RSS
RSS



 

[mini-event]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: [mini-event] Dim 20 Sep - 16:09




Mini-event


Crime à base de soupe de potage


Ayden avançait tranquillement vers la cantine,mains dans les poches. De ce qu'il avait compris de la directrice, un élève un peu fourbe s'était amusé à verser une petite poudre illégale dans les repas des élèves. Et dire qu'on ne l'avait même pas appeler pour aider, lui au moins ne ce serait pas fait remarquer. Enfin quoiqu'il en soit, s'il voulait rester dans cet établissement il ferait mieux de l'aider. Dans tout les cas, ce n'est pas comme si il allait mener l'enquête, autant laisser les petite larbins de Ryuku et Tina le faire à sa place. Un sourire mesquin prit place sur son visage. Les "élèves" n'apprécieraient sans doute pas d'être appeler ainsi, et la directrice l'aurait sans doute déjà réprimandé, mais ses deux supérieurs étaient très occuper, ils seraient donc libre de les appeler comme il voulait, ce qui était parfaitement parfait.
Ayden fit une entrée "fracassante", défonçant littéralement la porte de la cantine. Faire le porte-parole l'emmerdait profondément et il n'allait pas se gêner pour le montrer, lui qui était bien au-dessus d'eux devait se rabattre à de si basse besognes. Tsk, pathétique. Il grimpa sur une des tables d'un bond, sous les yeux semblant médusé des élèves présent. Un sourire carnassier s'afficha sur ses lèvres. Il avait réussi à attirer leurs attention et montrer qu'il était au-dessus d'eux et capable de briser les règles sans pour autant se faire réprimander et ça suffisait à le satisfaire.

"Bon réglons ça vite-fait, mon temps est trop précieux pour continuer cette conversation trop longuement alors je vais venir directement au fait. Une drogue a été dispersé dans les repas de la cantine à votre insu par un élève de Shinsekai. Que tout ceux présent ici quitte la cantine et ceux ayant commencé à manger reste dans la salle." déclara-t-il d'une voix forte, portant dans toute la salle.

La cantine se vida en un rien de temps et dans un brouhaha qui ne fit qu'irriter un peu plus le jeune homme. Ils ne savaient pas être un peu discipliner ? Ts.
Ayden observa les 5 personnes qui étaient resté. Grâce à son pouvoir il pue constater qui était les victimes et déduit donc que les restants étaient composé des volontaire pour enquêter et du coupable. Il avait donc eu l'affront de rester sur les lieux du crimes ? Intéressant il faut dire.

"Bien, vous êtes donc les 5 qui reste pour élucider ce "mystère". Je dois dire que vous avez du courage de rester ici." Il bondit au sol d'un geste souple, les observant "faites attention, il ne reste que 24h avant que la métamorphose soit totale et que vous ne retrouviez votre corps d'origine. Enfin, en quelques sortes. " finit-il avec un ton ironique avant de se diriger vers la sortie d'un pas nonchalant, les mains croiser derrière la tête.

Avait-il oublié de préciser qu'il serait là en tant qu'aide et qu'il pourrait lui demander des précisions ? Il haussa les épaules. Ce n'était pas comme si c'était important, ils étaient grand et pouvait très bien se débrouiller sans lui. Et puis, il se sentait fatigué tout à coup et sa santé passait bien avant le sort de ces pauvre petite créatures.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
avatar
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 16/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Dim 20 Sep - 18:27

Une journée banale, sans le moindre intérêt apparent. La cantine était toujours aussi bruyante et je n'avais comme d'habitude pas rejoins de table. Je n'aimais pas cette ambiance, je préférai m'intégrer puis après partager mes repas. J'observais d'un œil amusé chaque personne, certaines filles étaient particulièrement ravissantes, certains hommes intéressant dans leur styles. Enfin bref une heure de repas normale.. J'allais manger le plat sans trop me préoccuper du gout , avec le temps me nourrir était devenu un automatisme. 

Alors entra un homme plus vieux que nous fracassant la porte. Je le fixais d'un regard intrigué, quelque chose allait donc chambouler la routine? yeah~~ Son sourire me rappelait le mien, j'appréciais déjà cet individu rien que de vue.  Et puis son attitude supérieur brisa ce semblant d'intrigue, encore un gars qui se crois le plus puissant.... Tsss, si ils connaissaient la vraie vie...

"Bon réglons ça vite-fait, mon temps est trop précieux pour continuer cette conversation trop longuement alors je vais venir directement au fait. Une drogue a été dispersé dans les repas de la cantine à votre insu par un élève de Shinsekai. Que tout ceux présent ici quitte la cantine et ceux ayant commencé à manger reste dans la salle.

Je retins un rire, mais observant mon assiette je fus intrigué quelle genre de drogue avait été versée? enfin rien de très dangereux sinon la dirlo serait déjà affolée. Je remis mon bandana bien sur mon auréole cachant ainsi ce révélateur de pensées automatique.

La salle se vida rapidement et je m'avançais vers l'homme sur la table.

Bien, vous êtes donc les 5 qui reste pour élucider ce "mystère". Je dois dire que vous avez du courage de rester ici." "faites attention, il ne reste que 24h avant que la métamorphose soit totale et que vous ne retrouviez votre corps d'origine. Enfin, en quelques sortes. "



 Il quitta alors la pièce nous laissant ainsi. Je regardais autour de moi pour apercevoir quatre autres personnes, une femme et trois hommes. La pauvre elle se sentira seule. Enfin nous voila  à cinq avec l même problème sur les bras.. Cela promettait d’être drôle .

Hoy hoy hoy~~ Bien le bonjour a vous tous... que je ne connais vraisemblablement pas. Jolie nouvelle hein? On est tous dans le même bateau. Enfin cette drogue dois pas être dangereuse ou permanente, sinon ça causerait des problèmes à la dirlo. Mais plus sérieusement que pensez vous que soit cette métamorphose?

Piquer a chaud les autres personnes les pousseraient à réagir et j'aimais bien voir comment chaque humain réagissait. Cela permettrait de nouer des liens et d'user de l'influence psychologiques sur certain. Enfin cette histoire va me faire bien rire,on va tous  jouer à un jeu contre la montre ~
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 08/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Évènement de la soupe de la soupe de potage ultime Dim 20 Sep - 19:52

Quatre heures de cours ont réussi à m'achever. Bien que mes nuits se passe dans le plus grand des calmes depuis que Regan à trouvé comment s'occuper quand la celle-ci tombe, lui qui ne dort pas, la quatrième heure de cours reste toujours fatale. Et ainsi, ce démon à décidé de prendre le corps et de se balader dans tout Shinsekai juste pour voir du monde.

Bravo, et maintenant que je meurs de faim, je dois courir depuis le toit jusqu'au rez-de-chaussée avant d'avoir une hypoglycémie. En passant, il me sembla voir un inconnu sortir de la salle des professeurs avec la présidente, inutile de s'y intéresser, sauf si elle trompe Hideo. Bref, on s'occupe de ça un autre jour. Enfin, le graal recherché en ces quelques minutes de course, LA cantine.

Ma joie fut courte: soupe.

J'allais encore devoir négocier pour avoir ce qui se trouve à l'arrière, un repas sans viande n'est pas un vrai repas. Outre cela, la cantine n'était pas plus pleine que d'habitude et il restait encore pas mal de places. J'avais choisi entrée et dessert, puis arriva l'instant fatidique. Nos regards s'étaient croisés et la dame de la cantine n'était pas prête de céder. Il faudrait faire des choix, des compromis, des sacrifices mais j'étais prêt.

Les négociations allaient enfin commencer. Mais au moment où j'allais parler, une porte vola derrière moi et l'inconnu que j'ai brièvement vu en arrivant au rez-de-chaussé m'a coupé l'herbe sous le pied, il avait visiblement des arguments frappant.

Il avait l'air de dire quelque chose d'important mais il m'avait interrompu à un moment crucial. Ça avait l'air d'ailleurs assez important pour que tout le monde s'en aille de la salle, mais il fallait qu'on s'explique et qu'à la limite, je lui explose mon poing de vue dans la face. Je m'approchais prestement du fond de la salle jusqu'à l'entrée sans même écouter son discours qui me passait au dessus. Il ne restait que six personnes, parfait. Je fis un pas en avant et au moment où j'allais parler, il me devança:

"Bien, vous êtes donc les 5 qui reste pour élucider ce "mystère". Je dois dire que vous avez du courage de rester ici. Faites attention, il ne reste que 24h avant que la métamorphose soit totale et que vous ne retrouviez votre corps d'origine. Enfin, en quelques sortes. "

J'ai rien compris. Encore une fois, j'essayais de l'interpeller mais il disparut et un autre avec un sourire niais avait décidé de m'énerver, en plus pour dire des choses inutiles. Pfff, j'avais encore faim mais apparemment, le nourriture n'était pas bonne. Quelle plaie.

Pendant ce temps là, Regan qui avait l'air d'avoir suivi demanda le contrôle, ça tombe bien, cette histoire m'a gavée, enfin nan, justement. Bref, je vais le laisser gérer, de toute façon j'étais prêt à en éviscérer un.

_______________ Changement

À mon tour. J'ai pas mal suivi la situation, et l'autre avec ses allures de chef ne me plaisait pas, il savait surement des choses qu'on ignorait mais il faudrait voir ça plus tard. Pareil pour le balafré, il prend ça trop aisément. De plus, je suppose que le coupable est parmi nous, il doit vouloir voir le résultat de son petit jeu, restons sur nos gardes. Il reste désormais un hybride dont le nom m'échappe mais pas un mauvais bougre, une gamine aux allures shinobi, à l'air innocent mais sait-on jamais et Seven et Ryujin...

Ensuite, en ce qui concerne les mutations à venir, Five, n'a encore rien mangé ... Sauf si cet idiot est venu se resservir après le petit déjeuné directement dans la cantine. Il est vraiment irrécupérable...  Après le fait que l'effet ne soit permanent qu'après 24 heures est un aubaine, mais ça ne fait que confirmer le fait que l'énergumène de tout à l'heure en sait bien plus que ce qu'il nous a dit. Je laisserai Five l'interroger sur le sujet. Maintenant reste à savoir quel type de mutation. Non. Plus important, trouver qui a fait ça avant d'avoir des problèmes:

Ici Regan, salut Seven et Ryujin, j'espère pour vous que vous n'êtes pas impliqués là dedans.. Pour les autres, je vous conseille de finir ça vite fait, j'en ai un à l'intérieur qui à la dalle plus des envies de meurtres, donc ne jouez pas avec le feu, compris ?  

Je mettais une tête, voire deux ou trois à tous le monde sauf l'hybride (ce qui n'est pas un problème non plus) ce qui me conférait une prestance bien supérieure, en plus que je sois surement plus vieux qu'eux tous. Je ne sais pas si ça va marcher, mais jouons la carte de l'intimidation, c'est surement ce qu'il y a de mieux à faire. Pour la suite, j'aviserai.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Plus maintenant
Pouvoir: Être squizo et colérique
Âge du personnage: 17 ans
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
Localisation : Encore la où je ne devrai pas être
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Lun 21 Sep - 12:34

Mini-event : Crime à base de soupe de potage.

 Kazuko s'était levée de bonne heure ce matin. Elle s'était rapidement préparée, puis était ensuite allée en cours. Peut-être enfin une matinée normal dans un pensionnat anormal... Non, c'était impossible. Il y avait bien encore une histoire qui devait se tramer ici. C'est juste que Kazuko ne savait pas encore laquelle.

Vers midi, elle se rendit à la cantine, telle une ombre. Elle ne se faisait pas beaucoup remarquer, et c'est sûr qu'écrasée entre des corps difformes, elle ne pourrait jamais être vue. Tant mieux. Elle ne souhaitait pas que tout le monde regarde la loli du pensionnat, parce que malgré ses airs innocents et sa faible présence, tout le monde la dévisageait comme si elle était spéciale. Sans doute parce que ce n'était qu'une petite gamine, mais c'était tout de même assez gênant. Kazuko leva la tête vers la cantinière. Avec son sale job et son pouvoir se limitant à nettoyer des assiettes, elle avait de quoi jalouser ses gentils élèves. C'était d'ailleurs pour cela que les jours s'enchaînaient sans lasagne, sans pizza, sans hot-dog, mais plutôt avec de la salade, des andives, du riz cantonais de cora. Beurk, vraiment dégueulasse le riz cantonnais acheté en industrie... Passons. Kazuko passa donc devant le self, puis la grosse berta qu'était la cantinière croisa les bras en mode "tu ne passeras pas sans rien prendre". Bon. L'enchanteresse dut donc prendre la délicieuse soupe. Bien heureusement, il y avait tout de même quelque chose de bon dans la cantine : des yaourts. Elle bouscula d'un coup tout le monde pour prendre celui à la fraise. En vérité, personne n'avait vu l'enfant se glisser entre les gens, mais tout le monde criait. "J'avais réservé le yaourt à la fraise ! Putain y a plus qu'à l'abricot !!!!" Mouahaha.

Tout à coup, un individu prit place dans la cantine. Il monta sur une table, sans aucune gêne, et hurla à pleins poumons :

« "Bon réglons ça vite-fait, mon temps est trop précieux pour continuer cette conversation trop longuement alors je vais venir directement au fait. Une drogue a été dispersé dans les repas de la cantine à votre insu par un élève de Shinsekai. Que tout ceux présent ici quitte la cantine et ceux ayant commencé à manger reste dans la salle. »

En voilà un qui se sentait vraiment supérieur aux autres. Kazuko regarda son yaourt à la fraise avec beaucoup de regrets. Ce fut très difficile pour elle d'obtenir ce si beau spécimen... Après quelques semaines à Shinsekai, c'était seulement la troisième fois qu'elle parvenait à prendre le yaourt au meilleur parfum. Est-ce que le vilain élève avait réussi à mettre de la poudre dans son laitage ? Le yaourt était pourtant fermé. Kazuko soupira. Peut-être qu'elle ne devrait pas prendre ce genre de risque pour des choses aussi futiles. Pendant qu'elle était dans son dilemme, la plupart des élèves avaient évacué la pièce. Ils n'étaient plus que 5. Nous avons eu droit à un balafré aux cheveux blancs. Un ange, devina l'enchanteresse à son auréole masquée par un bandeau. Voilà qui était suspect. Nous avons ensuite un démon, qui avait l'air relativement... agacée ? Enfin, un grand hybride. Grand... ENORME hybride. Sérieusement, combien de centimètres mesurait-il de plus que Kazuko ? Plus de 50. Et enfin un garçon un peu plus petit, mais plus grand quand même, enfin vous me suivez.

« Bien, vous êtes donc les 5 qui reste pour élucider ce "mystère". Je dois dire que vous avez du courage de rester ici." Il bondit au sol d'un geste souple, les observant "faites attention, il ne reste que 24h avant que la métamorphose soit totale et que vous ne retrouviez votre corps d'origine. Enfin, en quelques sortes. " »

La métamorphose ? Ils se transformaient en quoi...? Kazuko pensait que les humains n'avaient pas de drogue métamorphosante... C'était donc uniquement pour les êtres magiques ...? Dans ce cas, un petit changement de race devrait avoir lieu... Ou bien d'animal pour un hybride... Enfin, Kazuko n'en avait aucune idée.

« Hoy hoy hoy~~ Bien le bonjour a vous tous... que je ne connais vraisemblablement pas. Jolie nouvelle hein? On est tous dans le même bateau. Enfin cette drogue dois pas être dangereuse ou permanente, sinon ça causerait des problèmes à la dirlo. Mais plus sérieusement que pensez vous que soit cette métamorphose? »

C'était le balafré qui avait pris la parole. Pourquoi réfléchissait-il au début mais pas à la fin ? Il avait déjà deviné que ce n'était pas si dangereux, d'accord, mais franchement, est-ce que les scientifiques humains ont déjà réussi à faire de la poudre de transformation ? Kazuko pensait que non. En revanche, les scientifiques qui les avaient eux-même transformés en étaient sans doute capable.

« Ici Regan, salut Seven et Ryujin, j'espère pour vous que vous n'êtes pas impliqués là dedans.. Pour les autres, je vous conseille de finir ça vite fait, j'en ai un à l'intérieur qui à la dalle plus des envie de meurtres, donc ne jouez pas avec le feu, compris ?   »

Ne t'énerve pas mon garç... Hein ? Hein ? HEIN ????! Sa façon de parler laisser supposer qu'ils étaient deux dans un corps. Bah, il y en avait bien qui avaient des ailes d'ange, alors pourquoi pas des siamois pas  siamois en fait... Mais cette histoire interpella Kazuko. Si elle avait été bipolaire, c'est sûr que faire ce genre de coup l'aurait amusée. Bien sûr, elle aurait toujours une excuse : "je suis désolée, c'est ma double personnalité malfaisante..." Peut-être même que l'une de ses personnalités avait fait le coup sans même prévenir le... le véritable hôte on va dire... L'enchanteresse suivit le regard du démon. Lorsqu'il avait dit Seven et Ryujin, il avait regardé une seule et même personne. Soit il était une yandere, soit c'étaient encore des bipolaires. Kazuko suppposa qu'il s'agissait de la deuxième option.

Deux personnes avaient parlé. Peut-être était-ce à son tour ? Mais qu'est-ce qu'elle pourrait dire ? Dire sans arrêt "c'est pas moi" doublerait les soupçons, alors autant contribuer à l'enquête, même si Kazuko n'était pas directement concerné, vu qu'elle n'avait rien mangé. En tout cas, tout le monde semblait la presser de trouver le fauteur de trouble, de se dépêcher, patati, patata... Mais bon sang, vous ne pouvez pas chercher, vous, au lieu de l'ouvrir ? Personne n'aime cette situation, alors arrêtez de jouer aux petits chefs, enfin ! Si vous voulez tant être le meneur, eh bien chercher et trouvez quelque chose de concluant au lieu de faire stresser les autres ! Ca, c'est ce qu'aurait dit Kazuko si elle n'avait pas sa timidité ainsi que sa méfiance maladives.

« "Je... je..." »

Kazuko se rendit compte que la phrase qu'elle avait commencée était à peine audible. Même si elle doutait que tous ces garçons adultes s'intéresseraient à son avis, faire la moule serait d'autant plus suspect. Héé, mais peut-être que le coupable était suffisamment stupide pour avoir gardé la poudre sur lui ! Kazuko se redressa brusquement et fit tomber les huit petites dagues qu'elle avait sur elle. AAH, huit ?!! Elle en avait perdu tant que ça ?! Passons.

« "Je pense qu'on devrait tous vider nos poches et.. euh... s'assurer qu'il n'y a rien dans celles des autres..." »

Aahlala, ils allaient sans doute la prendre pour une simple d'esprit, mais bon, avec tous les cours qu'il y avait eu, retourner dans sa chambre poser sa poudre était peut-être difficile ? En tout cas, ça allait déjà les dissuader de se jeter sur elle et de la manger. Bon, peut-être que les pensées de Kazuko étaient sombres, mais être la seule fillette au milieu de grands mâles, surtout après avoir été kidnappée, ça n'est pas si rassurant...

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 23/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Lun 21 Sep - 19:34


Crime à à base de soupe de potage

Il ne faut JAMAIS se tenir entre un hybride ours affamé et un lieu de service de nourriture gratuite. Jamais. Surtout quand le susnommé hybride à passé la moitié de la nuit à désinfecter des têtards dans un des étang auxiliaire du lac. L'élève imprudent qui n'avait pas eu la présence d'esprit de se mettre de côté en subit les frais : il fut percuté de plein fouet par une fusée de 85 kilos lancée à vive allure.

Vous trouvez sans doute ce comportement peu digne du noble animal qu'était Kuma, mais essayez de vivre en forêt pendant deux ans, et vous vous rendrez compte à quel point la nourriture est une denrée précieuse.

Il pourrait très bien chasser sa propre nourriture, comme le gronde Hebi à chacune de ces excentricité humaine, mais Kuma venait de finir le comptage annuel et n'avait aucune envie de devoir modifier ses comptes. Bon, c'est Saru qui tient les comptes, mais on va dire qu'il avait grandement besoin de chercher à se sociabiliser et donc de partager son repas en compagnie d'autre élève, hein ?

C'est donc un Kuma désappointé devant sa maigre portion de légume mixé qui se dirigeait vers une table un peu reculée. Il avait hésité un instant à mettre aussi sur son plateau un morceau de la grosse et grasse « dame de la cantine » mais il s'était ravisé après que Karasu lui eut indiqué la présence de discret mais purulent point rouges sur toutes la surface de ses oreilles rabougries. De toute évidence, la viande n'était pas saine.

Regrettant déjà son choix, Kuma se dit avec philosophie qu'au moins il aurait l'occasion d'observer avec un peu plus d'insistance ses camarades de Shinsekai. Mais à peine venait-il de prendre une première cuillerée de soupe avec ses trois amis répartis sur le plateau qu'un malotru entra avec fracas dans la salle avant de mettre littéralement les pieds dans le plat, provoquant au passage une crispation de Hebi si forte que Kuma faillit de nouveau être étranglé (le mettre autour du cou n'était pas une si bonne idée finalement) :

- Bon réglons ça vite-fait, mon temps est trop précieux pour continuer cette conversation trop longuement alors je vais venir directement au fait. Une drogue a été dispersé dans les repas de la cantine à votre insu par un élève de Shinsekai. Que tout ceux présent ici quitte la cantine et ceux ayant commencé à manger reste dans la salle.

Et bon sang ! Kuma leva les yeux au ciel. Cette école comportait quand même des cas sociaux assez extrême. Enfin, n'oublions pas qu'à Shinsekai, c'est plutôt la norme.
Alors que la salle se vidait dans la débandade générale, Kuma resta assis, conformément à la demande, traduisant à ses amis animaux, Si bien qu'il ne resta plus que lui, le malandrin et quatre autres individus, tous inconnu à Kuma.

- Bien, vous êtes donc les 5 qui reste pour élucider ce "mystère". Je dois dire que vous avez du courage de rester ici.les observant "faites attention, il ne reste que 24h avant que la métamorphose soit totale et que vous ne retrouviez votre corps d'origine. Enfin, en quelques sortes.

Le je-m'en-foutiste, qui ressemblait que trop à une démonnette de sa connaissance, sauta au sol d'un pas désinvolte avant de sortir l'air de rien. Kuma n'était plus impressionné par tant de suffisance, il commençait à avoir l'habitude.

Il en profita donc pour regarder les autres infortunés et/ou coupable. Kuma allait mettre à profit sa nature de scientifique observateur pour prendre du recul sur la situation afin de l'analyser en profondeur. De toute façon, le problème ne pouvait pas être aussi important, auquel cas la directrice se serait déplacée elle-même, et pas ce trublion d'Ayden dont Kuma venait de se rappeler comme étant l'objet d'une ancienne chasse.

Nous avons donc : Un homme à l'âge indescriptible, cheveux blanc, carrure correcte, et une belle balafre sur le cou. Une posture affirmée, un gars qui avait dû en voir d'autre. Un autre de taille quasi-identique à la sienne, moins musclé en apparence, mais en regardant la morphologie de ses mains, Kuma se souvint en coup de vent de douloureux souvenirs du laboratoire. Cet homme avait une force insoupçonnée. Et à en juger par sa queue pointue, c'était un démon.
Le troisième individu avait les cheveux blonds tirant sur le blanc, de petite taille (selon ses critères à lui) et un corps assez rammassé. Pas une lavette non plus, mais Kuma ne saurait pour le moment un mot pour le définir globalement, à l'inverse des deux autres. Enfin, le dernier, ou plutôt la dernière, dénotait tout particulièrement face à ces garçons tous plus baraqués les uns que les autres.

Comment la décrire ? Kuma croyait de primes abords être en présence d'une poupée pour jeune humain. Son teint vide de couleur vive, ses yeux semblables à des billes roses, sa chevelure irréelle, et surtout sa petitesse ! On aurait vraiment dit un jouet. Mais un jouet pas dénué de charme, en effet elle avait un il-ne-savait-quoi qui la rendait très touchante, bien que son visage semblait aussi inexpressif que celui d'un poisson, mais sa démarche gracieuse et son air presque féérique lui donnait une dimension toute autre qui...

L'habituel raclement de gorge se fit entendre et Kuma s'arrêta précipitamment. Il finit son analyse avec un vue plus objective.

La poupée, à l'instar des deux précédents, semblait en effet bien plus dangereuse que lors de la première observation. Son air déterminé et son équipement clairement prévu pour l'infiltration laissait supposer que cette petite était une ninja surentraînée et d'autant plus favorisée par sa petite taille. En bref, celle qui pouvait potentiellement poser le plus de torts à l'hybride qui pouvait à priori rivaliser au corps à corps avec les trois autres.
Pour conclure, Kuma faisait un peu office d'attraction avec sa ménagerie derrière lui en comparaison aux quatre protagonistes face à lui. Mais ce n'est pas pour autant qu'il allait se laisser démonter et entrepris les manœuvres d'investigation alors que le grand blanc avec une balafre ne brise la glace.

- Karasu, chuchota-t-il, reconnaissance aérienne. Essaye de définir qui a eu le temps d'entamer la soupe et qui n'était pas encore assis avant l'entrée de Ayden. Saru, tu as un odorat plutôt développé, vois si tu peux mettre un nom sur l'odeur de cette supposée drogue. Hebi, tu surveille la petite et le balafré, je prends les deux autres. Averti-moi au moindre mouvement suspect. Non, Hebi, anticipa-t-il avant qu'il n'ouvre la bouche, s'il y en a un qui se mouche, ce n'est pas un geste suspect.

- On sait jamais, grogna le reptile, il pourrait tenter une diversion tandis que son complice ne sorte une arme et trucide tout le monde !

- Je dirais bien que tu regardes trop la télé, mais vu ton anti-humanisme, ça risque pas. Essaye de trier sur le volet les gestes qui sont VRAIMENT suspect.

Pendant que Kuma donnait ses instructions, le balafré avait dit quelque chose qu'il n'avait pas pu entendre (manifestement pas importante ou peu compréhensible vu le regard des autres). Mais son air amusé ne pouvait qu'aller contre lui. Mais Kuma préférais attendre d'avantage d'information avant de se faire des idées trop précises. Le fait qu'il ne connaisse personne renforçait son objectivité mais le pénalisait en matière de rapidité.

- Ici Regan, salut Seven et Ryujin, j'espère pour vous que vous n'êtes pas impliqués là dedans.. Pour les autres, je vous conseille de finir ça vite fait, j'en ai un à l'intérieur qui à la dalle plus des envie de meurtres, donc ne jouez pas avec le feu, compris ?

NOMDEDIEU ! C'était quoi cette voix d'outre tombe ? L'homme aux cheveux noirs venait d'ouvrir la bouche, et il fallut quelques instants à Kuma pour comprendre (ou du moin croyait-il comprendre, de toute façon ça faisait longtemps qu'il cherchait plus vraiment de logique à Shinsekai) : On lui avait en effet parlé de deux nouveaux qui avait débarqué avec un démon chacun dans le bide. Manifestement, c'était l'un d'entre eux, et c'était le démon qui parlait présentement. Quant au deuxième duo, les Seven et Ryujin, nul doute qu'il s'agisse du blond.

Une petite voix se fit entendre, suivi quelques secondes plus tard d'un bruit métallique accompagnat deux mouvements brusques, celui de la petite et celui d'Hebi qui avait probablement frôlé la crise cardiaque avec ce « mouvement suspect ». Kuma regarda au sol et dénombra... HUIT PETITES DAGUES ??? NOMDEDIEU ! C'était bien une ninja prête à le découper en petites rondelles. Cela forçait le respect, un poupon aussi dangereux.

- Je pense qu'on devrait tous vider nos poches et.. euh... s'assurer qu'il n'y a rien dans celles des autres...

Dit-elle innocentent. Ben tiens ! Kuma était plutôt d'accord, une précaution un peu dérisoire mais une précaution quand même qui restait une piste honorable. D'autant qu'il était curieux de connaître ce qu'elle même gardait dans ses poches. Peut-être bien des nunchakus ou tout autre attirail ninja. Il s’exécuta donc sans mot dire, en souriant amicalement à la petite pour lui montrer qu'il n'avait aucune intention non amicale pour le moment (et qu'il ne voulait pas qu'ELLE ait des intentions non amicale) attendant le rapport des deux autres pour commencer à parler sérieusement. En espérant qu'aucun ne lui posent une question d'ici là...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Sam 26 Sep - 16:13

Mini event: Crime à base de soupe de potage.
Ayden ; Senji Donyoku ; Five Regan ; Kazuko Sasaki ; Kuma Kashikoi


 
Il était 22h, Seven était encore à la bibliothèque et pour son plus grand bonheur il avait trouvé un roman qui le passionnait. Et en plus il y en avait plusieurs volumes et chaque volume était gros, il était parti pour faire nuit blanche. Et c'est pourquoi Ryujin qui ne pouvait plus resté éveiller à l'intérieur de Seven. Il décida donc de piquer une petite sieste enfin autant vous dire qu'il allait juste dormir.

Le lendemain, quand l'heure d'aller manger approchait, Seven sorti enfin de sa grande lecture. Il n'était pas si fatigué que ça mais n'était pas non plus au top de sa forme. Il avait quand même passé sa nuit à lire. . Et ce qui l'avait sorti de sa lecture était son estomac.

Pas le choix on dirait va falloir aller manger.

Il fallait donc aller manger. Chose que Seven ne tarda pas à faire. En arrivant à la cantine il pouvait remarquer qu'il n'y avait pas plus de monde que d'habitude, chose qui ne lui déplaisait pas. Il pouvait manger dans son coin sans attirer l'attention des autres. Il prit son plateau, alla chercher ce qu'il voulait et puis parti dans son coin pour manger. Mais ce n'est qu'après avoir pris ne serait-ce qu'une bouchée qu'il entendit quelqu'un ouvrir la porte violemment et crier.

Bon réglons ça vite-fait, mon temps est trop précieux pour continuer cette conversation trop longuement alors je vais venir directement au fait. Une drogue a été dispersé dans les repas de la cantine à votre insu par un élève de Shinsekai. Que tout ceux présent ici quitte la cantine et ceux ayant commencé à manger reste dans la salle.

Oh nooooon des ennuis alors que je n'avais pas encore fini la série se dit-il. Mais il ne pouvait rien y faire donc il ne pouvait que se rapprocher pour observer ceux qui étaient encore là. Il restait donc 4 autres personnes à part lui vu que l'autre était parti. 3 autres garçons et une jeune fille. Ohlala trop de gens pour Seven mais heureusement il connaissait Five ce qui dans un sens le rassurait un peu.
Alors que Seven était encore dans ses pensées, Five lui adressa la parole.

Ici Regan, salut Seven et Ryujin, j'espère pour vous que vous n'êtes pas impliqués là dedans.. Pour les autres, je vous conseille de finir ça vite fait, j'en ai un à l'intérieur qui à la dalle plus des envie de meurtres, donc ne jouez pas avec le feu, compris ?

Ah hmm....salut Five!

Il ne fallait pas oublier que Seven était quand même timide et que sans la présence de Ryujin qui venait à peine de se réveiller, il n'oserait pas parler d'une voix forte pour se faire entendre. De ce fait son petit "salut" à Five ne se fit pas trop entendre. Il ne savait même pas si Five l'avait entendu.

Après quoi, la jeune fille qui était jusque là silencieuse proposa de vider nos poches. Elle était assez mignonne dans le fait qu'elle soit maladroite ce qui fit rire intérieurement Seven. Il n'était donc pas le seul à être maladroit au final. Il fit donc comme tout le monde jusqu'au moment où il se rendit compte qu'il n'avait rien dans les poches. Il ne pouvait donc pas les vider et resta planter là sans rien faire, espérant que personne ne le suspecte.

 


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 01/07/2015
Localisation : Tu verras~~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Sam 26 Sep - 16:25




Mini-event


Crime à base de soupe de potage


Aucune pénalité n'est distribué au cours de ce tour.
Indication pour la suite des évènements : aucune.
~Il reste 23h avant la fin de l'enquête~

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
avatar
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 16/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Dim 27 Sep - 12:09

tout se passait d'une manière... bien étrange, rien n'était ce que j'avais voulu, j'espérait provoquer une confusion afin de prendre des décisions et adopter une stratégie efficaces pour démasquer ce coupable.

Ici Regan, salut Seven et Ryujin, j'espère pour vous que vous n'êtes pas impliqués là dedans.. Pour les autres, je vous conseille de finir ça vite fait, j'en ai un à l'intérieur qui à la dalle plus des envies de meurtres, donc ne jouez pas avec le feu, compris ?

Comme je l'avais ressenti, le démon aux cheveux noirs était habité par deux être, au cours du temps j'avais eu vent de ces mythes, qui semblaient finalement fondés. En trouver ici était bien chanceux. il s'adressa au petit blond, qui a ses propos semblait aussi être au pluriel.

« "Je pense qu'on devrait tous vider nos poches et.. euh... s'assurer qu'il n'y a rien dans celles des autres..." »

Alors la petite, aux habits de ninja intervenu, elle était bien mignonne dans cet accoutrement, mais bien top jeune. Son plan était si innocent , si le coupable était assez débile pour d'une rester ici de deux garder des preuves sur lui et de trois accepter de vider ses poches sans rien dire! Ce serait le plus grand idiot de cet établissement! Mais si ça marchait... je promets de payer le repas à cette petite pendant une semaine.

Je vidais ainsi mes poches qui ne recelait que des vieilles photos de mon ancienne famille. Quant à la ninja elle laissa tomber ses armes.Encore! elle était si innocente et imprudente!

Le grand blond quant à lui était silencieux et souris juste en vidant ses poches, comme espéré il n'était qu'un grand gentil, sans once de malveillance dans son regard. Cela lui coûterait surement cher un jour.

Enfin le plus jeune des homme, répondit à peine a celui prénommé Regan.

Ah hmm....salut Five!

Dois je en conclure que le second être en lui se nomme Five? Il ne bougea pas et ne vida pas ses poches.
Bref nous devions avancer.

Bon maintenant que cette étape d'inspection est faite... J'en tire trois conclusions. Nous devons savoir qui à manger ici afin de les laver de tous soupçons, a moins que le coupable ne se sois amusé à se droguer lui même. Puis avons nous des preuves que le coupable est ici? Enfin, toi là, le blond pourquoi ne bouges tu pas? Un truc à te reprocher?

Je m'avançais lentement pour le surplomber avec un léger sourire, voyons voir leurs réactions.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 08/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Mar 29 Sep - 22:00

Soit, cette gamine eut une idée amusante, vider ses poches, comme si ça pouvait marcher. Imaginons que le coupable soit parmi nous, il serait idiot de garder des preuves sur lui (dîtes moi qu'il ne l'a pas fait). Bref, rendons les choses plus simples, cette situation est déjà bien assez complexe en soit. Obtempérons, c'est très largement le mieux à faire. Je vidais mes poches calmement sans trop y faire attention: un stylo par ici, un couteau par là, quelques cartes de Vaanah, un matériel de géographie, le fascicule de ce qu'il faut savoir sur Pokébride et un roman sur les ruines du Paradis, incroyable tous ce qu'on peux faire tenir dans nos poches ces derniers temps. Bref, je les posais par terre, à coté de la pile que chacun avait fait. Seul Seven ne bougea pas, je savais qu'il était timide donc j'hésitais à le brusquer, mais ça, Senji s'en chargea pour moi:

Bon maintenant que cette étape d'inspection est faite... J'en tire trois conclusions. Nous devons savoir qui à manger ici afin de les laver de tous soupçons, a moins que le coupable ne se sois amusé à se droguer lui même. Puis avons nous des preuves que le coupable est ici? Enfin, toi là, le blond pourquoi ne bouges tu pas? Un truc à te reprocher?

En effet, c'est suspect, mais ne tirons pas de conclusion trop hâtive. Une heure avait déjà passé depuis que l'autre énergumène ne se ramène et chamboule toute la cantine... Le temps passe vite, et en plus, qui dit une heure passée ici à ne rien faire et se jauger les uns les autres, dit une heure pour le coupable de dissimuler des preuves. Il ne faut pas continuer ainsi. On ne peut cependant pas nier le fait que le coupable soit parmi nous. Une vraie impasse, mais il fallait que je réagisse pour tirer tout ça au clair. Avant que personne ne puisse intervenir sur la remarque "engagée" de Senji, je lançai:

Attendez tous, laissez moi réfléchir en silence !!

J'ai vu l'étonnement sur leurs visages mais je tiens le bon bout. Commençons par le commencement:


- Nous sommes dans une école de magie où différentes races cohabitent en paix.


- La direction en général malgré son jeune âge apparent doit surement avoir l'apparence d'adolescent mais on un longévité accrue due à leur pouvoir magique. De ce fait, ils ont une connaissance en magie, alchimie, archéologie, enchantements, runes et autres hors pair.


- Les nombreux élèves de cette école possèdent TOUS un pouvoir magique, des fois de même nature et d'autres fois de natures totalement opposées.


- Dans cette affaire, l'alchimie ou du moins une déviante a été utilisée pour empoisonner la nourriture de la cantine, le but étant de changer les attributs raciaux de toutes personne ayant ingurgité la substance en question.


-Aucun cas après une heure n'a été signalé, par la direction ou même les autres élèves.


C'est à partir d'ici que le réel problème se pose: comment la direction savait-elle que la nourriture était empoisonnée ? Comment le messager savait-ils que les effets seraient permanents pile après 24 heures? Si la direction a eut un cas chez eux, car il mangent avant les élèves, pourquoi personne n'a vu le moindre changement ? Et enfin, pourquoi, la présidente n'agit pas alors qu'elle a largement les connaissances pour résoudre les problème par un antidote.. De plus, elle aurait réellement besoin d'un coupable, pourquoi engager des "volontaires" pour investiguer alors qu'il y a des personnes spécialisées de par leurs pouvoirs pour résoudre cette affaire. Quelque chose ne tourne pas rond et je compte bien découvrir ce que c'est, je ne m'arrêterai pas à la simple interpellation d'un empoisonneur de pacotille.

Quelques fois, je me dis que je devrais arrêter d'être archéologue et me reconvertir en agent secret ou détective privé, déjà, le nom est beaucoup plus classe. Enfin ... c'est quand même cool l'archéologie, au moins on voit du pays. Il faudra d'ailleurs que je pense à ramasser mes affaires avant de partir, ça serait bête de partir au Paradis sans matériel. J'ai d'abord besoin de trouver un ange pour le passage, j'ai toujours des problèmes avec ces choses là.

Bref, re-concentrons nous sur l'affaire et rêvons du paradis plus tard, qu'avons nous là ... Un homme d'un bon mètre quatre-vingt suspectant Seven, légèrement plus petit et qui n'avait toujours pas bougé, ils ne fallait pas les déranger ces deux là, bon, ensuite, l'armoire à glace de tout à l'heure, tiens, de ce que je me souviens, il me semble qu'il a toujours ses animaux en sa compagnie. Etrange, soit il enquête de son côté, soit il est impliqué, il faudrait idéalement le garder à l'oeil. Et pour finir, la gamine ninja.. en y repensant, elle a pu apprendre quels poisons seraient utiles et de ce fait, la manière de les confectionner. Elle pourrait aussi se jouer de nous en feignant la candeur, elle est également à garder sous surveillance. Bien, les choses sont tirées au clair dans mon esprit, je ne crois pas avoir oublié quoique ce soit donc ne les faisons pas plus attendre de la sorte. Ça faisait trois bonnes minutes depuis la petite intervention de ma part et ils semblaient tous attendre une conclusion qui malheureusement pour eux, n'allait pas être dévoilée pour le moment, faute de suspicions et tensions. J'annonçai donc d'un ton sérieux et inquisiteur:

Bien, j'ai les choses plus ou moins sous contrôle, vu que ça fait une heure que l'on avance pas, je prends les devants. Le balafré et le nabot, vous avez l'air d'être bon potes, vous restez ici ensemble, histoire de renforcer vos liens et de trouver des indices ensemble dans la joie et la bonne humeur. En ce qui vous concerne, la gamine et l'hybride, l'un de vous deux restera ici, même si je devine que l'ours a dû ce séparer de ses animaux pour une raison quelconque. Quant à l'autre, il m'accompagnera, j'ai deux mots à dire à la présidente.
Je suppose que vous n'avez rien à y redire, comme ça, chacun est sous la surveillance de l'autre et on peut enfin se mettre à avancer.


Voilà, les choses primordiales ont été dîtes et on garde le reste, bien chaud pour la haute hiérarchie. Je me dirigeais d'un pas assuré vers la sortie sans regarder derrière moi qui avait décidé de me suivre. Dans le doute d'une attaque dans le dos qui aurait pour le but de me stopper, j'investissais mon ombre sous mes vêtements. Five de son côté, dormait à l'intérieur, attendant que ça se termine.
Je franchis le pas de la porte et me retourna pour voir qui avait décidé de connaitre la vérité derrière ce soi-disant mystère.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Plus maintenant
Pouvoir: Être squizo et colérique
Âge du personnage: 17 ans
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
Localisation : Encore la où je ne devrai pas être
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Ven 2 Oct - 19:46

Mini-event : Crime à base de soupe de potage.

  Si elle avait été un félin, Kazuko aurait ronronné. Presque autant que l'enquête. Qu'est-ce que ses camarades pouvaient être dociles ! Ils avaient tous vidé leurs poches, chacun possédant des choses des plus quelconques, excepté le blond... Qui n'avait rien du tout. Ou qui refusait, tout simplement. Voilà qui était suspect, enfin, trop suspect. Il fallait s'attendre à ce qu'il y ait une fouille, alors franchement, si l'accusé n'avait rien... C'était tout de même un peu gros. L'enchanteresse ignorait si les autres avaient vraiment vidé tout ce qu'il y avait dans leurs poches. Probablement pas. Sans doute avaient-ils des choses qu'ils ne voulaient guère montrer. Kazuko, quant à elle, n'était pas folle. Elle avait gardé une ou deux dagues sur elle ; on ne sait jamais.

« Bon maintenant que cette étape d'inspection est faite... J'en tire trois conclusions. Nous devons savoir qui à manger ici afin de les laver de tous soupçons, a moins que le coupable ne se sois amusé à se droguer lui même. Puis avons nous des preuves que le coupable est ici? Enfin, toi là, le blond pourquoi ne bouges tu pas? Un truc à te reprocher? »

Le balafré. Toujours le balafré. Sans pression, lui, pas vrai ? Kazuko pensait que tout le monde avait déjà compris ce genre de conclusion, mais qu'ils s'abstiendraient dans les dire tout fort. La ninja pensait que les monstres avaient une certaine estime entre eux, mais visiblement, l'homme aux cheveux blancs les croyait sots. Enfin, peut-être que c'était juste inconscient. De toute manière, peut-être qu'il faut quelqu'un pour affirmer tout haut ce que pensent les autres, afin qu'ils soient tous d'accord. Kazuko plissa les yeux. Ce n'est pas parce qu'on a pris la drogue qu'on n'est pas coupable ! Ce serait même étrange de la part du coupable qu'il ne se drogue pas lui-même. C'était trop évident !

« Attendez tous, laissez moi réfléchir en silence !! »

Ce coup-ci, c'était l'un des bipolaires. Celui aux cheveux noirs. Comment pouvait-il leur parler sur ce ton ? N'avait-il donc aucune crainte ? Tss ! Tu parles trop ! Les meneurs se font toujours poignarder dans le dos. Cet homme ne possédait pas d'expérience personnel ?! Franchement, en plus de se rendre suspect, il risquait d'obtenir des affinités négatives. Enfin bon, peut-être que le peuple aimait bien se faire dominer, qui sait ? Ce sont des choses qui arrivent...

Kazuko réfléchit quelques instants. Elle était improbable, mais suspecte. C'est vrai, les monstres ayant gardé une nature humaine, il serait logique pour eux de la voir comme une chose irréelle. Il faudrait qu'elle se défende. La plupart agissant par élimination, elle préféra les étudier cas par cas.
Le balafré, possédant tout de même l'envie de résoudre l'affaire, pensait que les choses étaient faciles. Il se jette sur les premiers coupables et agit avec peu de subtilités, mais ne cache pas ses actions.
L'homme aux longs cheveux agissait un peu comme si lui seul possédait un cerveau. Il la ramène souvent, et est souvent en mode "j'ai pas ton time". Il souhaite finir ça au plus vite.
Elle-même. Une gamine, aux actions beaucoup trop innocentes qu'elle pourrait cacher derrière son âge.
Le grand hybride. Il semble se déplacer avec des animaux, dont il s'est séparé pour l'instant. Il n'a pas l'air méchant, mais qui sait.
Le blond. Un peu étrange. Il semble être ici totalement par hasard, et n'a pour l'instant proposé aucune idée permettant d'avancer un minimum sur l'enquête.

Les plus suspects restaient le meneur, elle-même, et le blond. En revanche, elle ne savait pas comment traiter le grand hybride. Il agissait de son côté et n'offrait pas aux autres tout ce qu'il savait grâce à ses animaux, et ça ne lui ressemble pas. Peut-être qu'il a des choses à se reprocher, lui aussi. Peut-être que ...

« Bien, j'ai les choses plus ou moins sous contrôle, vu que ça fait une heure que l'on avance pas, je prends les devants. Le balafré et le nabot, vous avez l'air d'être bon potes, vous restez ici ensemble, histoire de renforcer vos liens et de trouver des indices ensemble dans la joie et la bonne humeur. En ce qui vous concerne, la gamine et l'hybride, l'un de vous deux restera ici, même si je devine que l'ours a dû ce séparer de ses animaux pour une raison quelconque. Quant à l'autre, il m'accompagnera, j'ai deux mots à dire à la présidente.
Je suppose que vous n'avez rien à y redire, comme ça, chacun est sous la surveillance de l'autre et on peut enfin se mettre à avancer.
»

Mmh, tu es audacieux, toi. Ahaha, pensait-il vraiment que c'était bon pour lui de la traiter de gamine ? Tout le monde devait croire que Kazuko leur était inférieur, à cause de son innocence, de son manque d'expérience, des choses comme ça... Pourtant, le garçon lui avait demandé à elle ou à l'hybride de l'accompagner. Pourquoi ? Parce qu'ils étaient les plus suspects, bien sûr ! Il avait laissé de côté le balafré car il semblait honnête et l'autre garçon parce qu'il le connaissait bien, voilà tout. Et aller voir la présidente... Pensait-il vraiment que si il allait demander gentiment à la directrice le pourquoi du comment de ce qui se passait, elle allait lui révéler la réponse tranquillement ?

Kazuko échangea un bref regard avec l'hybride avant de s'engager à la suite du démon. Bien sûr qu'elle allait le suivre ! Il était suspect, et elle aussi. Alors bien sûr, ils allaient pouvoir se tourner autour comme deux vautours. La petite fille se retourna et regarda les trois personnes. Est-ce que le bipolaire pensait qu'il n'y avait qu'un coupable ? C'était possible. Mais l'inverse est aussi vrai. Peut-être que se regrouper était une mauvaise idée. Peut-être que ça ne ferait qu'attiser davantage la méfiance. Kazuko se ressaisit. Ils voyaient tous les mêmes choses, personne n'avait plus d'indice que les autres pour l'instant. Mais personne ne pouvait deviner ce que les autres pensaient, sauf si on est l'acteur même de leurs pensées à cause d'un acte inattendu.

Kazuko suivit calmement le démon. Tous deux marchaient alors qu'un silence de mort régnait dans la cour. L'enchanteresse se décida à prendre la parole.

« Si tu nous a proposé à moi et à l'ours de venir, c'est parce que as l'impression que les autres sont innocents. Et si j'ai l'air coupable, c'est parce que j'ai l'air innocente, non ? »

Son ton léger la surprit elle-même. Comment pouvait-elle parler aussi calmement avec un inconnu ? Kazuko elle-même l'ignorait.

« Mais peut-être qu'il y a plusieurs coupables, après tout, peut-être que l'hybride aussi est coupable. Enfin, aussi. Avec moi, bien sûr ! J'utilise mes connaissances afin d'obtenir la drogue, ma discrétion pour la disséminer dans la nourriture, pendant qu'il fait le guet avec ses animaux. Et peut-être que c'est la présidente elle-même qui nous a engagés ! Et comme ça, si on est démasqués, vous avez la récompense, et dans le cas contraire, nous obtenons... euhm... de l'argent ? Ou un poste important. »

Elle marqua une pause. Malgré sa froideur, les yeux de l'enfant étaient brillants. Peut-être que cela multipliera les soupçons sur elle, peut-être que ça les lavera. Quelque soit la réponse, ça le pousserait probablement à revoir sa stratégie.

« Je suis la plus coupable, non ? Proposer quelque chose d'aussi stupide que de vider ses poches convient parfaitement à l'image que vous avez de moi, pas vrai ?  Mais c'est trop bête pour que ce soit vraiment vu comme de l'innocence, alors je suis soupçonnée. Et puis qu'est-ce que je fais là, si je ne suis pas la coupable ? Qu'est-ce que j'ai à gagner dans cette enquête ? Si on oublie les suppositions concernant la récompense. En vérité, ce ne serait pas plus simple de crier haut et fort qui est le coupable, afin de voir les réactions des autres ? Et peut-être qu'on trouverait un autre coupable. Un autre, ou bien le vrai. Enfin, oublie ça. C'est juste qu'on aurait peut-être dû écouter ce que chacun avait à dire, leurs suppositions... Mais j'avoue que je pense que c'est moi. Enfin, qu'à votre place, je le penserais. »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Date d'inscription : 23/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Sam 3 Oct - 12:06


Crime à à base de soupe de potage

La situation devenait complexe. Kuma, en bon observateur objectif, regardait les penchants et les aboutissants de la scène. Chacun se suspectait, chacun enquêtait, et chacun tentait de ne pas apparaître trop coupable. Il y avait un climat de suspicion dans l'air, et tout portait à croire que l'un des quatre antagoniste, au moins, n'était pas blanc comme linge. Il était clair que l'on cherchait à enquêter les uns contres les autres, Ayden n'avait donné que peu d'info, mais sa passivité laissait penser qu'ils devaient se débrouiller seuls. Aucun d'entre eux, pourtant, n'avait encore simplement envisagé quoi que ce soit pour chercher à se guérir, mais bien à s'observer en chien de faillance comme si le coupable était nécessairement là. Ridicule, quand on y pense.

Mais Kuma est un scientifique. Avant de juger, il observe. Observons, donc:
L'homme a l'air sage et mûr, tout comme le démon-qui-vit-DANS-un-humain semblaient vouloir consécutivement prendre la direction des opérations, sans pour autant compromettent leur apparente innocence. La jeune fille semblait un peu perdue, mais Kuma avait toujours des sueurs froides en l'observant. Elle lui inspirait un tel respect de par l'impression de professionnalisme qui s'en dégageait, que Kuma en avait presque peur. Bref, certainement pas une source à ignorer, bien qu'il la rangerait plus dans la case des victimes potentielles : elle n'avait pas le profil pour faire des blagues douteuses. Quand au dernier énergumène, il avait justement l'air de la victime parfaite : trop timide pour agir, trop dans l'attente et dans la passivité pour que Kuma se fasse une bonne idée de qui il était. Mais il ne fallait pas oublier qu'à l'instar de l'autre, son démon pouvait à tout instant prendre le dessus, et dans ce cas, cela changeait la donne. A ce propos, Kuma constatait qu'il n'y avait non pas cinq, mais bien sept potentiels coupables et victimes. Pouvait-on dissocier les deux personnes dans un même corps ? Imaginez le coup tordu, un démon qui cherche à faire une farce du feu de dieu à son colocataire... Kuma vivait à Shinsekai depuis suffisamment longtemps pour se douter qu'un tel coup pouvait parfaitement arriver.

- Bon maintenant que cette étape d'inspection est faite... J'en tire trois conclusions. Nous devons savoir qui à manger ici afin de les laver de tous soupçons, a moins que le coupable ne se sois amusé à se droguer lui même. Puis avons nous des preuves que le coupable est ici? Enfin, toi là, le blond pourquoi ne bouges tu pas? Un truc à te reprocher?

Kuma n'avait pas vu le... le « jeune-vieux », il ne pouvait que l'appeler comme ça, il avait vraiment l'air d'avoir traverser les différents âges de l'histoire, s'approcher de « la victime parfaite » (Ils devraient quand même à  un moment se donner leurs noms). Il avait cru au début que c'était lui qu'il apostrophait ainsi. Il souffla un coup. Kuma ne voulait surtout pas qu'on le croit inactif ! Pourtant, et manifestement, personne n'avait remarqué le petit corbeau faire le tour des assiettes pour parachever son objectif. Kuma faisait pour le moment son enquête en solo, mais il comptait bien ouvrir la bouche pour la première fois avec un minimum d’explication.

Alors que le second blond était ouvertement suspecté, le dénommé « Five » par le sus-nommé s'écria d'un seul coup dans la pièce :

- Attendez tous, laissez moi réfléchir en silence !!

C'est le moment précis, alors que chacun l'observait « réfléchir » que Karasu choisit pour venir se poser sur son épaule. Il commença son compte rendu le plus silencieusement possible :

- Au rapport. Ce fut long et fastidieux, mais je pense avoir identifié ceux qui ont consommé quelque chose sur leur plateau. Le seul dont je suis à peu près sûr, c'est le balafré, il a bu la moitié de sa soupe. Le petit en a pris aussi une cuillerée, si j'en juge par sa cuillère humide. Pour la petite, j'ai mis beaucoup plus de temps, sa cuillère était plongée dans le bol, et je n'avais aucun indicateur. J'ai dû observer attentivement le bol du petit pour me faire une idée de la consistance de la soupe, et j'ai pu voir qu'il en restait sur les bords, là où le niveau avait légèrement baissé. J'ai comparé avec son propre bol, et là bingo, le bol était intact.

« Voilà bien une preuve de son professionnalisme, cet individu fait tout pour ne laisser aucune preuve... Cela va être très difficile... »

- Enfin, le deuxième démon a tout juste eu le temps de poser son plateau sur le bord d'une table, sans y toucher.

Bon, toutes ces informations se recoupaient avec le dialogue de chacun. Kuma profita du silence imposé par le démon pour faire sa propre réflexion :

La seule certitude qu'il avait, c'était que cette drogue ne devait pas être extrêmement dangereuse, auquel cas la directrice serait venue d'elle même.

Il partait du principe que le coupable était dans la pièce.

Trois personnes avaient à priori ingérer la drogue. Les deux autres pouvaient être des coupables indiqués, mais dans ce cas POURQUOI seraient-ils restés ? C'était là le point que Kuma ne s'expliquait pas. La logique aurait voulu que par déduction, ils ne soient pas coupable. De ce fait, le coupable avait nécessairement ingéré sa propre drogue... Mouaais.

Il y avait un paradoxe dans tout ce que Kuma énumérait. Quelque chose ne collait pas. De ce fait, une seule explication possible: le coupable n'est PAS dans la pièce. A moins qu'il ne soit un psychopathe en herbe, observant ses victimes de l'intérieur (hypothèse à conserver) mais pour une simple farce, cela était peu probable. Mais alors pourquoi ce climat de méfiance, cette inactivité?

Au moins, le relevé de Karasu avait permis d'identifier les victimes concrètes, donc celles qui avaient besoin de soin. Il serait donc bon d'avertir la directrice de tout cela, vu qu'Ayden avait décidé de ne pas s'y intéresser. De ce fait...

- Bien, j'ai les choses plus ou moins sous contrôle, vu que ça fait une heure que l'on avance pas, je prends les devants. Le balafré et le nabot, vous avez l'air d'être bon potes, vous restez ici ensemble, histoire de renforcer vos liens et de trouver des indices ensemble dans la joie et la bonne humeur. En ce qui vous concerne, la gamine et l'hybride, l'un de vous deux restera ici, même si je devine que l'ours a dû ce séparer de ses animaux pour une raison quelconque. Quant à l'autre, il m'accompagnera, j'ai deux mots à dire à la présidente.
Je suppose que vous n'avez rien à y redire, comme ça, chacun est sous la surveillance de l'autre et on peut enfin se mettre à avancer.


Et miiiiiiince ! On l'avait pris de court. Il ne laissa même pas le temps à qui que ce soit qu'il fit volte-face et s'enfuit noblement par la sortie. Le regard de la petite fille et le sien se croisèrent un instant. Il vit bien dans ses yeux qu'elle pensait la même chose que lui : Son attitude avait changé la donne. Peut-être y avait-il bien un coupable, tout compte fait. Bref, faisant soudainement confiance à la petite, il lui fit un discret signe d'approbation. Mais elle n'irait pas seule. Alors qu'elle lui emboitait le pas, Kuma s'adressa à son petit singe :

- Saru, suis-les avec Ka. Tu es le plus indiqué pour comprendre le langage humain. Envoie Ka me prévenir au moindre fait suspect.

Le petit singe, ravi de sa mission, s’élança à la suite des deux autres, une fois le moustique sur son dos. Dès qu'ils furent hors de vue, Kuma se retourna.

Il était peut-être temps de prendre la parole.

- Bien, messieurs, il est temps d'agir à notre tour. Je sais pas si vous vous en êtes rendu compte, mais toute cette affaire sent mauvais. Au vue du climat de confiance qui règne, il est parfaitement possible que celui qui est à l'origine de cette mauvaise blague soit parmi nous.J'ignore entièrement qui, mais je sais qui sont les victimes. J'ignore ce que Five est partit faire avec la directrice, mais sachez que lui et la petite sont les deux seuls à ne pas avoir ingérer la drogue. J'ai un agent avec eux, mais tout me porte à croire qu'elle n'est pas la coupable. Pour lui... j'ai plus de doute. Cependant, puisque nous sommes trois à avoir avaler la fameuse drogue, il faudrait prendre notre rétablissement en mains.

Il se saisit de son bol de soupe désormais froide.

- Peut-être que l'analyse de cette drogue pourrait nous apprendre quelque chose ? J'ai quelques notions en chimie, et nous avons tout le matériel nécessaire en laboratoire. Nous pouvons peut-être réussir à extraire la drogue, l'examiner et, qui sait, peut-être auront nous quelques surprises ?

Il regarda tout à tour les deux autres individus. Serait-il d'accord ? De toute façon, Kuma irait de son côté, mais il voulait qu'ils aient le choix, et agir de manière moins suspecte que Five.

***

Il m'a donné une mission. Première mission seul. Grande responsabilité. C'est bizarre. Mais je me sens... content ? Oui, ce doit être ça. Hebi dit que nous n'avons aucune émotion, mais je ne le crois pas. Moi, je suis toujours content. Je sais pas comment c'est dans la tête des humains. Ça doit être compliqué. Moi je suis content. Je suis un singe. Un singe plus intelligent, plus réfléchi. Mais un singe. Pas de complication. Je fais ce qui m'est utile. La Symbiose est utile. Je suis protégé, et je suis utile. C'est ça qui m'est utile. Les objets sont utiles. L'utilité, dans la vie, c'est important. Si on est pas utile, si on n'a rien d'utile,on meurt. Et mourir, c'est ne plus être utile.

Du coup, je sers la Symbiose. En plus, il est gentil avec moi. Il n'est pas comme les autres. Il est plus qu'utile. Pour lui, nous sommes plus qu'utile. Avant, je savais pas qu'il y avait autre chose que utile ou pas utile. Mais j'ai appris. C'est plus compliqué, mais c'est intéressant. Moi, j'aime bien que ce soit intéressant. Et J'aime bien quand j'aime bien.

Du coup, je sers la Symbiose. Et là, je dois surveiller les deux autres. Ça me rend utile. La petite fille a l'air toute petite en face de l'autre, mais pour moi elle est gigantesque. Moi j'aime bien les petites filles, c'est utile pour les grattouilles. J'aime bien les grattouilles. J'espère qu'elle lui est utile.
L'autre par contre, il a moins l'air d'aimer les grattouilles. Je l'aime moins. La petite fille l'aime moins aussi. Je sens un mélange de sueur froide et d'angoisse dans l'air. Il y a danger ? Non, il y a pas danger. Il m'a appris a faire la différence. Entre sentir et voir. Mais il m'a dit que sentir, c'est très bien. Parfois, il y a danger après que je sente danger. Du coup je surveille.

Ils peuvent me voir. C'est pas grave, il m'a dit. Il veux qu'ils me voient. Je sais pas pourquoi. Mais je sers la Symbiose. Du coup j'avance. Il m'a dit que quand je demande des grattouilles, c'est très bien. Il a parlé de sentiments humains.Karasu est plus fort pour ça, mais j'ai compris que quand je demande des grattouilles, ils sont soit plus gentils, sois moins gentil. C'est à moi de deviner. Là je vais pas demander. Je vais faire comme si. Je regarde l'autre avec la même tête que si je voulais des grattouilles. Mais je reste attentif. Le pied, Il m'avait dit, c'est ce qu tu dois craindre le plus. Si tu le vois venir vers toi, fuis. Je suis prêt à bondir.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Mer 7 Oct - 21:36

Mini event: Crime à base de soupe de potage.
Ayden ; Senji Donyoku ; Five Regan ; Kazuko Sasaki ; Kuma Kashikoi


 
Après un certain temps, enfin juste le temps que tout le monde vide ses poches, on remarqua rapidement que Seven n'avait pas bougé. Personne ne pouvait savoir qu'il n'avait tout simplement rien et de ce fait, il parut très suspect. Une sorte d'angoisse montait en lui, allaient-ils m'accuser? Ou alors tous me sauter dessus pour me gronder?
Vous l'aurez remarqué Seven est très craintif et timide. Et après un certain temps, comme prévu, quelqu'un vint lui faire chier.

Bon maintenant que cette étape d'inspection est faite... J'en tire trois conclusions. Nous devons savoir qui à manger ici afin de les laver de tous soupçons, a moins que le coupable ne se sois amusé à se droguer lui même. Puis avons nous des preuves que le coupable est ici? Enfin, toi là, le blond pourquoi ne bouges tu pas? Un truc à te reprocher?

Oh non pas lui...pourquoi c'est celui qui porte des trucs moulants qui vient me faire chier....Ryujin qui venait à peine de se réveiller n'était pas trop de bonne humeur, quand on se réveil et que l'on voit quelqu'un de déjà plus grand que soit nous parler ainsi ça ne fait pas trop plaisir. Mais il ne dit rien, l'heure n'était pas encore venu pour lui de parler...enfin juste quelques secondes quoi.

Hein? Moi? Mais non....je....euh...j'ai juste rien quoi....

Pas la peine de se justifier plus que ça non? Et en plus juste derrière Seven vit Five partir en annonçant qu'il allait voire la directrice. Ce qu'il venait de dire avait un certain sens. Mais Seven resta sur un mot qui était sorti de la bouche de Five. "Nabot", aurait-il osé? Et bien oui il avait! En soit Seven n'est pas si complexé que ça par sa taille mais Ryujin par contre n'aimait pas du tout que l'on se moque de lui. Et juste avant qu'il ne fasse une quelconque action l'hybride pris la parole.

Bien, messieurs, il est temps d'agir à notre tour. Je sais pas si vous vous en êtes rendu compte, mais toute cette affaire sent mauvais. Au vue du climat de confiance qui règne, il est parfaitement possible que celui qui est à l'origine de cette mauvaise blague soit parmi nous.J'ignore entièrement qui, mais je sais qui sont les victimes. J'ignore ce que Five est partit faire avec la directrice, mais sachez que lui et la petite sont les deux seuls à ne pas avoir ingérer la drogue. J'ai un agent avec eux, mais tout me porte à croire qu'elle n'est pas la coupable. Pour lui... j'ai plus de doute. Cependant, puisque nous sommes trois à avoir avaler la fameuse drogue, il faudrait prendre notre rétablissement en mains.

Intéressant, enfin juste un peu pour Ryujin. Tandis que Seven écoutait attentivement ce que disait l'hybride, Ryujin lui parla télépathiquement, pas comme s'il avait le choix.

Seven passe moi une partie de ton pouvoir.

Hein? Tu veux qu'on fusionne? Mais pourquoi?

Non quand même pas fusionner mais bon, utilise juste ton pouvoir pour rapidement te rapprocher de Five et ensuite passe moi les commandes, j'ai deux trois trucs à lui dire.

Et sans préciser les détails, Ryujin se tut. Seven qui ne comprenait pas réellement ce qui se passait obéit, il n'avait rien à y perdre et rester en présence de ce gars au cuir moulant n'était pas très l’attrayant. Il dit alors quelques mots avant d'activer son pouvoir et de juste se déplacer rapidement là où se trouvait Five.

Ah oui euh....Très intéressant mais je reviens tout de suite!

Après quoi il activa son pouvoir et parti, jusqu'à la sortie là où Five s'était retourné pour regarder derrière lui. Il passa alors la main à Ryujin.


 
Quand Ryujin pris le contrôle du corps, la vitesse de déplacement diminuait déjà. Normale, le pouvoir qu'il possédait était complètement différent de celui de Seven mais il conservait encore un peu de vitesse et était juste à côté de Five. Il n'était aussi rapide au point de croire que c'était une téléportation mais si on ne s'y attend pas, on a juste l'impression qu'une personne est apparue à ses côtés. Et donc après être arrivé aux côtés de Five, Ryujin mis un peu de son pouvoir dans son index, le tendit et vint poker (du verbe poker, je poke tu pokes il poke....) la joue de Five en disant:

Hey salut frérot j'espère que je ne t'ai pas manqué....hein Regan?

Bien sûr la force que Ryujin avait mis dans son index était assez grande pour au moins faire reculer Five de quelques pas. Mais il l'avait traité de nabot aussi pas sa faute, son orgueil en avait pris un coup!



avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Date d'inscription : 01/07/2015
Localisation : Tu verras~~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Jeu 8 Oct - 19:01




Mini-event


Crime à base de soupe de potage


Ayden, ayant décidé de faire chier le monde et de corser un peu les choses a débranché le disjoncteur et plonger tout Shinsekai dans le noir. Des bougies sont trouvable dans la cuisine. A partir de maintenant j'aurais la capacité d'intervenir après chaque réponse pour venir faire peur aux vilains élèves dans le noir.
Indication pour la suite des évènements : -Le coupable a profité de la noirceur de la nuit pour dérober les animaux de Kuma, jugé trop dangereux, et les a drogué pour les empêcher de venir en aide à ce dernier. Cela n'a pas besoin de figurer dans son rp =ralentissons le rythme un peu tout de même=
-Les effets de la drogue ingérée par les victimes commence à faire effet. La première mutation qu'ils subissent est une annulation de leur pouvoir. Ils sont désormais dans la presqu'incapacité à les utiliser.
-Ayden, ayant malheureusement désactivé le disjoncteur, les portes de la cantine se sont violemment fermé et sont maintenue par une puissante magie. Il est impossible de sortir de la cantine jusqu'à ce que le courant soit rétabli.
Précision : -Tina Claw, la directrice, est actuellement en expédition dans les contrées de Vaanah. Elle ne pourra intervenir que dans deux tours.
~Il reste 21h30minutes avant la fin de l'enquête~

© Code par Dehvi sur Never-Utopia
avatar
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 16/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Dim 11 Oct - 9:54

Suite à mes interventions  il se passa un bon nombre de trucs. Five était comme je l'espérait un bon atout ici, il déduisais beaucoup de choses en un rien de temps. Cela m'amusais. Le petit blond semblait décontenancé et sa réponse laissait beaucoup à désirer... Mais soit je resterais avec lui et on enquêtera ici, pendant que les deux autres partiront pour chercher des indices à l'extérieur. LE plan de l'homme ours me plaisait un scientifique avec nous ça servirait toujours acquiesçais du regard. Prêt à le suivre.

Soudain Lle blond disparut et apparu devant Five pour le faire reculer. Je réagis sur le qui vive armant mon poing et j'allais m'élancer pour le rattraper. Mais malgré cette attitude plus que suspecte il semblait connaître le démon. L'appelant frérot. Je m'approchais en laissant Kuma à ses affaires. Je n'allais pas le frapper si ils se connaissaient, juste nous expliquer.

Bien bien bien... Donc au final on sort tous? ET comme ça on cher...

A cet instant la lumière se coupa, nous fumes plongés dans le noir, Passant vite de la surprise  à la méfiance je fonçais vers la porte tentant de l'ouvrir vite et avec force. Sans façon mon épaule vint juste heurter la porte dans un écho sourd. Rien de normal, cela devait être magique.

ET MERDE!


Si seulement l'un d'entre nous avait réussi à sortir avant... Je me tournais vers l'ancienne position des autres. Je n'y voyais rien, pourquoi faisait il nuit alors qu'on était en plein milieu du midi!?

Il semblerait que nous sommes coincés ici... retour  à la case départ, merde... on aurait du se grouiller de sortir d'ici au lieu de tergiverser. Quelqu'un à un moyen d'allumer la lumière ou autre, c'est pas que le oir empêche toute enquête mais un peu.

Je restais dos à la porte tentant de 'habituer à la pénombre sans grande réussite. Comment ça allait tourner maintenant... et pourquoi le petit avait empêché son "frérot" de quitter les lieux?...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 41
Date d'inscription : 08/09/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Lun 12 Oct - 23:21

Je m'apprêtais à sortir quand soudain, Seven, non, Ryujin apparut de nulle part pour me poker la joue. Qu'est ce qu'il est susceptible cet enfoiré. Je m'attendais à une plus rude réplique donc anticipé le coup avec ma défense d'ombre. De ce fait, le coup ne fit rien, mais j'eus un pas de recul, surtout au cas où il enchainerait, ce qui ne fut pas le cas. Il avait l'air fier de lui ce petit crétin. Les autres n'avaient rien vu venir non plus. Sérieusement, utiliser son pouvoir à fond pour une niaiserie du genre, en plus d'être encore plus suspect au yeux des autres, il était peut-être orgueilleux, mais surtout attardé. Il me sortit un truc cliché que j'ai dû entendre des tas de fois:

Hey salut frérot j'espère que je ne t'ai pas manqué....hein Regan?

Cet imbécile avait le don de m'énerver, nan mais sérieusement, y'a pas plus chiant que soi-même. Je m'approchais doucement, l'ombre était encore en grande partie sur ma joue droite et montait sur mon oeil rougeoyant désormais. Je le regardais avec un sourire assez révélateur sur mon envie de lui en mettre une et continuait ainsi d'avancer jusqu'à lui. Il ne bougeait pas, attendant apparemment mon arrivée. Je le saisi au cou, le levant à 20 centimètres du sol, nos deux sourires toujours présent et avec une pointe d'énervement commença:

Qu'est ce que t'as petite raclure ? Tu veux me chauffer ? Je te préviens, on a beau être de la même origine et non frères, fais toi une raison qu'on ne sera plus jamais une même personne, n'est ce pas, Ryujin. Alors maintenant qu'on a chacun nos "personnalités" respectives, et que tu connais la mienne, évite de t'attirer des ennuis, parce qu'actuellement, j'ai pas l'air d'être le seul à..

Au fur et à mesure que je parlais, mon étreinte se resserrait jusqu'à un certain stade. Five, à l'intérieur n'avais pas tellement l'air d'apprécier mon sermon ou du moins la manière dont je le présentais, lui qui veut me faire revivre de par les différentes fouilles archéologiques qu'il effectue dans le monde. Ce qui est dis est dit, on ne peut revenir sur nos paroles. J'arrivais au terme de mon discours mais avant d'avoir pu le finir, la lumière s'éteignit. Ryujin profita d'un moment d'inattention pour s'extirper de son état et se fondre dans le noir.

C'est une blague ? Une coupure ? J'y croit moyennement. J'aurai aimé sortir pour voit ce qui se tramait mais une force magique bloquait la porte en nous empêchant totalement de la toucher. Il fallait retourner à l'enquête, mais une source de lumière était nécessaire. Sauf que dans le noir, j'y voyais rien. À l'intérieur, Five, qui ne ressentait plus la faim, s'était aussi mis à réfléchir au problème. Ça tombe bien, mi ça me fatigue tout ça. Je lui passe le relais.


_______________________________________________Changement


Enfin de retour et ... aaaaargh, la faim aussi est de retour. Je sais pas pourquoi Regan à voulu me passer le relais mais je meurs actuellement. À l'aide. J'étais un genou à terre car j'affrontais un de mes plus redoutables ennemis. Soudain, une apparition divine. Je n'y voyais toujours rien mais j'y voyais en même temps. Vous ne voyez pas de quoi je veux parler ? En même temps vous êtes dans le noir, et vous n'avez pas le facteur faim + odorat de dalleux. Une délicieuse odeur flottait dans l'air, et pas cette soupe immonde. Je me dirigeait à taton vers cette nouvelle source d'espoir pour mon estomac.

C'était dans la réserve de nourriture seulement accessible au personnel, cette odeur m'était salvatrice. J'ai trouvé !! Saucisson !!! Je l'ai attrapé en faisant tomber une boite à mes pieds et croquait dedans sans attendre.
De la cire, je viens de croquer dans une bougie ...  Je pleurais intérieurement mais logiquement, c'était une boite d'allumettes à mes pieds. J'allumais le bougie et pu enfin, me sustenter au connaissance de cause. Je ne sais pas du tout ce que les autres faisaient mais ça faisait pour moi presque dix minutes que la lumière était partie. Je sortais de la réserve avec une bougie, signalant à mes camarades toujours dans le noir où notre seule source de lumière se trouvait.

En attendant que tout le monde revienne avec de la lumière, je me suis posé contre un mur de la cantine, avec une pomme et ma bougie à coté de moi. J'allais en profiter pour parler rapidement (très rapidement vu qu'on est plus ou moins connecté) avec Regan. On s'échangeait nos ressentis sur la situation jusqu'au moment où il me parla de la barrière autour de la pièce. Sur le moment, j'avais pas compris, mais après une seconde de réflexion (très long en effet) j'eus un éclair de génie. Je me suis levé et placé perpendiculairement face au mur lié à l'extérieur qui se trouvait à l'opposé de ma position selon mes souvenirs et cria aux autres :

En fait non, les bougies, bah c'est plus très utile. Au fait, Five est de retour dans le game, et je compte bien régler mes comptes.

Je propageais mon ombre partout sur mon corps (dieu que j'aime ma forme complète, même si ça me donne l'air chauve), me plaçais de manière parfaite, ajustais mon bras gauche pour prévenir d'éventuels obstacles, armais mon bras droit, et puis on était bon pour la charge. Je fonçais vers le mur à mon opposé, écartant tables, chaises, Senji sur mon passage et une fois que mon bras gauche touchait ce mur en face de moi, le fracassais avec mon bras droit armé avec l'élan, créant une brèche d'environ 2 mètres et cinquante centimètres. Il faisait jour dehors, en même temps, il devait être au alentours de 14 heures, normal. Ainsi, la lumière du jour permettais de voir plus ou moins la cantine. Mon plan avait marché, lorsque Regan avait voulu ouvrir la porte, on lui a empêcher même de la toucher, alors que j'ai pu m'adosser à un mur sans problème, seules les portes étaient donc affectées par la magie. Y'a vraiment des fois où je suis un génie héhéhé. J'étais à l'extérieur et me retournais vers mes autres camarades dans la cantine, leur faisant signe de ma main droite totalement ensanglantée :

Bon, c'est pas que je suis pressé mais j'ai pas trop de temps à perdre, vu que je perds du sang actuellement et que j'ai mangé un truc qui vient de je ne sais où mais qui avait l'air sans problèmes. En tout cas, je pars de ce pas régler mes compte avec la présidente, Ayden, le mec qui a coupé le courant et Ryuku, parce qu'il fait chier tout le monde. Donc faites ce que vous voulez, moi je ne suis plus là, d'ailleurs petite ninja, tu peux m'accompagner si tu veux, ces trois là semblent avoir déjà des plans ensembles.

J'ai une voix moins agressive que Regan donc j'espère que le message va bien passer. Je marchais donc vers l'entrée extérieure de l'établissement, encore une fois, préparant mon ombre au cas où on déciderait de m'interrompre encore une fois. Ma première destination va donc être l'infirmerie parce que je pleure intérieurement vu l'état de ma main.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Plus maintenant
Pouvoir: Être squizo et colérique
Âge du personnage: 17 ans
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
Localisation : Encore la où je ne devrai pas être
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Mer 14 Oct - 13:44

détails
INTERVENTION DE RYUKU
sous-titre
ft. Senji, Kuma, Seven
Ʃkaemp はは ™

A cause des bêtises des élèves, Ryuku eet Tina avaient été forcés de revenir à Shinsekai. On ne pouvait donc pas laisser ce pensionnat faire sa vie tranquillement plus d'une heure ? Et Ayden ? Encore un qui n'allait pas avoir sa paye !
Le sort de téléportation de Tina avait été laborieux. Tout le monde sait que la directrice était nulle en magie, même pour les sorts utilitaires, et pourtant... Pourtant, Ryuku s'attendait à pire. Ils auraient pu être téléportés dans une autre dimension, ou bien à un autre endroit. Passons.
Oublions l'atterrissage de Ryuku sur le toit, concentrons nous sur son arrivée à la cantine. L'hybride entra par le trou sans doute laissé par un élève. Ils n'avaient que ça à faire, de casser les murs du pensionnat ?! Et si ç'avait été un mur porteur ? Comment auraient-ils fait ?!!!! Quelle bande d'imbéciles ! Encore un qui n'allait pas avoir ses morceaux d'âme.
D'après ses informations, des stupéfiants auraient été versé dans la nourriture du pensionnat, et tout personne l'ayant ingérée aurait ... des petites modifications. Bah, étaient-ils de toute façon suffisamment bête pour penser que la nourriture Shinsekienne était comestible ? Tout ça ne faisait ni chaud, ni froid à Ryuku. Qu'ils bouffent, et qu'ils se transforment. Ca ne le concerne pas. Mais un peu. Parce que s'il n'intervenait pas, Tina le frapperait. Et ça, ce ne serait pas très bon.
En entrant, Ryuku vit la belle bande. Deux personnes venaient de sortir et se dirigeaient vers l'infirmerie, mais il n'en tint pas compte. Trois gars. Des élèves perturbateurs, bien sûr ! Ryuku reconnut tout d'abord Kuma, à cause de sa carrure, puis Senji -dont il avait brièvement lu la fiche d'inscription- et Seven, ou Ryujin. Le chat se fichait de qui il avait en face de lui. Ahlala, ils n'auraient pas pu faire en sorte d'avoir leur propre corps ?
"Bon, à ce que je vois vous vous êtes lâché, grogna Ryuku d'un ton critique. Vous pouvez bien continuer votre petite enquête, mais ça, ce sera tout en cherchant Ayden. (je vais quand même pas faire le travail à sa place !) Il est quelque part dans le pensionnat, je sens son aura dans un des deux derniers étages. Si vous avez des comptes à régler, demandez ça à Tina ou à lui, je m'occupe de choses bien plus importantes.

Quant au coupable, il sera sanctionné si vous parvenez à mettre la main dessus. Sinon, tant pis ! de toute manière, mon génie a étudié pour obtenir un remède, mais ce n'est pas gratuit."

Ne souhaitant pas dévoiler qu'il en savait presque moins qu'eux, il ajouta :
"Je ne compte pas vous donner d'indices, alors inutile de croire qu'il suffit de gentiment le demander pour savoir qui est le coupable."

Je ne sais pas comment vous trouvez les choses, mais je suis vraiment perdu moi :/
Five/Regan et Kazuko sont supposés être sortis (à l'infirmerie ??), les autres, restez avec moi o/
Je ne suis pas sûr d'intervenir après ça, si je ne le fais pas je vous le signalerai.
Vu qu'avec mon dc je participe à cet event je e possède aucune information concernant le coupable.
Je répondrai (si je réponds) après Senji
Ordre de passage du tour suivant : Kuma -> Seven -> Senji, puisque c'est lui qui a fait la réponse la plus récente de vous trois




☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Jeu 15 Oct - 22:25


Crime à à base de soupe de potage

Ils avaient tous fait preuve d'un non respect total. Kuma était très déçu par un tel comportement. Ils l'avaient planté là, seul, avec ses amis. Il haussa les épaules. Tant pis pour eux, qu'ils continuent à s'épier en chien de faïllance, lui irait se chercher sa propre antidote de son côté. Il s’apprêtait à appeler Karasu, quand la lumière disparût d'un seul coup, le plongeant dans le noir. Son instinct réagit au quart de tour, se préparant à quelques menaces. Ses boyaux se tordirent sous l'effet du stress. Il appela à la cantonade :

- Hebi, je veux un rapport immédiat de la situation. La position des corps en mouvement, les variantes de températures, tout. Et tu me tiens au courant. Karasu, tu effectue un tour de garde régulier, je veux que tu localise Saru et que tu t'assures de son état. En cas de danger, tu avortes sa mission. Vous savez ce que vous avez à faire les enfants !

Kuma de son côté chercha à rassembler les différentes hypothèses. Les bruits de voix qui provenaient de l'entrée l'amenait à penser qu'au moins deux personnes étaient restées dans l'enceinte de la cantine. Volets et fenêtre étaient fermées. Il chercha à en ouvrir une : il reçut une bonne décharge magique. Les voies d'accès étaient magiquement verrouillées, la porte principale l'étant probablement tout autant. On voulait délibérément les enfermer. Pour quelle raison ? Quelle était le but de tout ceci ?

Il mit quelques instants avant de constater que Hebi n'avait pas encore effectué son rapport. Kuma ne voyait rien, il lança donc à l'aveuglette :

- Hebi, ça vient ? Les informations sont si dures à récolter ?

Pas de réponse.

- Hebi ?

Kuma s'inquiéta. Ce n'était pas du tout son genre de faire son boudeur dans une situation de crise. Son ventre se serra de plus en plus.

- Hebi, qu'est-ce qui ne va pas ?

Il le chercha à tâtons. Il était resté sur la table depuis laquelle il devait surveiller les deux énergumènes.

Il n'était pas là.

- Hebi, où es-tu ? S'écria Kuma. Karasu, tu peux me dire où il est passé ?

Le corbeau ne répondit pas.

- Karasu ? Demanda l'hybride, de moins en moins rassuré.

Il ne sentait plus son odeur. Il ne ressentait pas ses mouvements.

Ses amis n'étaient plus là. L'horrible vérité commençait à éclater au grand jour : Ils étaient partis. Non, on les avait enlevés. Jamais ils ne seraient partis, d'un commun accord, sans l'en avertir. On les avait séparés contre leur gré. Kuma ne s'était rendu compte de rien, habitué à ce qu'ils obéissent sans mot dire, connaissant par cœur les procédures établies entre eux. Kuma sentait le monde s'écrouler sous lui : Ses amis n'étaient plus là... On leur avait fait du mal...

Kuma se prit la tête, sentant les sanglots monter, brûlant, dans ses yeux. La sueur coulait sur son front et une douleur aiguë de plus en plus pernicieuse s'étendait dans tout son corps. Ses si précieux amis...
Puis la tristesse laissa lace à la détermination. Ils n'étaient pas morts, il fallait se ressaisir. La toute première priorité était, dorénavant de les retrouver.

- Saru ? S'écria-t-il à travers la pièce, la voix déformée par la douleur, sans se soucier des va-et-viens des autres personnes -il gardait un œil sur eux tout de même, il semblait désarçonné de l'extérieur, mais il tirait déjà des conclusions sans avoir prit le temps de se poser.

Il n'obtint aucune réponse. C'était cohérent. Celui qui les avait kidnappés ne faisait pas les choses à moitié. Il lança un discret regard venimeux aux quatre autres, autour de lui. Le coupable se trouvait nécessairement parmi eux, et il avait dû être très rapide et très discret.
Venimeux... Il eu une illumination. Il lui restait un atout.

Il se pencha vers sa botte gauche en grimaçant de souffrance dû à son ventre à présent horriblement douloureux et chuchota :

- Sasori ? Sasori !

Aucune réponse. La frustration vient s'ajouter à la douleur devenue généralisée : Le coupable n'avait quand même pas pu kidnapper un scorpion dans sa botte !

- Sasori !! s'écria-t-il de plus belle, de grosses gouttes chutant de son front moite. Saso...

Il s'arrêta, estomaqué. Il venait de se rendre compte d'un horrible fait. Presque aussi horrible que la perte momentanée de ses compagnons. Sa voix... sa voix était la même que celle qu'il usait pour parler avec ses homologues humains. Il ne pouvait plus parler aux animaux.

Un nouveau pic de douleur surgit, lui soutirant un gémissement. Ces douleurs n'étaient pas naturelle, Kuma en était à présent sûr. Qu'avait dit Ayden au sujet de la drogue, déjà ? Il n'avait rien dit. Mais il devenait à présent évident pour Kuma qu'elle était liée à tout ses maux.

Il prit sur lui pour se relever tant bien que mal. La douleur physique semblait diminuer pour le moment, mais la crainte grandissante de Kuma était bien présente. Et la direction n'avait pas jugé bon de faire quoi que ce soit ?! Comment Tina et Ryuku pouvait laisser faire une chose par...

Une énorme explosion le tira de sa torpeur. Un gros pan du mur venait de s'effondrer suite à l'assaut du dénommé Five, qui s'enfuit alors suivie de la petite. Ils s'échappaient ! Kuma s’apprêtait à bondir après eux malgré sa fragilité actuelle, quand un visage familier fît irruption dans la pièce : Ryuku, toujours son air faussement hautain au visage, s’avançait, dans un calme tranquille, pour on ne savait trop quoi.

- Bon, à ce que je vois vous vous êtes lâché. Vous pouvez bien continuer votre petite enquête, mais ça, ce sera tout en cherchant Ayden. Il est quelque part dans le pensionnat, je sens son aura dans un des deux derniers étages. Si vous avez des comptes à régler, demandez ça à Tina ou à lui, je m'occupe de choses bien plus importante.
Quant au coupable, il sera sanctionné si vous parvenez à mettre la main dessus. Sinon, tant pis ! de toute manière, mon génie a étudié pour obtenir un remède, mais ce n'est pas gratuit.


Qu'est ce que ?? Kuma n'y comprenait rien. Pourquoi Ayden devait il être recherché ? Qu’est-ce que signifiait tout ceci ? Il y avait bien un coupable parmi les quatre autre personne ? Et Ryuku comptait escroquer de l'argent contre un remède plus que vital ??

- Je ne compte pas vous donner d'indices, alors inutile de croire qu'il suffit de gentiment le demander pour savoir qui est le coupable.

Et il s'en retourna, de son pas nonchalant. Il n'allait pas s'en tirer ainsi.

- Neko, attends ! S'écria Kuma d'un ton assez autoritaire, autant du moins que lui permettait son état.

Il s'était redressé de tout son long, suant à grosses gouttes, mais ne voulant pas se montrer dans une trop grosse position de faiblesse.

- Qu'est-ce donc que cette histoire de fou ? Je crois que tu nous dois quelques explications. Tu arrives comme une fleur probablement envoyé par la seule personne que tu crains, pour nous dire qu'il nous faut régler un problème qui peut gravement nuire à nos vies dont nous ne sommes pas responsable et que le coupable se cache parmi nous ? Et qu'en prime nous devons chercher un homme qui avant toi nous avez déjà donné de sommaires explications ? Mes amis ont disparus, probablement capturé par quelqu'un qui était ici même, et je suis dans l'incapacité de communiquer comme à l'accoutumée avec les animaux ! Si tu ne cherches pas à nous aider de manière active, Neko, alors à quoi sert-tu ? En quoi es-tu là pour nous diriger ? Pour nous organiser ? Je te pensais plus ouvert d'esprit, un homme à bon fond caché par de nombreuse couche de cynisme. Nous aidera-tu, au nom de notre respect mutuel, sinon notre amitié ?

Il espérait jouer sur la fierté qu'il savait grande de l'hybride Chat. Il le savait campé sur ses positions, mais Kuma tentait la carte du désespoir. Ses animaux lui manquait déjà cruellement et il ne se sentait pas la force de réussir dans sa quête sans une aide.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event] Sam 28 Nov - 14:33

Bl.
INTERVENTION DE RYUKU
sous-titre
ft. Senji, Kuma, Seven
Ʃkaemp はは ™️

Mh. Ryuku était maintenant planté là avec une multitude de coupables potentiels, tous plus furieux les uns que les autres de ne pas contrôler la situation. Mieux valait s'en aller et les laisser se débrouiller tout seuls maintenant, l'hybride chat avait bien d'autres choses à faire. Il s'apprêtait à sortir de ce sombre lieu quand Kuma l'interpella, et je vous épargne sa longue tirade qui avait fortement agacé notre félin. Néanmoins, il n'en montra rien.

Il réfléchit quelques secondes, ce qui lui paraissait à lui de très longues heures. Comment répondre à ce gamin anéanti sans le frapper ou même davantage le blesser, enfin, le blesser réellement. Tina le tuerait si il descendait tous les pensionnaires ayant goûté à cette drogue, alors mieux valait se montrer moins méchant qu'il ne voulait l'être. Il reporta un regard blasé sur Kuma et répondit :

"Je ne te permets pas de me parler comme ça, il te suffit juste de faire ce que je te dis et tout se passera bien. Je ne vous dois rien et ne vous devrai jamais rien, alors redescends un peu, tu veux bien ?"

Douceur, douceur ! Arrêtez de crier, cela aurait pu être bien pire pour la partie "réponse désagréable" et blessante. Ryuku inspira profondément, s'apprêtant à sortir une longue tirade assommante :

"En ce qui concerne tes animaux, vu que ça a l'air de te perturber énormément, si le coupable se cache parmi vous, ce sera très facile de les retrouver ; ils n'ont pas pu aller bien loin. Si tu ne peux plus leur parler, ça fait sans doute partie des effets de la drogue. Les autres non plus ne peuvent probablement plus utiliser leurs pouvoirs, excepté ceux qui n'ont pas ingéré de nourriture. Enfin, si tu te questionnes sur mon utilité et que tu crois que je n'ai jamais rien fait pour vous, alors j'imagine que tu sauras régler tout seul tes enfantillages avec les autres, mais bon, je ne suis pas fou, je sais bien qu'on ne peut pas laisser les moutons traîner sans petit chien pour les ramener vers le droit chemin. Bon, passons. En ce qui concerne Ayden vous devez simplment le rechercher parce qu'il semble détenir les informations les plus importantes, c'est tout, et vous savez déjà beaucoup de choses comme ça."

Bah je suis obligé de répondre hein merci de votre investissement uehueuhe  Neutral

Prochain tour : Kuma -> Seven -> Senji si vous répondez gneeheh




☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [mini-event]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
[mini-event]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !
» [Mini-event]Les Jishin Kaizokudan débarquent!!!
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» [Mini-Event] Combat aride

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shinsekai :: La cantine-
Sauter vers: