RSS
RSS



 

La colère et moi, ça fait deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 1:41

Examen d'entrée
Shinsekai


image de votre personnage► Prénom : Five

► Nom : Regan

► Âge : Aux environ de 16/17 ans

► Race : Démon partiel

► (Ancienne) Nationalité : Inconnue

► Orientation sexuelle : Hétéro



Etape n°1 : POUVOIR


NOM DU POUVOIR :

Apparition des ombres

DESCRIPTION DU POUVOIR :

Et bien, ce pouvoir est tout de même relativement complexe pour le coup: il est divisé en 3 parties distinctes.

Il permet premièrement de faire surgir ma propre ombre sur mon corps et de me conférer une protection sans faille, il faut néanmoins une bonne seconde avant que mon ombre parcourt mon corps.

Secondement, étant lié à une incarnation de la haine  mon pouvoir s'accroit en même temps que ce sentiment de colère. Ainsi, lorsque ma rage est assez élevée,  je peux influer sur les ombres que je touche de la main et m'en servir comme lames afin d'assaillir mes ennemis, mais ces ombres ne peuvent se mouvoir dans les airs, elle doivent être rattachées au sol ou une surface. Cet aspect n'est qu'utilisable une fois par semaines sans risque et est disponible trois heures d'affilé.
Cependant, lorsque j'arrive à ce stade de colère, je perds le contrôle de mon corps et la seule chose que j'ai en tête est l'envie de sang.
Pour finir avec cet aspect du pouvoir, après l'avoir utilisé, l'envie de meurtre s'estompe. En ce qui concerne les projections, elles restes utilisables mais chaque seconde qui s'écoule pendant la seconde utilisation de la même semaine me donne de très graves brulures au corps et j'émets des difficultés à bouger.

Chose importante, en l'absence de lumière, il n'y a qu'obscurité et non ombre, cette partie de mon pouvoir est donc inutilisable (voir histoire pour savoir pourquoi la première partie de mon pouvoir reste utilisable).

Dernièrement, je peux recracher mon ombre (vous avez bien lu) et Regan en prend le contrôle, le problème est que cracher mon ombre m'immobilise (contrairement au ravalage presque instantané) et qu'après que Regan soit dehors je n'ai plus aucun pouvoir jusqu'à ce qu'il revienne. Malheureusement, le processus scinde notre âme en deux, ce qui au bout d'une heure provoque de graves douleurs et occasionne la mort.


Etape n°2 : Descriptions physique
et mentale


Description physique

Five de part les activités de son enfance avait plutôt un corps convenable, mince mais pas musclé, il restait enfant après tout. Il s'est musclé avec les années passé en cellule et également avec les différents produits qui ont agi sur lui. Il avait pour ainsi dire, un corps légèrement plus musclé q'une autre personne au même âge mais cela cachait une force hors du commun, capable de réduire un mur en béton en miettes ou de fracasser une paroi en  acier sans pour autant recevoir de contrecoup grâce au pouvoir. C'est d'ailleurs grâce aux modifications apportées à son corps qu'il a pu s'échapper des laboratoires.

Ceci dit, son physique ne concerne pas que ses capacités physiques. Five possède des traits plutôt asiatiques, ses yeux sont légèrement bridés mais on peut clairement voir dans ses yeux d'un noir profond, une lueur rougeoyante. Il a les cheveux longs, noirs et toujours attachés, cheveux qui d'ailleurs "disparaisses" mais sont en réalité englobés quand son pouvoir atteint sa tête. À noter que ces yeux deviennent noirs avec des pupilles rouges, ses dents pointues et ses ongles, griffes lorsque celui-ci est actif.

Il mesure sinon aux alentours du mètre quatre-vingt cinq, de plus, étrangement, en absorbant un bout de Regan et ainsi devenant démon partiel, son corps n'a subi aucun changement visible, mis à part le tatouage magique de sa main gauche et une queue. Enfin, son visage fermé, son sourire quasi-inexistant et son style vestimentaire assez sombre caractérisent un être subissant une douleur continuelle de la haine …


Description mentale

Le personnage étant fait de deux parties distinctes, les deux seront bien dissociées par leur caractère:

D'abord Five, l'hote. Enfant de campagne, il est simple et jovial. Il se laisse emporter facilement à l'allégresse. Malgré son enfance enfermée et son manque d'information du monde extérieur, son partage avec Regan l'a instruit tel que le démon l'était. À ce propos, justement à cause de cet enfermement, la joie qu'il se permet d'éprouver est sans réserves et parfois exagérée car il se bat, chaque secondes pour ne pas sombrer dans la haine. Ce sont ces moments de joie forcée qui sont les plus éprouvants psychologiquement. Il n'a cependant pas pour habitude d'y céder facilement, il connait les mal que font les hommes et vit avec, le rendant plus résistant. Son aspect tête brulée et insouciant sont deux armes extrêmement efficaces face au flot de colère coulant sur lui en permanence et le brulant intérieurement, mais n'en veut pas à Regan le moins du monde.

Ensuite, à propos de Regan, il est l'incarnation même de la colère d'un démon, de la colère à l'état pur. Cependant, il est loin d'être en colère en continu, bien au contraire, paradoxalement, il est même très calme. Il agit plutôt comme amplificateur de colère pour Five, une simple goutte provoque des vagues comme on dit. Par contre de la même manière que la colère brule Five, Regan souffre de brulure lorsque celui-ci est joyeux. N'ayant pas de corps propre, la brulure de l'âme est moindre voire insignifiante mais reste présente, mais comme son hôte, il la supporte et ne lui en veut pas.

Car oui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, ces deux là cohabitent en toute harmonie, Five a accepté Regan facilement car c'est dans sa nature, et Regan ne voulant au début que survivre, s'allia à son réceptacle. Ils possèdent également tous deux le goût d'aventure (même si cela se résume à du papillonnage en ce qui concerne Five et que Regan ne l'avouera jamais de toute façons), qui s'allie à un bon sens de l'orientation. Aucun des deux ne se plaint d'une hiérarchie, seule l'arrogance les dérange. Au final, ils sont assez complices et se complètent.

En ce qui concerne, l'ensemble des deux par rapport au monde extérieur, ils partagent évidemment le même corps. Pour les pensés directrices, comme bouger, tout simplement, cela se fait par instinct et réflexes où ils n'ont pas besoin de se concerter pour cela. Même pour des déplacements adaptés au combats, les concertations sont instantanées.
Ils peuvent chacun prendre la parole arbitrairement, à savoir que la voix de Regan est nettement plus grave que celle de Five. En tout cas, Regan prend moins souvent la parole mais les deux se respectent entre eux. Pour les choix plus complexes, il doivent parfois débattre, une seconde, ils partagent leurs âmes donc selon les pensées de chacun, ils arrivent à la conclusion la plus adaptée.

D'une partie, là où leurs âmes convergent prend la forme d'une chambre totalement basique. À ajouter qu'un contrôle d'esprit passe forcement par la, bonne chance pour réussir votre coup. Autre point important, lorsque la colère devient incontrôlée, dans cette même chambre, Five, se met à genoux, essayant de calmer sa colère pendant que Regan, absorbé par la haine, émet des sortes de flammes, empêchant toute intrusion. Il ont confiance l'un en l'autre, et savent ainsi quand la colère doit cesser et qu'ils peuvent l'arrêter avant que les victimes ne se fassent trop nombreuses.

D'un autre côté, Five extérieurement est plutôt stoïque, dû au fait qu'il doivent se concentrer un minimum pour un contrôle de soi plus efficace même s'il n'y a aucun danger réel. Son enthousiasme est donc plus intérieur et la personne que les autres voient ressemble plus à un mélange des deux personnalités avec une dominance de Five. Ah et une dernière chose, Five et Regan
n'iront JAMAIS essayer de prendre la vie d'un semblable non-humain.


Etape n°3 : L'histoire


L'histoire
L'histoire de la personne que vous connaissez sous le nom de Five, commence, dans une petite contrée campagnarde, dans un village. Il y faisait bon vivre mais la vie était dure. Ainsi ce petit homme à l'époque, du haut de ces 8 ans, aidait sans relâche ses parents au travail de la terre sans s'en plaindre. Les enfants du village n'avaient pas la chance d'aller à l'école, par manque d'argent et que celle-ci se situait à des jours de marche, et évidement, sans voiture, il se peut d'arriver en retard. C'est donc l'ancien du village qui instruisait les enfants de par ce qu'il avait vu en ville grace à ses voyages. Ainsi, alors que la vie était paisible , une guerre éclata dans la région du jour au lendemain, et ce fut le début de la fin.

Tous les hommes du villages furent réquisitionnés afin d'agrandir les rangs de l'armée. Cette guerre n'avait visiblement aucun sens, ils n'étaient au courant de rien. Son père a dit revenir dès que tout serait fini et ainsi, 6 mois s'écoulèrent au terme desquels la guerre se termina aussi vite qu'elle ne  commença. Au bout du compte, ils ne ne savaient pas qui était sortit vainqueurs des affrontements mais deux choses étaient sures pour lui, premièrement, son père était mort, c'était une certitude, et ensuite, les événements qui se produisirent au village pendant ce laps de temps étaient bien réels. Il avait maintenant 9 ans et durant cette guerre, il vit des soldats piller notre village, tuer et violer ses habitants … tout en étant impuissant face à cela. La pauvreté était à son paroxysme et il n'en pouvait plus d'entendre les pleurs de sa mère dont l'état mental et physique ne tenait plus qu'a un fil.
C'est alors qu'ils apparurent.

Habillés en costumes, un groupe de cinq hommes vint à notre village pourtant reculé et chacun d'entre eux parlèrent aux familles. Il cru comprendre qu'il s'agissait de compensations pour les pertes dues à la guerre. De ce fait, ils parlèrent longuement avec sa mère et lui donnèrent une valise bourrée d'argent, assez pour refaire leurs vies. Cependant, sa mère vint le voir les larmes aux yeux lui disant que ces hommes allaient lui offrir un avenir radieux. Vu qu'elle insistait, c'est en bon garçon qu'il  s'est livré à eux. Il n'étais pas le seul, quelques autres enfants plus ou moins du même âge suivirent et ainsi, ils montèrent tous dans le cortège de voiture, regardant leurs parents pour la dernière fois de leurs vie car ce voyage était un aller simple pour l'enfer.

Ils prirent tous l'avion pour leur première fois, ce fut un instant magique. Tous étaient émerveillés de pouvoir voir ce que l'on ne voit du sol. Après quelques de heures de vols où dormir était juste impensable,  ils enchainèrent avec encore une petite heure de voiture et enfin, arrivèrent devant un immense bâtiment, loin de tout entouré d'un immense mur et donc les sommets de celui-ci étaient gardés. Après une seconde d'hébétude, un frisson lui parcouru l'échine et un mauvais pressentiment  
se dessinait en face de lui, sa première pensée fut « J'aurais peut-être du dormir dans cet avion.. ».

En effet, le bâtiment en question était en réalité un laboratoire. Les hommes costumés avaient regroupés les enfants par tranches d'âge et les expérimentation commencèrent. 3 jours durant, et sans aucune interruption, ils passaient d'un bloc à l'autre et ce, totalement amorphes. Certains moururent dès ces trois jours. La douleur était insoutenable, malgré les anesthésiants, le goût acide dans la bouche, le mal de tête constant, l'incapacité de bouger une fois dans les cages, la pensée que sa mère l'aie vendu … Tous ici avait pour effet de vous tuer de l'intérieur afin de vous utiliser le mieux possible. Et cette torture dura comme ça six années, même s'il n'avaient plus aucune idée du temps qui passait. Il fut le dernier de son village à être resté en vie, et pourtant, malgré les pertes, les cages adjacentes il avait abandonné toute volonté de vivre et toute volonté de croire à la bonté humaine.

Son corps avait rudement changé depuis l'époque, il était plus grand que bon nombres d'adultes sans être un géant pour autant, et disposait d'une musculature entretenue par les nombreux produits injectés en lui. Et il se levait, comme chaque fois depuis maintenant quelques années, attendant le jour où son corps, cesserait de tenir à son tour. Il se rendit donc vers une salle qu'il n'avait à sa grande surprise, jamais vu auparavant. Plus étrange encore, d'autre cobayes l'accompagnaient. Une première. Ils étaient donc sept à attendre leur sort. Chacun fut allongé sur l'une des couchettes mises en place pour l'évènement. Je sentais quelque chose de mauvais, très mauvais planer au dessus d'eux. Dépêché par l'un des scientifiques, il s'allongea et fut attaché. Il ne voyait pas clairement mais quelque chose bougeait là-haut. Une cloche se ferma sur chacun d'entre eux et au bout de  quelques secondes, s'attendant à s'endormir comme à chaque fois et à se réveiller différent, ils reçurent à la place, un violent choc.

Pourtant habitué, le choc fut le plus violent qu'il ait jamais reçu, il avait l'impression, que l'on essayait d'insérer quelque chose en lui. Dans une extrême douleur, il put voir la majeure partie de ces voisins vomir leurs organes jusqu'à ce que mort s'en suive. Il allait se laisser porter par la mort à son tour mais tout s'arrêta subitement. Les scientifiques étaient en alerte et regardaient au plafond, un démon s'y trouvait, il pouvaient clairement le voir. Il était mort vraisemblablement mais la douleur continuait. Trois d'entre eux avaient survécu et produit des résultats satisfaisants, mais au moment où ils furent détachés et remis debout, les trois chacun leurs tours, s'évanouirent pendant que les scientifiques s'affolaient en s'écriant « Rejet de greffe ! ». Notre héros vomissait du sang, beaucoup de sang et en une seconde, son ombre fonça dans sa bouche à l'abri des regards des scientifiques et ensuite, il s'évanouit.

Lors de s..

Bon Regan, ton histoire sur moi est impossible, de toute façon j'ai plus de souvenirs, tu ne pourrais pas savoir autant de choses de moi et c'est MON histoire, ça serait donc plutôt à moi je la raconter nan ?

Soit, je te laisse finir.

Bref, oubliez, ce qu'il vient de dire, il y a des fautes en plus. En tout cas, lors de mon réveil, nous n'étions que deux, et en plus d'avoir pris mon apparence formée d'ombre, je me retrouvais en plus muni d'une queue de démon. J'avais mal à la tête du à cette colère transférée en moi et les scientifiques qui s'approchèrent pour admirer leur œuvre le payèrent de leur vie. J'étais maintenant incontrôlable. Je me sentais brulant de l'intérieur, j'avais envie de tout réduire en miettes mais avant que je me déchaine, le blond qui s'en était également sorti s'était réveillé et m'appelait, il avait trouvé une sortie, et il avait raison, il fallait s'enfuir. Les murs tombaient à notre passage et ainsi, en se servant de ces nouvelles habilités, nous sommes parvenus à fuir indemnes l'asile. Nous nous retrouvâmes sur une colline assez éloignée, tous deux essoufflés. Nous sommes arrivés à nous coordonner en nous appelant par le chiffre écrit en en toutes lettres écrits sur le dos de nos maillots. Ainsi, il était Seven, j'étais Five.

Dehors, après toute ces années, et pourtant,toujours sous cette étrange forme, ma colère ne se dissipait pas. Le Seven que j'avais en face de moi semblait très confiance et lucide, là où j'avais moi, encore du mal à comprendre les choses. Il savait où aller, il parlait d'un endroit qui l'appelait. Avant de partir, il finit avec une note positive « On s'en est sortis tous les deux, et même si nous nous séparons, nous nous retrouverons, la souffrance que tous deux avons endurés, nous pouvons la comprendre mieux que quiconque, notre lien peut s'apparenter à celui de frère. D'ailleurs, tu seras Black pour moi là où je serai White pour toi, à partir de la prochaine fois, je trouve ça stylé » et sur ces mots, disparut dans cette nuit lumineuse d'étoiles. Etant donné que j'avais vu une ville au loin, je décidais de m'y rendre pour trouver refuge et surtout du calme, calme que pourtant, j'allais troubler …

Je me trouvais aux portes de la ville, j'avais marché une heure, la seule chose que je cherchais était le repos mais les habitants en me voyant, voulaient m'offrir un tout autre repos. J'avais naïvement oublié cet aspect plus ou moins total de mon corps qui n'avait plus rien d'humain, or il était trop  tard, je me trouvais déjà à l'intérieur de celle-ci. Il y a avait du monde, et j'affrontais leurs regards jusqu'au moment où, des hommes, armés vinrent à moi, la police surement. Ils se placèrent autour de moi et me demandèrent ce que j'étais. Evidemment, en leurs répondant que j'étais un humain venu chercher du report, ils ne m'ont pas cru et j'ai insisté. Après de longue minutes, ils se sont mis en joue et tous tirèrent. J'étais au sol, je ne comprenais pas, l'un de leurs semblable veut du repos et il se fait exécuter ? Etait-ça l'humanité ? Si c'est bien le cas, je préférais vivre comme un monstre. Et ma colère n'a jamais été aussi grande ce jour là, je me suis relevé, les balles ayant ricoché sur mon corps et dans un élan bestial, décima toute forme de vie à porté de vue, toute en se dirigeant hors de la ville, agitant autour de moi, des ombres agissant telles des lames.

L'hécatombe s'arrêta à la sortie de la ville, la fatigue se faisait très forte. Je me suis donc abrité dans la première grotte que j'ai vu et j'ai dormi pendant des heures. Et à ce moment là, j'ai rencontré Regan dans cette chambre blanche, avec son air hautain, me demandant si je m'étais bien amusé. Je lui ai d'abord demandé des explication concernant cet endroit et son identité, et il me révéla qu'il était une partie du démon que j'avais vu plus tôt et qu'il incarnait sa colère. Il m'expliqua également que l'expérience dans laquelle nous avons servis de cobayes avait pour but de diviser la force d'un démon à travers ces péchés pour pouvoir mieux la contrôler. Or sa mort suite au déchirement de l'âme a annulé l'opération et seuls les plus forts d'entre nous ont été capable de résister au choc. De plus, il m'avoua que c'était de sa faute si ma colère incontrôlable avait engendré ces meurtres, qu'il agissait comme amplificateur de ma propre colère. Enfin, cette salle correspondait à la convergence de nos âmes, contrôlant, maintenant, un même corps. Je comprenais maintenant plus de chose, je ne lui en voulu pas, il était également victime. Ainsi je conclus en lui demandant son nom, et après une seconde de réflexion, il me dit que Regan ferait l'affaire. Et nous passâmes le reste de la nuit à établir des règles pour le partage du corps

Le matin se levait et je retrouva la lumière en sortant de la caverne et par la même occasion, mon corps. J'étais redevenu humain, à une queue de de démon près et mon ombre... ombre que j'ai absorbé pour pouvoir me protéger même sans lumière, mais il y avait du mieux ! La fureur avait aussi totalement disparu.Après l'épisode de la nuit d'avant, retourner en ville ne me faisait que très peu envie,  donc demandant à mon colloc' s'il y avait un endroit où il aimerait aller et mécaniquement, nous nous sommes dirigés ici, d'ailleurs, quand il a vu qu'il y avait d'autre gens, il a directement balancé: «Nous sommes Five Regan, et ils n'ont pas intérêt à nous énerver ceux-là..» , pas vrai Regan ?

Oui, oui
(Regan pensant) C'est quand même incroyable qu'il n'ait toujours pas remarqué que nos souvenirs se sont croisés en même que nos âmes... Désespérant cet enfant[/size]


Derrière l'écran


► Prénom : JM, ça n'a rien à voir avec mon prénom mais c'est pour éviter les confusions entre les Alexandre

► Âge : Meh

► Sexe :  Homme, masculin, mâle, personne muni d'un phallus ...

► Comment as-tu découvert le forum ? Toujours le même démon ..

► Qu'est-ce qui pourrait améliorer le forum ? Ma présence y contribue déjà beaucoup mais j'y ajoute en plus une roulade:
._.     l:    .-.     :l     ._.

► D'où vient ton personnage ? Full Metal Alchemist Brotherhood: Ling Yao

► Phrase code :

► Un commentaire ? Celui du bac m'a soulé

► Un double-compte ? Jamaaaaaaais

Merci pour tout !
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Plus maintenant
Pouvoir: Être squizo et colérique
Âge du personnage: 17 ans
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
Localisation : Encore la où je ne devrai pas être
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 8:34

Bonjour à toi MOUHAHAHAHAHAHHA ENFIN JE T'AI FAIT VENIR
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 19
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 11:18

Bienvenue ou re-bienvenue, Ryuku se chargera de la correction de ta fiche ^-^

(Chéri psychopathe )



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




<3:
 
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Non (héhé ♥ )
Pouvoir: Matérialisation
Âge du personnage: 20 ans
directrice toute-puissante
directrice toute-puissante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 237
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 18
Localisation : Dans un lit :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 17:24

Bienvenue!
Décidément, les gens d'ici sont bizarres x)
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Malheureusement oui
Pouvoir: Soin instantané
Âge du personnage: 18 ans
Habitué(e)
Habitué(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 113
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 17:44

Yeeeeh!!! JM!!!!!! BIENVENUE A TOI! Je vois que la démontée t'as aussi corrompu...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 18:02

Merci pour votre accueil chaleureux à tous ^^
Même si Hideo m'a l'air d'être une sacrée (ou pas au vue de sa race) tête à claques, que le terme psychopathe ne me sied qu'en de rares occasions, qu'une ange yuriiste cohabitant avec une démone yaoiste me paraisse encore plus bizarre et qu'effectivement, je suis un démon, mais partiel, plus ou moins, moyennement, bref, pas trop x)
Et je salue également toutes les personnes qui posteront après moi Very Happy
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Plus maintenant
Pouvoir: Être squizo et colérique
Âge du personnage: 17 ans
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
Localisation : Encore la où je ne devrai pas être
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 18:29

Five Regan a écrit:
une ange yuriiste

OUI BONJOUR C'EST MOI.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Malheureusement oui
Pouvoir: Soin instantané
Âge du personnage: 18 ans
Habitué(e)
Habitué(e)
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 113
Date d'inscription : 13/05/2015
Age : 15
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 18:52

T'en fais pas five, tu es loin d'être le plus bizarre ^^
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 19:06

bienvenue, personne bénie par la sainte Hiromu Arakawa uwu

j'avais travaillé ma critique (en fait je critiquais que le pouvoir lelelelelel j'ai juste écrit trois lignes ensuite mais sh) et j'étais été déconnecté, puis mon message a été totalement désintégré, bah bravo l'administration èé

je recommence

Pouvoir : Bon, le fait qu'il y ait un bébé pouvoir me gêne un peu, mais on va passer à côté parce que les inconvénients sont corrects :B

Sinon, pour le 1er côté de ton pouvoir, j'aimerais plus de détails, après tout c'est le seul sans vrai inconvénient. 1 seconde pour que ça rejoigne ton corps, d'accord, d'accord, ça permet à ceux qui ont une grande vitesse (tmtc Jûsan (les gens qui inventent ça sont jamais allés à l'école, même dans leurs abréviations ils font des fautes pf) de taper plusieurs fois, mais puisque tu dis que c'est sans faille une fois revêti, ça va être un peu chaud si tu n'as pas précisé les limites pour ce côté >-< et c'est vraiment si sans faille que ça ? Je comprends que ça résiste aux petites boules de feu de gamin là mais si tu te fais plonger dans de la méga lave et tout (aahaha), ça résiste ? c'est un peu fort, avec les deux autres côtés cumulés xwx enfin, tout ce pavé pour rien, je veux juste que tu mettes les limites là-dessus ^-^ et de plus, ressent-il une certaine fatigue à terme ? toussa toussa

physique : ça me va aussi mais n'oublie pas que vu ton pouvoir, tu n'es pas censé taper plus fort que quelqu'un axé exclusivement offensif, vu que tu as aussi un très bon bouclier

moral : rien à redire

histoire : rien à redire

derrière l'écran : GHENGE PHRASE CODE ERRONEE, HERETISME HERETISME, COMMENT PEUT-ON PENSER CELA DE LA DIRE...//TRAIN//


voilà voilà, bon courage, tu es presque validé ^^

(Kuma, sens ton cœur se briser)



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 21:05

Ok, je fais les réglages adéquats au niveau du pouvoir et même du physique pour plus de précisions, mais t'es sur pour la phrase code ? x)
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Plus maintenant
Pouvoir: Être squizo et colérique
Âge du personnage: 17 ans
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 48
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
Localisation : Encore la où je ne devrai pas être
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Sam 27 Juin - 21:32

( Ne t'en fait pas mon ami, il y a d'autre carpes dans le lac ^^ ) Non, sérieusement, il n'y avait rien de déclaré, que va-tu t'imaginer? Tant que je reste son ami...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Dim 28 Juin - 0:48

Non mais oh j'aime que le yaoi pas le yuri moi e.e



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




<3:
 
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Non (héhé ♥ )
Pouvoir: Matérialisation
Âge du personnage: 20 ans
directrice toute-puissante
directrice toute-puissante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 237
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 18
Localisation : Dans un lit :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Dim 28 Juin - 11:02

Mon pauvre... encore un démon, je te souhaite la bienvenue et que tu te plaises ici! Malgré le fait que ce soit hideo qui t'aies fait venir tu dois valoir un peu plus que lui, enfin j'espere ...

mon dieu je vais devoir tous les asservir un jour
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux Mer 1 Juil - 17:54

Félicitations
Bravo, Five Regan,tu es validé ! Les portes de Shinsekai s'ouvrent à toi ! Après une longue fiche à compléter, te voilà enfin parmi nous !

Tu peux désormais accéder à la chat box et rp où tu le souhaites ! Nous t'invitons dès maintenant à faire ton inventaire, à demander des rps si besoin et à créer ta fiche de relation

Par les pouvoirs qui me sont conférés, je t'attribue la chambre n°4 de l'aile des garçons !!





☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La colère et moi, ça fait deux

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La colère et moi, ça fait deux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un + Un + Un + Un, ça fait deux | Trez |
» Parce que les titres et moi, ça fait deux.
» Zéro fois deux... beh facile, ça fait deux! ► Y0shioka Shizu [ EN COURS ]
» Deux filles en manque de rp*regarde ses mains qui tremble*
» Pique nique entre deux chemins...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie blabla et passage obligatoire ~ :: Présentations personnages~ :: Fiches acceptées-
Sauter vers: