RSS
RSS



 

un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥] Jeu 24 Sep - 20:49


   
Un matou et un cyborg vendeurs illégaux
❝ What else ? ❞

   
Présentation brève du personnage • Killua est un jeune cyborg plutôt flemmard et nonchalant. Il se balade généralement avec son skate-board ou encore des yoyos, ses armes fatale qui pour le coup, électrifié terrifie ses ennemis. Il ne faut pas se fier à sa taille et son jeune âge, il est très agile et musclé, promu de réflexes hors du commun et d'une intelligence qu'on pourrait presque qualifier de supérieur à la moyenne. Il a été élever avec les instincts d'un tueur.

   
Résumé du post • Ait praetermitto calceis et latera matronae quod discurrunt basternis ne silices quidem properantes ne calceis ne periculi tamquam ampla velut equos capitibus publicos post calceis per trahentes ait terga ampla voragines metu equos agitant spatia sine periculi ait silices spatia properantes terga cuncta relicto comicus dicitur publicos inlecebras et Sannione agitant signatis agmina latera varias et capitibus quidem relicto agitant latera quos capitibus periculi silices progrediar Sannione ne capitibus discurrunt latera spatia terga basternis et metu properantes dicitur quod publicos praetermitto cuncta capitibus ut per latera domi quos trahentes familiarium subversasque globos sine transiturus latera trahentes sine post silices quidam.






Présentation brève du personnage • Ryuku est un hybride chat, ou plus communément neko, qui est le vice-directeur de Shinsekai. Il n'a pas l'air si méchant au premier abord, juste un peu hautain. Cependant une rumeur circule déclarant qu'il équivaut la directrice et que c'est un fin manipulateur aux blagues douteuses. Il déteste l'eau apparemment, tout comme Killua.

   

   
❝ veux-tu écouter mon histoire ? ❞

   
C'était un début d'après-midi comme un autre. Il ne faisait ni particulièrement froid ni vraiment chaud, après tout nous étions au tout début de l'automne et, miracle, aujourd'hui il ne pleuvait pas et un grand soleil illuminait la cour, se perdant dans entremêlement blanc des cheveux du jeune garçons qui marchait tranquillement dans la cour.Killua se baladait aujourd'hui sans réel but précis. C'était jour de repos aujourd'hui et il avait pour envie soudaine de se faire un peu d'argent de poche. Tout le monde sait pertinemment que le pourquoi du comment est qu'il n'est plus habilité à pouvoir acheter des friandise, chose des plus problématique pour notre adorateur de chocolat et autres confiserie. Il était déjà aller à Firia une fois, dans cette étrange bibliothèque, et avait cru comprendre que c'était la capitale de la région, du moins la ville la plus grande des environs. Heureusement pour lui se fondre parmi ces humains vaniteux et cupide était chose aisée, il n'avait pas d'ailes, de cornes ou encore d'oreilles trop voyante. Juste des doigts qui cliquetait et émettait parfois des grincement. Juste ça, pas de quoi s'alarmer après tout.
Il commença donc son "périple" par un trajet en bus des plus ennuyant. Il profita cependant de cet instant pour réfléchir quelque peu.C'était quand même assez étrange que, d'après les observations qu'il avait pu faire, les scientifiques avait eu une technologie de pointe aussi incroyable. Il ne semblait pas assez intelligent pour fabriquer leurs instruments eux-même, sachant qu'ils laissaient 95 % de leurs victimes mourir. Alors qui ? Quoi ? Killua avait l'impression d'être le seul à se poser ces questions pourtant essentielle pour comprendre leurs origines, leurs passé et les motivations de ces fous ! Comment tout les autres élèves pouvaient tirés un trait de cette façon et laisser tomber de trouver un quelconque indice ? Etaient-ils tous lâche ?! Eh bien lui ne l'était pas, et il était persuadé que leurs supérieurs savaient quelque chose.. Quelque chose de profondément noir et traumatisant. Malgré tout il était déterminé à trouver qui était derrière le projet de mutation de millier d'enfant. Mais tout ça faisait peser un lourd sentiment noir sur le corps et lui compressait les entrailles d'une tel force que s'il n'avait pas été plus résistant il se serrait plié en deux. Un avertissement de son subconscient ? Quelque chose que sa mémoire refusait de se rappeler ? Qu'est-ce que c'était Bon dieu ?!
Ne pouvant s'en empêcher il se frotta violemment la tête, attirant les regards des gens intrigué. Ne pas comprendre quelque chose l'énervait, surtout une chose de cette envergure. Heureusement le trajet arriva à son terme, délivrant pour quelque temps le jeune garçon de sa torture mentale.

   
Killua • P"Whooooah c'est géant ici !" s'exclama-t-il en descendant du bus et un tournant sur lui-même, promenant son regard aux alentours.

   
Il n'avait pas remarqué quand il avait été à la bibliothèque, celle-ci étant carrément à l'autre bout de la ville, mais Firia était vraiment énorme ! Et il y avait tellement de gens ! Il espérait sincèrement en pas se perdre, même s'il était fort en orientation il n'était pas vraiment familiariser avec ce genre d'endroit et tout ces gens... Lui qui n'avait peur de rie et qui était toujours désinvolte se retrouvait légèrement mal à l'aise. La foule ce n'est jamais super lorsqu'on veut attaquer un ennemi ou s'enfuir, chose des plus problématique. S'il se rappelait bien, il avait en tête de se faire un peu d'argent. C'est vrai qu'il avait entendu parler d'un genre de truc qu'on pouvait obtenir dans la boutique de l'école et qui permettait d'ouvrir un commerce. C'est quand même fantastique la magie. Enfin bref, le problème était qu'il avait oublié d'acheter ce foutu pass indispensable. Sachant que ça n'avait pas été son objectif de départ et qu'il n'avait remarqué qu'après la fermeture que ses poches étaient vide il se retrouvait bien embêté. Pourquoi la monnaie utiliser dans Shinsekai ne marchait pas dans le monde réel ? C'est dingue ça ! Que d'injustice !
Soudain il aperçut une silhouette qu'il avait déjà croisé auparavant...

   
Killua Zoldyck • P"Hey Ryuku !"

   
Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait fait ça. L'interpeller de cette façon n'était peut-être pas la meilleure des solution après tout mais il préférait ne pas rester seul dans sa galère. Malgré tout il connaissait sa réputation et le fait qu'il ne soit pas commode, m'enfin c'était le vice directeur, tout les vice-directeur étaient connus pour être méchant. Et quelque chose lui soufflait qu'il étaient ici pour les même raison, et puis, qui ne tente rien n'a rien !


   © Halloween

   
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 23/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥] Dim 4 Oct - 16:19

Un matou et un cyborg en vendeur illégaux
feat Dulcolax



La saison des feuilles mortes venait à peine de commencer, et pourtant, les plantes n'étaient pas les choses les plus mortes, ici. Non, ce qui était mort, c'était plutôt le porte-monnaie de Ryuku. Alors qu'il était connu pour ses milliers morceaux d'âme, la vrai monnaie avait délaissé depuis longtemps son porte-feuille qui se sentait maintenant seul. Très seul. Notre neko avait beau être avare et guetter la moindre pièce, il était difficile de combler ses envies sans revenu. Heureusement, comme le monde est bien fait, ses morceaux d'âme lui avaient permis de s'offrir une petite place de vendeur au centre commercial de Firia.

Avec quel argent pourrait-il donc se rendre au centre commercial ? Enfin, avec quel moyen de déplacement, plutôt. Le fonctionnement du monde était tellement basé sur la monnaie que je place ce mot dans toutes mes phrases, voyez-vous ? Ryuku allait devoir y aller à pied. Il n'avait même pas assez d'argent pour emprunter le bus. Même pas de petite carte pour le payer à la fin du mois... Non, c'était bel et bien le néant. Pourquoi les scientifiques s'échinaient-ils à créer des monstres capables de matérialiser des épées ? Mieux valait être capable de matérialiser des moyens de locomotion, ou autres. Le vice-directeur réfléchissait à tout cela pour éviter de penser à ses jambes qui s'alourdissaient à chaque nouveau pas sur la côte. En plus, il fallait se rendre à Firia en montant à pied ! Tss ! Autant le neko adorait faire les petites descentes en courant comme un enfant, autant les montées... Il appréciait moins.

 Il lui fallut en tout une cinquantaine de minutes pour enfin atteindre le fameux centre. Un énorme bâtiment s'offrait désormais à lui : il y avait de nombreux étages, dont le dernier possédait une magnifique baie vitrée, d'où l'on pouvait probablement voir toute la ville. On apercevait derrière un café, un panneau indiquant la direction des toilettes, et quelques canapés tout devant, permettant aux humains d'apprécier la vue. Tss, ces humains sont incapables de rester debout plus de cinq minutes sans se plaindre, songea Ryuku, qui avait l'impression d'avoir du plomb dans les jambes. Bah, comme s'il se sentait prêt à grimper tous les étages pour pouvoir accéder à la baie vitrée... Non, un petit stand juste à l'intérieur serait largement suffisant !

"Hey Ryuku !"

 Qui avait parlé ? Ryuku se retourna et aperçu un enfant qu'il avait déjà vu auparavant. Un shinsekien, bien sûr ! Il fouilla quelques instants dans les tréfonds de son cerveau pour se remémorer le prénom du garçon aux cheveux blancs. K...K...Killua, bien sûr ! Ahaha, l'hybride se souvenait de tout, lui, contrairement à la directrice et ses idées farfelues qu'elle oubliait aussitôt. Au début, le vice directeur n'y avait pas vraiment fait attention, mais le centre commercial était tellement plein qu'il était difficile de remarquer une connaissance. Des jeunes filles passaient, se remaquillant en crachant sur le professeur qu'elles n'aimaient pas, des personnes âgées semblaient un peu dépassées par les événements, un couple d'une trentaine d'année se papouillait tout en parlant de leur futur enfant. Multiplier tout ce beau monde par trente et vous avez la totalité du rez-de-chaussée, sans compter les vendeurs, bien sûr.

"Euh, salut", répondit-il d'une voix un peu hautaine.

 C'était vraiment impossible pour Ryuku de parler d'un ton égal avec les autres, croyez-moi. Il arrive même qu'il ne le fasse pas exprès... Enfin, dans son inconscient, il est au-dessus de tout le monde, alors bien sûr, il adopte le ton qu'il estime être le plus approprié. Le matou alla balader ses billes rouges au niveau des poches du jeune homme (c'est une expression arrêtez). On aurait cru être dans un cartoon. Elles étaient carrément vide, et ça se voyait ! C'est sûr qu'en dépensant toutes ses économies pour un skate, hein... Cependant, il ne semblait pas avoir de pass pour vendre. Que serait-il venu faire ici ? Le cyborg ne pouvait ni vendre, ni acheter. Il n'était quand même pas venu perdre son temps ici sans but précis ? Ryuku ne se souvenait plus vraiment de son caractère, mais tout de même...

Une idée germa dans son esprit. C'est toujours plus fun, à deux, et en plus, ils vendraient davantage ! Enfin, bien sûr, les choses n'allaient pas être si simple que cela. Aaah, Ryuku, pourquoi n'es-tu pas chef d'entreprise ? Des dons de négociateur vont encore t'aider ! ~

"Je vois que tu manques d'argent, dit-il d'un ton railleur. Ça te dirait de vendre avec moi ? J'ai deux pass. Enfin, en revanche, je prendrai 65% des revenus, étant donné que je t'épargne gentiment l'achat du pass..."

 Sans attendre sa réponse, le jeune hybride entra dans le centre et saisit son pass. Comment est-ce que ce genre de chose marchait ? Comme Ryuku avait acheté ça avec des morceaux d'âme, il se doutait bien qu'il ne suffisait pas de montrer au vendeur cette carte pour prendre sa place. Le chat tripota sa carte avant de trouver un petit bouton. Qu'était-ce ? Il appuya dessus. Un hologramme apparut. Il s'agissait de Tina en taille réduite, avec une poitrine très photosophée, disant d'une voix gaie :

"Bienvenue dans notre système de pass, cher Shinsekien ! Tu as cliqué sur le bouton d'activation du pass. Dans quelques minutes, un stand apparaître, et tu pourras vendre beaucoup de choses intéressantes !! Regarde bien autour de toi..."

 Elle mit sa main au dessus de ses yeux pour faire comme si elle guettait quelque chose, se pencha en avant, en arrière, à gauche, à droite, et reprit une position normal en tapant dans ses mains avant de dire :

"Oh, personne ne s'arrête sur toi ! C'est normal, seuls les shinsekiens peuvent m'entendre ! -elle fit un clin d'oeil en entamant une petite danse- En tout cas, c'est le début de la fortune. Hihihi ! Prends garde tout de même. Ce pass permet d'ouvrir un stand qui reste gravé dans le temps pour les humains, c'est-à-dire quand votre stand sera ouvert, les humains penseront qu'il a toujours été là, cependant... -un petit bruit déprimant se fit entendre alors que Tina ferma les yeux d'un air désolé- Tu n'as pas les papiers du stand, alors prends garde si la police vient à toi. Sur ce, à bientôt !!!!"

 L'hologramme fit un bisou vers Ryuku, avant de disparaître. Des inscriptions apparurent sur le pass : "apparition du stand dans moins d'une minute...". L'hybride se retourna et vit que Killua l'avait suivi. Même s'il n'avait pas entendu sa réponse, il se doutait bien que le jeune cyborg souhaitait le pass. Le vice directeur lui tendit, rien que pour voir sa réaction face à l'hologramme de Tina. Le pass indiquait que son stand allait apparaître dans moins de dix secondes.




☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥] Dim 18 Oct - 13:21


 
Un matou et un cyborg vendeurs illégaux
❝ What else ? ❞

 
Présentation brève du personnage • Killua est un jeune cyborg plutôt flemmard et nonchalant. Il se balade généralement avec son skate-board ou encore des yoyos, ses armes fatale qui pour le coup, électrifié terrifie ses ennemis. Il ne faut pas se fier à sa taille et son jeune âge, il est très agile et musclé, promu de réflexes hors du commun et d'une intelligence qu'on pourrait presque qualifier de supérieur à la moyenne. Il a été élever avec les instincts d'un tueur.

 
Résumé du post • Killua et Ryuku ont remarqué la présence l'un de l'autre et étant tout deux à la dèche, décide d'ouvrir un commerce en commun.






Présentation brève du personnage • Ryuku est un hybride chat, ou plus communément neko, qui est le vice-directeur de Shinsekai. Il n'a pas l'air si méchant au premier abord, juste un peu hautain. Cependant une rumeur circule déclarant qu'il équivaut la directrice et que c'est un fin manipulateur aux blagues douteuses. Il déteste l'eau apparemment, tout comme Killua.

 

 
❝ veux-tu écouter mon histoire ? ❞

 
Killua soupira. Heureusement qu'il avait trouvé quelqu'un qu'il connaissait ici. Bien que ce soit le vice-directeur il ne l'impressionnait nullement, il était assez intelligent pour savoir qu'il ne devrait pas le provoquer mais n'irais pas jusqu'à le vénérer.

 
Killua • "Euh, salut" déclara l'hybride chat avec une voix un peu hautaine.

 
S'il lui répondait comme ça, cela voulait sans doute dire qu'il l'avait reconnu. Le cyborg avait entendu dire qu'il ne parlait ainsi qu'au pensionnaire et que c'était encore pire avec la directrice. C'étaient tout deux des spécimens assez étrange il faut le dire, bien que la question soit plus de savoir comment arrivaient-ils à se supporter tout deux ? Enfin, Killua n'était pas psychanalyste et pour tout dire s'en fichait pas mal. C'était juste une simple réflexion qui lui avait traversé l'esprit, rien de plus qu'une question existentielle qui resterait sans doute à jamais sans réponse. C'était bien dommage.Killua devina le regarde de Ryuku sur ses poches vides. Il avait sans doute dû remarquer qu'il était à sec et que lui,remarqua-t-il, n'avait pas de pass pour vendre au contraire de l'hybride. Intéressant. Bien que Killua ne pensais pas être en mesure de manipuler, comme il faisait à son habitude sur les autres, le roi des manipulateurs, il pourrait sans doute en tirer partout ? C'était toujours un coup à essayer.

 
Killua Zoldyck • "Je vois que tu manques d'argent, dit-il d'un ton railleur. Ça te dirait de vendre avec moi ? J'ai deux pass. Enfin, en revanche, je prendrai 65% des revenus, étant donné que je t'épargne gentiment l'achat du pass..."

 
Killua sourit intérieurement. Il était sûr que Ryuku était aussi là pour vendre et avait un pass. Restait à savoir lequel se ferait le plus rouler dans la farine, Killua ou Ryuku ? Quoique, après tout ce qu'il gagnait importait très peu au cyborg, du moment qu'il avait assez pour acheter ses bonbons favoris il était content.

Killua Zoldyck • "Comme tu veux, ça me va du mment que tu me donne mon argent à la fin" répondit-il en haussant les épaules.


Sur ses mots Killua se mit en marche, suivant Ryuku qui était déjà entré dans le centre commercial et tenait un pass pour le moins étrange. C'était un truc futuriste comme dans les villes de sf avec un hologramme et tout le bordel. Il ne savait pas que Shinsekai était aussi sophistiqué, du moins que la directrice et Ryuku était assez fort dans ce domaine pour créer ce genre de chose. Le temps que Killua s'approche assez pour écouter, l'hologramme avait disparu et l'hybride lui tendait le sien. Le cyborg l'observa quelques secondes avant d'appuyé sur le bouton  et d'observer l'hologramme, restant de marbre. Il pouvait parfaitement sentir le regard de Ryuku poser sur lui et ne préférait pas lui donner la joie de savoir ce qu'il ressentait, et puis, après tout, Killua avait été entraîné enfant à ne pas montrer ses émotions. Une fois le petit discours joyeux finis, Killua attendit le temps impartis avant de relever la tête et d'observer les alentour, à la recherche du dis stand. Ou pouvait-il bien être ? Que vendrait-il donc ? C'était bien deux questions primordiale dont il aurait aimé avoir connaissance. Il commença à marcher très lentement, le ticket dans la main et l'autre dans la poche, observant les alentours. Soudain, non loin, il aperçut un stand nommé "Killua's candy" et n'en crut pas ses yeux. Cette journée allait vraiment être plus qu'intéressante se dit-il en affichant un léger sourire.


  © Halloween

 
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 23/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥] Mar 20 Oct - 17:23

Un matou et un cyborg en vendeur illégaux
feat Dulcolax



Le stand de Ryuku tardait à faire son apparition ! Le jeune hybride parcourait l'aire du regard mais n'y vit rien s'apparentant à un stand, jusqu'à ce qu'un petit magasin nommé Killua's Candy apparaisse. Certainement la partie du commerce de Killua. Et où était la sienne ? Peut-être cette dernière nécessitait un temps d'attente plus important... Après tout, les bonbons semblaient être à l'image de Killua. Quel genre de stand obtiendrait donc Ryuku ?

Après une interminable minute d'attente, Ryuku vit un stand juste à côté de celui de son camarade cyborg. Quoi ? Comment se faisait-il que son stand n'avait pas nom ? Alors que le commerce de Killua arborait une fière banderole, celui de Ryuku se contentait d'une table munie d'une nappe avec quelques objets étranges dessus. Le chat s'en approcha puis étudia la chose du regard : son stand était en vérité un stand de jeux vidéos. Étrange, le vice directeur n'était pourtant pas le plus grand gameur de Shinsekai... Certes, il appréciait prendre du bon temps avec une simple cartouche et une console, mais là n'était pas son hobby.

Ryuku rabattit les oreilles puis frémit en se souvenant qu'il n'était pas censé montrer ce genre de détails. Il mit sa capuche sur sa tête, ce qui lui donna un air de dealeur de drogues, puis s'assit sur une petite chaise en plastique derrière son stand, écrasant sa petite queue grise. (CH). Est-ce que Killua a commencé à vendre ? se demanda-t-il en cherchant du regard le cyborg. Pff!  Pourquoi des clients s'approchaient déjà de lui pour vendre ces stupides choses ?!! Le chat noir allait devoir vendre avec lui si son commerce ne fonctionnait pas bien, sinon il nepourrait pas réclamer le pourcentage des gains totaux.

"N'oublie pas, grogna-t-il à l'oreille de son camarade, nous vendons ensemble et recevons les gains ensemble, pour l'instant."

Bien sûr, pour l'instant ! Si jamais le stand de Ryuku était plus efficace, ces règles seront changées... En attendant que Killua vende ses quelques haribos à des prix faramineux, Ryuku saisit une vieille dsi et enfonça une cartouche de pokémon perle dedans. Ces vieux jeux ne pouvaient plus se vendre ...! Heureusement, il avait reçu quelques uns des plus récents jeux populaires. L'hybride espéra que les jeunes pré pubères de 12 ans viennent le voir pour lui acheter ces jeux de guerre.

Lorsqu'il commença, l'écran gamefreak s'afficha normalement, puis s'en suivit la sorte de trailer rituel de pokémon. Ce jeu était sorti il y a quand déjà...? Le vice directeur ne s'en souvenait plus. Cependant, Ryuku avait l'impression que le trailer était un peu différent de celui qu'il avait connu. L'héroïne de Sinnoh avait les yeux rouges, et portait un Branette qui semblait la soigner de cicatrices au compas sur les bras... Ou bien qui les avait faites. Étrange, Branette était un pokémon de la 3e génération... Il commença le jeu, visiblement, il s'agissait d'une ancienne partie. Rah, pourquoi avait-il le personnage féminin ?! Quelle honte ! Ryuku regarda son inventaire. Il possédait trois pokémon : un Branette, un Dimoret, et un Momartik. Ryuku remarqua que ces trois pokémon étaient au niveau 349. Vraiment bizarre ...! De plus, il était enfermé dans une salle, puis un dresseur entra le défier... Mais bien sûr ! Il était champion d'arène, ou bien maître de la ligue, même...

Il fallut peu de temps à l'hybride pour comprendre qu'il était là en présence d'une magnifique cartouche hackée ! Non, il fallait voir les choses sous un autre angle ; Ryuku vendait des jeux exclusifs ! L'hybride s'empressa de saisir un marqueur, puis écrivit sur le côté de la nappe visible pour tous "vente de jeux exclusifs". Restait un dernier problème : les pochettes des jeux. Elles paraissaient vraiment banales... Tant pis. Ryuku allait laisser une console à leur disposition pour qu'ils puissent tester un jeu. Ces imbéciles d'humains n'avaient tout de même pas la foi pour voler les nobles marchands ?

Ryuku s'approcha de Killua, fier que son stand ne soit pas qu'une petite vente de bonbons pour enfant ! Si les humains comprenaient l'intérêt de son stand, il ferait fortune. Et il était impatient de savoir ce que Killua en penserait, même si bien sûr son avis lui importait peu... L’œil vif, l'expression malsaine, la voix hautaine, il se vanta :

"Je vends des cartouches hackées, tu veux essayer ?"

Etrange, penserez-vous ? Pas tant que ça. Ryuku comptait bien vendre les bonbons de Killua pendant que ce dernier découvrait ses fabuleux jeux, et se mettre 90% des gains dans la poche. Qu'importait si Killua lui volait un ou deux jeux, il en avait plein ! Et en plus de cela, lui-même pourrait se permettre d'emmener sa propre marchandise chez lui...




☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥] Sam 28 Nov - 15:09


 
Un matou et un cyborg vendeurs illégaux
❝ What else ? ❞

 
Présentation brève du personnage • Killua est un jeune cyborg plutôt flemmard et nonchalant. Il se balade généralement avec son skate-board ou encore des yoyos, ses armes fatale qui pour le coup, électrifié terrifie ses ennemis. Il ne faut pas se fier à sa taille et son jeune âge, il est très agile et musclé, promu de réflexes hors du commun et d'une intelligence qu'on pourrait presque qualifier de supérieur à la moyenne. Il a été élever avec les instincts d'un tueur.

 
Résumé du post • Les commerces de nos deux Shinsekiens sont apparus ! Qui fera donc le plus de bénéfice ?






Présentation brève du personnage • Ryuku est un hybride chat, ou plus communément neko, qui est le vice-directeur de Shinsekai. Il n'a pas l'air si méchant au premier abord, juste un peu hautain. Cependant une rumeur circule déclarant qu'il équivaut la directrice et que c'est un fin manipulateur aux blagues douteuses. Il déteste l'eau apparemment, tout comme Killua.

 

 
❝ veux-tu écouter mon histoire ? ❞

 
Le stand de Killua était vraiment impressionnant. Bien qu'il soit petit des dizaines d'étagère contenant des boîtes avec des bonbons étaient disposé, figurait même parmis celle-ci des bonbons qu'il n'avait encore jamais vu ! Et le stand était remplie de couleur, pas du viens rose bonbon pas beau, non non, une véritable explosion de couleurs ! Le cyborg regrettait seulement que ce stand soit si petit. Et qu'il soit le vendeur et donc en pouvait piocher dans son stock. D'un soupir contrit il tourna la tête vers Ryuku pour regarder son stand, qui n'étais autre qu'un stand de vieille cartouche de jeux vidéos, comportant cependant quelques unes des plus récents du genre. Plutôt intéressant à ses yeux mais pas tant que ça, Killua était plutôt doué en informatique, il possédait déjà tout les jeux présent sur le comptoir. Le cyborg se retint de rire devant la mine dépitée de Ryuku devant la "banalité" de son stand et remarqua que lui n'avait pas une jolie banderole voyante. Sans doute que le système lui avait joué un tour, après tout il avait été conçu par la directrice. Le Shinsekien "monta" dans son stand et s'installa derrière le comptoir, attendant l'arrivé des clients qui ne tardèrent pas à venir en grand nombre, au contraire du stand du vice-directeur qui, sans mauvais jeu de mot, n'avait aucun chat dans les parages.

 
Killua •"N'oublie pas nous vendons ensemble et recevons les gains ensemble, pour l'instant."

 
Killua sentait que le chat cherchait à l'arnaquer, ce qui ne lui plaisait pas du tout. Enfin, il n'hésiterais pas à l'arnaquer lui aussi si l'occasion s'en présentait ou si le chat se montrait trop.. impétueux. Il avait tout à fait conscience d'être celui qui faisait les bénéfices ici.

 
Killua Zoldyck • "Je n'ai pas oublié, et n'oublie pas aussi que tu dois me donner 65 % du bénéfice, sinon je conserverais tout l'argent je te rendrais simplement la valeur du pass."

 
Tandis que le cyborg continuait tranquillement ses affaires, gagnant de plus en plus de bénéfice, il vit le matout joué à l'un de ses jeux puis commencer à s'agiter, écrivant quelque chose que KIllua n'arrivait pa sà lire sur une pancarte. Il osa les épaules. Peut-être était-il heureux de jouer ? Ou il écrivait quelque chose de faux et de raccoleur. Ou peut-être encore avait-il trouvé une cartouche hackée. C'était commun de lire des histoires de creepypasta sur ce genre de chose, et même d'en créer, c'était quelque chose de facile pour lui après tout. Il sut qu'il avait eu raison quand le matout s'approcha fièrement, l'oeil malsain, et lui dis :

Killua Zoldyck • "Je vends des cartouches hackées, tu veux essayer ?"


Il valait mieux pour Killua de refuser, il était certain que le matout en profiterait pour prendre sa place au stand et lui piquer son bénéfice. Ce qui l’exaspérerait puisqu'il ne pourrait se débarrasser à nouveau de lui avant la fin de la journée. Tsk.

Killua Zoldyck • "Non ça ira, je préfère tenir mon stand. Et puis tu sais, nous cyborg sommes du genre doué en informatique, j'ai déjà créée quelques cartouches hackée, ce n'est pas si difficile, donc ton truc ne m'intéresse absolument pas."

Au regard et à l'expression de Ryuku, Killua avait directement sentit l'embrouille venir. D'après ce que l'hybride avait sous entendu il voulait prendre sa place et vendre les bonbons pour faire tout le bénéfice et ensuite se vanter. Cependant Killua n'avait aucune preuve de sa bonne foi et était quasi certain qu'il piquerait tout l'argent. Et les bonbons.
D'un geste vif le cyborg poussa Ryuku dehors, d'un coup de pied qui se voulait pas trop violent, et claqua la porte de son stand, l'empêchant de rentrer par l'arrière, et la ferma de l'intérieure. Sachant qu'ils n'avaient tout deux pas droit à l'utilisation de leurs pouvoir il ne pourrait pas entrer et donc ne viendrait pas plus l'emmerder dans son commerce.





  © Halloween

 
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 28
Date d'inscription : 23/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
un matou et un cyborg vendeurs illégaux, what else ? [n'heichou adorée ♥]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prédéfinis Indépendants Illégaux [3/6]
» [embauche illégale/coupable] Choupettezou59 21/03/1459
» Une infraction illégale...[PV : Patte de Grive]
» Ducaregni - TOP - Mouillage illégal (Condamné)
» Les Revendications d'une Cyborg ! é.è"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Firia :: Aire de jeux-
Sauter vers: