RSS
RSS



 

Partie de Chasse au Clair de Lune...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Partie de Chasse au Clair de Lune... Lun 25 Mai - 12:23


Partie de Chasse au Clair de Lune...

Vers minuit, en forêt, près d'un lac. La lune, pleine ce jour là, se reflétait à la surface du lac poli comme un miroir. Un léger vent d'Est soufflait entre les branches, et quelques nuages masquaient la lune par moment. Les arbres effleuraient la surface de l'eau, la berge était quasi-inexistante. Seul, un ponton en bois trahissait la présence d'une espèce dite « civilisée » dans les environs. Évidemment, par « civilisée », nous n'entendons pas forcément la même chose... C'est assez subjectif.
Sur ce ponton, se trouvait, allongée sur le ventre, le visage tourné vers l'eau, une silhouette massive qui ne semblait pas bouger. Son bras pendait du pont précaire, effleurant la surface du lac. Soudain, le bras plongea dans l'eau à une vitesse surprenante, avant de remonter avec un poisson entre les griffes.
Kuma était satisfait. Ses bons vieux réflexes subsistaient et ce lac regorgeait de poisson de bonne taille. Il regarda sa proie : une carpe. La troisième. Il l'acheva d'un coup de griffe, puis du même mouvement, il lui ouvrit le ventre pour l'évider. Le partage s'effectue dans l'ordre : Viscères, nageoires et tête pour Karasu, la chair pour Kuma et Saru. Une petite inspection avant de déguster pour dénicher les possibles larves d’Anisakis, et chacun dévore sa partie. Hebi, quant à lui, avait dénicher un trou de souris dans un arbre creux et en avait gobé pas moins de cinq.

- Doucement, Hebi, lui rappela Kuma. Rappelle toi de la Règle.

- Pas de souci, grogna le reptile. La tanière compte quatre couples dont trois femelles qui ont mis bas. Je n'ai touché qu'aux mâles et à la femelle stérile.

- Dans ce cas tu t'arrêtes là, le somma Kuma. Il leur reste des réserves ?

Hebi replongea sa tête dans le trou avant d'en ressortir, les crocs encore ensanglantés.

- Il ne leur reste plus grand chose, en effet. L'hiver a été rude.

Kuma sortit de son barda un, puis deux, puis trois épis de maïs à peine entamés.

- Tiens, j'ai anticipé que tu serais glouton aujourd'hui, vu que c'est notre première chasse depuis quatre jours. J'ai piqué ça dans les poubelles de l'école, c'est dingue le gâchis qu'ils font avec la nourriture ! Ça te rendrais fou !

Karasu opina du chef avant de se re-concentrer sur son intestin de carpe. Kuma savait que Karasu se servait allégrement dans les poubelles, mais à cause de lui la directrice lui avait passé un savon parce qu'il répandait les déchets non comestible un peu partout. Ce n'était quand même pas sa faute si les déchets étaient si proliférants et non triés à l'école !
Il tendis son maïs à Hebi qui alla le déposer dans le terrier des souris. Ça pouvait sembler contre nature, mais la symbiose de Kuma et de ses animaux l'était aussi, c'est pourquoi il fallait toujours veiller à conserver l’Équilibre : Cette association, sur le plan prédateur-proie, était quasi-invulnérable, et si Kuma laissait agir librement l'instinct de chacun, ils auraient tôt fait de ravager l'écosystème du lieu où ils se trouvaient, et au passage, se privant eux-même de leur propre production de nourriture. C'était un concept que la plupart des humains ne comprenaient pas, et pourtant ils étaient dans un cas similaire mais à bien plus grande échelle.
Une fois leur repas fini, Karasu termina le poisson restant sur le squelette des trois carpes, qui seront confiés à Saru : il adorait réutiliser tout ce qu'il trouvait pour fabriquer des outils très pratique : il allait probablement se confectionner un passe-partout avec les arrêtes, ou alors un peigne.
Kuma s'allongea sur l'herbe tendre du printemps en regardant la Lune : il faisait presque aussi clair qu'en plein jour, seulement la lumière était bleutée plutôt que jaunâtre. Il attendit ainsi une dizaine de minute, écoutant les criquets, que Karasu attrapait parfois et avalaient sans sommation, jusqu'à ce qu'Hebi ne se lève, aux aguets.

- A 9 heure, créature bipède, envergure humaine, très légère. Ce doit être lui.

Kuma se releva en souriant, lançant à l'obscurité :

- Tu es en retard, Neko. On a commencé sans toi. Tu nous en veux pas j'espère ?

Il avait probablement une excuse qui incriminait quelqu'un d'autre pour justifier son retard, mais Kuma n'avait pas envie de repartir dans un débat. Il ne voulait qu'une chose : chasser avec ce chat noir pour les heures à venir.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Ven 29 Mai - 19:52




Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméSuite à une grande discussion pour demander à Kuma de se coucher (OKLM), celui-ci proposa au gentil chat de chasser avec lui. Pourquoi pas ? #flemme de faire un résumé en fait :'(



Partie de chasse au clair de lune...

C'était lors d'une froide nuit d'été. Ryuku trouvait toujours qu'il faisait trop froid, mais bon. Kuma lui avait proposé de chasser un peu, alors pourquoi pas... Puis tant que ça lui permettait de sortir un peu du bâtiment ennuyant qu'était Shinsekai ! Les pas de l'hybride le menèrent en dehors du portail, vers la forêt. Il marcha tranquillement, prenant tout son temps. Il agita les oreilles et se servit de son pouvoir pour détecter les vibrations sur le sol. Elles étaient sans doute lointaines, mais oui, il y en avait. Kuma était sans doute déjà arrivé. Mmh, les gens trop ponctuels n'étaient pas si ponctuels puisqu'ils n'étaient pas là à l'heure exacte mais un peu en avance, hein ? Enfin, c'était là les pensées de toute retardataire.

Ryuku marcha en sautillant de temps à autres, se divertissant comme il pouvait face à l'ennui d'une marche dans la forêt nocturne. Un félin comme lui n'allait pas courir pour que les autres soient satisfaits et n'aient pas trop à attendre, sinon ils penseraient être importants. Enfin, c'était bien ce genre de mentalité que possédait la directrice, et pourtant, elle était appréciée. Les êtres vivants en général aimaient bien l'hypocrisie, mais de là à soutenir qu'ils aimaient les autres autant qu'eux même... N'importe quoi. Bref, je m'égare.

Après une dizaine ou une vingtaine et minutes, notre vice directeur arriva bientôt face au lac, où se reflétait magnifiquement la lune et les étoiles. L'étendue d'eau sombre était magnifique, quelques éclats brillant çà et là à la surface du liquide limpide. Kuma était, comme prévu, déjà là, comme toujours accompagné de ses animaux. Pff, et Shinsekai allait bientôt se transformer en une ferme, un cirque, ou je ne sais quoi encore ? Préférons placer ces mauvaise réflexions dans l'assiette ragoutante de riz sec et mou que Ryuku avait dû avaler plus tôt. Il aurait préféré ne rien manger et se contenter de ses futures prises.

"Tu es en retard, Neko. On a commencé sans toi. Tu nous en veux pas j'espère ?"

Non, Ryuku n'était pas en retard. C'était Kuma qui était en avance, voyons ! Comment quelque chose pourrait incriminer notre si doux chaton ? A l'odeur qui régnait aux alentours, Ryuku devina qu'ils avaient déjà attrapé pas mal de proies. C'était de la triche, pf.

"Je suis à l'heure, pourtant, on est bien la nuit, non ?", marmonna-t-il en s'étirant.

Ryuku agita ses oreilles vers l'oreille, voulant déjà repérer un quelconque "grignotement" de noisette. Les animaux étaient silencieux, ce soir, mais cela n'allait lui poser aucun problème. Non, loin de là ! Il allait montrer à Kuma à quel point sa méthode de chasse était rapide et efficace. Il scruta la réaction de l'hybride ours. Les yeux de Ryuku lui permettaient de voir aussi bien de jour que de nuit, alors il ne voyait pas vraiment la différence avec sa tenue en journée. Parfois même il se demande si l'on est le jour ou la nuit. Je m'égare.

"C'est quand tu veux, lâcha-t-il en s'étirant. Enfin, je veux dire, je suis prêt à te montrer à quel point je te suis supérieur maintenant tout de suite ~~"




© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Sam 30 Mai - 15:24


Partie de Chasse au Clair de Lune...

Kuma fixa le Chat avec un sourire heureux. Il semblait enclin à cette petite partie de chasse.

- Je suis à l'heure, pourtant, on est bien la nuit, non ? S’enquit l’hybride.

Exact, il n’avait pas défini d’heure précise, même si l’heure à laquelle les proies rentrent dormir approche. La petite boutade avait servit de test, et il s’était avéré concluant : Il était en de parfaites dispositions.

- C'est quand tu veux, lâcha-t-il en s'étirant. Enfin, je veux dire, je suis prêt à te montrer à quel point je te suis supérieur maintenant tout de suite.
Il était délicieusement compétitif. Parfait. Kuma soutint son regard sans broncher avant de faire craquer ses doigts :
- Bien ! Avant de nous lancer dans une chasse cruelle et sanglante, quelques règles, que tu approuvera j’espère : On peut faire usage de nos pouvoir, mais pas sur les proies elles-mêmes : je ne vais pas leur ordonner de se mettre en rang et attendre de se faire tuer bien gentiment –je pourrais le faire, mais je ne le fait jamais. Ensuite, pas de gaspillage : on ne tue que ce qu’on pourra manger, maintenant ou plus tard. On peut tuer les proies faciles comme les tout jeunes et les nourrissons (la forêt en regorge sur la fin du printemps) néanmoins, favorise les proies qui sont les moins utiles des troupeaux et des meutes. En plus, les jeunes mères savent se montrer particulièrement agressives pour protéger leurs enfants, alors que les animaux sur la fin de leur vie ne sont généralement plus vraiment pris en charge par le reste du groupe. Pas d’abatage en série : Il faut laisser un maximum d’élément dans un troupeau pour s’assurer de leur survie afin de les retrouver l’an prochain. En d’autre terme, il faut être le plus « animal »possible, mais sans oublier que la proie a des chances égales de survivre contre un prédateur « normal », mais contre nous elle n’a que peu d’espoir de l’emporter. Du coup il nous faut freiner un peu notre instinct.
Kuma marqua une pause. Ryuku était probablement déjà conscient de tout ceci, mais devait sans aucun doute n’en avoir strictement rien à faire.
- Du coup, si on veut vraiment définir le « meilleur animal » entre nous deux, les critères de sélection seront donc l’application de ces règles, la rapidité, l’efficacité, et le danger potentiel que représente chaque prise. Le nombre et la taille ne compte pas ! Ajouta-t-il plus fermement. A présent, si tu as quelque chose à redire, ce qui est sans aucun doute le cas, je t’écoute.

Il regarda Ryuku en croisant les bras, impatient de partir, mais bien conscient de l’importance de définir le cadre de la chasse.

avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Sam 30 Mai - 16:31




Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméSuite à une grande discussion pour demander à Kuma de se coucher (OKLM), celui-ci proposa au gentil chat de chasser avec lui. Pourquoi pas ? #flemme de faire un résumé en fait :'(



Partie de chasse au clair de lune...

Finalement, Ryuku était impatient de s'y mettre. Il était un peu dubitatif lorsque Kuma avait fait cette proposition, mais maintenant, il se sentait prêt à dévorer des bêtes et surtout en mettre dans les pâtes de la cantine. Mmmh, une petite souris à côté de coquillettes ~~ Enfin bon, on peut dire que notre hybride chat s'en tamponnait pas mal la coquillette de l'avis des autres. (o le je de meau)

"Bien ! Avant de nous lancer dans une chasse cruelle et sanglante, quelques règles, que tu approuvera j’espère : On peut faire usage de nos pouvoir, mais pas sur les proies elles-mêmes : je ne vais pas leur ordonner de se mettre en rang et attendre de se faire tuer bien gentiment –je pourrais le faire, mais je ne le fait jamais. Ensuite, pas de gaspillage : on ne tue que ce qu’on pourra manger, maintenant ou plus tard. On peut tuer les proies faciles comme les tout jeunes et les nourrissons (la forêt en regorge sur la fin du printemps) néanmoins, favorise les proies qui sont les moins utiles des troupeaux et des meutes. En plus, les jeunes mères savent se montrer particulièrement agressives pour protéger leurs enfants, alors que les animaux sur la fin de leur vie ne sont généralement plus vraiment pris en charge par le reste du groupe. Pas d’abatage en série : Il faut laisser un maximum d’élément dans un troupeau pour s’assurer de leur survie afin de les retrouver l’an prochain. En d’autre terme, il faut être le plus « animal »possible, mais sans oublier que la proie a des chances égales de survivre contre un prédateur « normal », mais contre nous elle n’a que peu d’espoir de l’emporter. Du coup il nous faut freiner un peu notre instinct."

Pas de problème ! De toute façon, Ryuku ne comptait pas respecter la nature et était prêt à décimer des troupeaux si besoin, mais bon, si ça pouvait faire plaisir aux élèves ~~ Quel homme bon était-il. M'enfin, cela ne voulait pas dire qu'il respecterait tout à la lettre, s'il a envie d'égorger un dinosaure, il égorgera un dinosaure. Le vice directeur s'interrogea légèrement tout de même : il devrait vraiment manger tout ce qu'il attraperait ? Bah, qu'importe, un accord verbal sera suffisant pour le convaincre qu'il le fera et qu'il ne s'amusera pas à assaisonner les macaronis de la cantine.

"Du coup, si on veut vraiment définir le « meilleur animal » entre nous deux, les critères de sélection seront donc l’application de ces règles, la rapidité, l’efficacité, et le danger potentiel que représente chaque prise. Le nombre et la taille ne compte pas ! ajouta-t-il plus fermement. A présent, si tu as quelque chose à redire, ce qui est sans aucun doute le cas, je t’écoute."

Bah, comme s'il pouvait vérifier les règles ! Il suffirait de ramasser de vieilles proies et de prétendre les avoir toutes attrapées, ou même égorger une jeune femelle en prétendant qu'un humain avait ramené une ourse chez le vétérinaire pour le stériliser. Heu, ça, c'était peut-être un peu gros, Kuma ne pouvait pas être con au point de croire ça, hein ? Quant à la rapidité et à l'efficacité, Ryuku pouvait être sûr de lui.

"Si tu veux, mais bon, on peut considérer qu'une grosse proie représente un plus grand danger qu'une petite ? Et tu m'en voudras si je compte tuer un ours, que bien évidemment, je compte manger ? Et si je tue une proie avec mon pouvoir, c'est le choix de Lucifer ?"


Vous savez où est le respect ? Non ? Eh bien Ryuku l'a déjà dévoré, c'est pour ça, haha ! Le vice directeur se voyait déjà ôter à cette forêt toute trace de vie, mais cela rendrait très mécontent Kuma. Bon, le chat prendrait les événements comme ils viennent et laissera sa chasse se faire influencer par ça. Il ne voudrait tout de même pas écraser Kuma au point qu'il quitte le pensionnat, hahaha !

Ryuku inspecta du regard tout ce qui se trouvait autour de lui. Voilà un bel avantage qu'il avait déjà : une bonne vue de nuit. Lui, au moins, il n'allait pas se faire écorcher vif par de stupides ronces parce qu'il a la vue brouillée. Ses excellents sens (modestie où es-tu) lui permettrait d'acquérir la victoire rapidement et facilement. Cela faisait déjà bien longtemps que la chasse était devenue pour notre félin un jeu d'enfant, même s'il avait plutôt tendance à tuer pour le plaisir que pour se nourrir.




© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Mar 2 Juin - 19:58


Partie de Chasse au Clair de Lune...


Kuma souriait allégrement. Neko avait vraiment l'air prêt à en découdre.

- Si tu veux, mais bon, on peut considérer qu'une grosse proie représente un plus grand danger qu'une petite ? Et tu m'en voudras si je compte tuer un ours, que bien évidemment, je compte manger ? Et si je tue une proie avec mon pouvoir, c'est le choix de Lucifer ?

Très très joueur. Parfait.

- Oui bien sûr, la taille et surtout la force d'une proie définisse la dangerosité, quant à tuer un ours, si tu te sens à la hauteur, et surtout s'il y en à dans la forêt, ce dont je doute, je ne verrais aucun incovénient, tant que c'est dans le respect des règles. J'ai me suis moi-même parfois battu contre des ours au point de les tuer, j'essaye de n'user de mon pouvoir qu'un minimum de fois, afin de ne pas boulverser l'écosystème. Par contre je trouve leur viande trop rance, même s'il y a un léger arrière goût de miel. Passer l'hiver à dormir sans manger, ça raffermit la chair. Quant à ton « pouvoir », c'est un sixième sens, c'est ça ? Donc non, pas de problème. La restriction s'imposait plutôt à moi.

Kuma regarda son adversaire dans les yeux. Il semblait sur le point de filer comme une fusée vers la proie la plus proche.

- Eh bien, si tout est ok, on va pouvoir y aller ! Je voulais te proposer d'y aller ensemble, afin que chacun vérifie la véracité des propos de l'autre, qu'il n'y ait pas un peu de triche, mmh ? Ajouta-t-il en le regardant d'un air entendu. Mais ce n'est certainement pas moi qui vait t'empêcher de faire quoi que ce soit. Cependant, jete préviens : si tu te déroges aux règles, je le saurait. J'ai préparé le terrain, conclua-t-il en lui adressant un clin d'oeil énigmatique. Enfin, à toi l'honneur ! Si tu veux partir de ton côté, rejoignons nous dans deux heures au même endroit.

Etait-ce sage de lui proposer une telle liberté ? Kuma était convainqu que oui : il avait envisagé un maximum d'imprévus possible, et s'était préparé en conséquence. Il était à peu près certain qu'ils seraient à chance égales.


Note : un peu petit, mais j'attends de savoir ce que tu va faire !

avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Mar 9 Juin - 12:31






Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméSuite à la proposition de Kuma, c'est le début de la chasse. (ma flemmardise ne se ressent pas du tout)



Partie de chasse au clair de lune...


Ryuku huma vaguement l'air. Son odorat était certes beaucoup moins bon que celui des canidés et autre, mais il était tout de même capable de savoir si une odeur était éventée ou non, de quel animal s'agit-il... Il se demandait si Kuma avait ce même avantage. De nuit, son odorant pourrait être l'une des seules choses pouvant le sauver, alors. L'hybride savourait déjà sa future victoire, ou du moins sa partie. Même s'il perdait(supposons-le, nous ne savons encore rien), Ryuku forcerait la main de Kuma pour qu'il admette une victoire. Vicieux.

Après avoir entendu la réponse de Kuma, Ryuku haussa les épaules. Effectivement, rares seraient les ours ici. Mais on ne sait jamais. Quoiqu'il en soit, Ryuku ne pourrait venir à bout (en combat oui bien sûr mais pour manger non) d'un grand ours. Même si une telle bête pouvait lui rapporter la victoire grâce à sa dangerosité, elle perdrait vite tout intérêt, puisqu'il faudra bien évidemment la manger. Ryuku n'avait pas grand appétit pourtant, et il était sûr que question quantité, Kuma avait davantage besoin de nourriture que lui.

"Eh bien, si tout est ok, on va pouvoir y aller ! Je voulais te proposer d'y aller ensemble, afin que chacun vérifie la véracité des propos de l'autre, qu'il n'y ait pas un peu de triche, mmh ?"

Un peu de triche ? De Ryuku ? Oh, le chat était pourtant sûr qu'il ne serait jamais soupçonné ~~ Non mais franchement, qui pensait que le vice directeur ne compterait pas trafiquer légèrement les règles ? Ryuku soupira. Tricher dès le début pouvait donner l'illusion qu'il n'est pas sûr de ses capacités. Bon. Passons. On voyait que Kuma avait confiance ! Enfin, il y a de quoi. Ryuku, quant à lui, pourrait vérifier comment il se débrouille, et accélérer le rythme si besoin, mais ce n'est pas pour autant qu'il se laissera coller.

"Mais ce n'est certainement pas moi qui vait t'empêcher de faire quoi que ce soit. Cependant, jete préviens : si tu te déroges aux règles, je le saurait. J'ai préparé le terrain"

Oh lala, il serait espionné ! Et si Ryuku faisait des choses coquines avec une jolie minette, il le saurait, aussi ? Tout ça avec un clin d'oeil... Kuma commençait à lui faire froid dans le dos. Sérieusement, il était capable de savoir tout ce qu'il faisait ? L'hybride ours était vraiment sur ses gardes. Le jeune homme hocha la tête innocemment, comme si bien évidemment il comptait respecter les règles.

"Enfin, à toi l'honneur ! Si tu veux partir de ton côté, rejoignons nous dans deux heures au même endroit."

Deux heures de chasse. Très bien. Ryuku se plierait à n'importe quelle durée, de toute manière. Il était suffisamment sûr de ses capacités pour cela.

"Bon, moi je vais par là, si tu veux m'espionner et me suivre vas-y, ça te divertira tellement tu seras impressionné par mes techniques."

En tout modestie. Ryuku tourna les talons et courut vers un petit sentier bordé par des feuilles mortes. Des feuilles mortes à la fin du printemps. Impossible. Quelqu'un les avait sans doute arrachées. Si ce n'était pas Kuma, cela voudrait dire que quelqu'un capable de .. euh... arracher des feuilles. Il faut déjà être assez grand pour le faire ou bien être suffisamment agile pour grimper aux arbres. Beaucoup de feuilles étaient tombées, un écureuil n'aurait tout de même aps pu arracher tout ça ... ? En tout cas, une grosse bête se cachait par là.

Ryuku ne se soucia pas de Kuma. Il ne se déconcentrerait pas pour savoir où son camarade était présent. De toute façon, il s'en fichait. Le lune était haute dans le ciel sombre. Elle émanait une faible lumière. Ce serait pratique pour l'autre hybride. Blblb. L'hybride chat secoua la tête. Il ne devrait pas penser à ce que l'autre fait, mais plutôt à ce que les proies font. Il s'enfonça un peu sans aucun bruit et mit ses sens en alerte, à l'affût de n'importe quel claquement, n'importe quel bruissement.





© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Mar 9 Juin - 20:53


Partie de Chasse au Clair de Lune...

Ryuku ne semblait pas vraiment contrarié. Son visage ne laissait transparaître aucune expression, si ce n'est son habituel mélange d'arrogance et de mépris, qu'il affichait constamment. Bah, Ryuku sans mépris, ce n'était pas Ryuku. A la suite de l'exposition des derniers réglages, il lança modestement :

- Bon, moi je vais par là, si tu veux m'espionner et me suivre vas-y, ça te divertira tellement tu seras impressionné par mes techniques.

Mmh ? Il ne voyait pas d'inconvénient à être suivi ? Tant mieux. Ce sera une chose de moins à gérer.

Le félin bondit sur ses pattes et partit à vive allure. Kuma lui emboîta le pas, en marchant, l'observant prendre de l'avance. Il marchait nonchalamment, pas la peine de se presser. Le sentier qu'il avait emprunté menait rapidement à la lisière, et les seuls autres accès consistaient à entrer dans la forêt en elle même. Il aura à passer un fossé de boue et de ronce, Kuma l'aura rattrapé avant qu'il n'ait pu se faufiler dedans (vouloir sauter par dessus serait idiot : il y avait huit bons mètres de largeur, et les arbres n'offraient de branchages qu'à plusieurs mètres de hauteur.) De plus, le Chat était encore visible.

Il allait trop vite. Kuma secouait la tête d'un air un peu déçu. Ce chasseur ne savait pas prendre le temps d'écouter et d'observer, et il se fatiguait inutilement. Il était concentré sur Ryuku quand un détail retint son attention : le sol se jonchait de feuilles mortes. Là où Ryuku se trouvait, s'était même par tas entiers qu'elles s'entassaient. Un tel phénomène au Printemps ? Kuma fronça les sourcils. Il s’arrêta près du premier tas de feuille qu'il croisa, laissant le Chat courir plus loin. Libre à lui de faire ce qu'il voulait, après tout, il avait le moyen de le surveiller, comme il l'avait dit. Il observa plus longuement l'arbre en face de lui : un tilleul. Ses larges feuilles semblaient toutes avoir été tombées. L'arbre était-il mort ? Kuma sortit du sentier avant d'en faire le tour. Il toqua à plusieurs reprises sur l'arbre : il avait bien l'air pourri.

- Karasu, au rapport.

Ses fidèles compagnons l'avaient, bien évidemment, suivis, et n'avaient pas eu besoin de son ordre pour faire ce qu'ils avaient à faire.

- Huit autres arbres sont morts. Et le Chat est sortit du sentier.

- Hebi ?

- Il y a quelque chose qui m'embête. C'est vraiment pas bon signe, mais... regarde sous la terre, à la base de l'arbre. Il y a quelque chose qui envoie de mauvaises vibrations.

Kuma s'attela vite à la tâche. Et il ne lui fallu pas longtemps avant de mettre à jour de toutes petites feuilles malingres, semblable à de la mauvaise herbe...

- Une mandragore, marmonna Kuma, plus pour lui même.

Ce n'était pas bon. Le Chat est partit vers l'Est, hors c'est précisément la direction des...

- … Bois Impénétrables, finit-il en murmurant.

- Que fait-on ?

- J'ai un concours à gagner, répondit Kuma en fronçant les sourcils.

- Tu vas pas me dire que cette stupide chasse passe avant...

- Tu va aller chercher Sanshoo, coupa l'hybride. Brûlez les arbres et les mandragores, sans déclencher de feu de forêt. On ne peut pas les arracher sans mourir, il va nous falloir une source de destruction magique. Je vais rejoindre Ryuku et le surveiller. J'en profiterais pour voir si cela s'est étendu aux animaux : la mandragore n'est pas venu se planter là de son plein gré, quelque chose à dû le faire à sa place. Rappelle toi : si on veut réduire à néant l’Équilibre d'une forêt, on commence par la flore. Les animaux en dépendent, et le mal se transmet irrémédiablement à la faune. Si c'est la disparition de la flore, c'est la disparition de la faune. SI c'est la corruption de la flore...

Kuma se tût. Il allait devoir jouer double jeu. Il ne fallait pas en parler à Ryuku, son caractère explosif lui ferait faire des agissements qui pourrait lui être fatal. Il allait donc continuer le concours comme si de rien était, tout en essayant de localiser des animaux souffrant d'un mal qui pourrait avoir un lien avec la racine maudite. Qui consomme la sève souillée par de la mandragore...

- Ne touchez ni aux feuilles mortes, ni aux fruits des arbres des environs. Idem pour les animaux. Hebi, essaye de localiser de nouvelles racines, il peut y en avoir d'autre plantée plus récemment.

Kuma s’élança alors dans la forêt, tout ses sens en éveils, en espérant que Ryuku ne serait pas suffisamment glouton pour pas bouffer tout ce qui passerait sous sa patte...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Ven 3 Juil - 14:19






Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméSuite à la proposition de Kuma, c'est le début de la chasse. (ma flemmardise ne se ressent pas du tout)



Partie de chasse au clair de lune...


Ryuku contourna le gros tas de boue. Dégueulasse, pensa-t-il. Il aurait pu créer un pont, mais après tout, les animaux de Kuma étaient probablement en train de l'espionner, et il ne savait pas si ça allait être compris comme de l'irrespect des règles. L'hybride se foutait bien des règles, mais il ne voulait pas que sa victoire soit suivie d'un "...pas très légale". Il ne faisait vraiment pas froid, pour une nuit, et pourtant, Ryuku constata qu'un arbre était mort. Ce n'est pas le moment où ils sont censés fleurir ? L'ancien bûcheron s'amusait-il, ici ? Bah, ça n'intéressait pas Ryuku, tout ce qu'il voulait, pour l'heure, c'était gagner.

Le jeune homme avait déjà bien avancé. Ce soir-là, il se sentait plein d'énergie, et ce n'est pas l'énergie d'une barre chocolatée, non, c'était de l'énergie pure. Il s'arrêta. Ce n'était pas une randonnée, mais une chasse ! Quel idiot d'avoir accordé à Kuma le droit de le suivre. Il n'aurait pas eu à s'enfoncer autant, si il avait avoué préférer être seul, mais bon, si Kuma gaspillait son pouvoir à le regarder. Il agita brusquement les oreilles en entendant un bruissement provenant du pied d'un arbre. Une musaraigne, devina-t-il en humant l'air. Apparemment, le vent l'aiderait. Il se tapit, s'approcha doucement, sans un bruit, puis saisit sa proie. C'était un peu bizarre. Il la serra si fort qu'elle en fut presque broyée. Ryuku savait que ce serait suffisant. Il enterra sa proie, et soupira en se rappelant du principal critère de réussite : la dangerosité de la proie. Yeah, il allait aller loin, avec sa petite merdeuse de musaraigne. Ryuku allait devoir tuer de plus grosses bêtes, ça, ça ne lui poserait aucun problème, mais après, il devrait les manger, et là encore, il aurait mal respecté les règles.

Eurêkaaaa ! Ryuku avait trouvé une idée. Le chat allait faire comme si il avait mal compris les règles, et assurera "utiliser les proies". Même s'il ne les mangeait pas, il pourrait toujours préparer du steak d'ours pour les élèves, pas vrai ? Bien ! Enfin l'hybride pourrait commencer les choses sérieusement.

Tout à coup, Ryuku flaira une faible odeur de renard. C'est plus simple, quand on est concentré, hein ? Bref. Le fumet de la bête était légèrement ténu, mais elle n'était sans doute pas partie bien loin. Il allait pouvoir se contenter de le suivre ! Sur le coup, Ryuku ne pensa pas à essayer d'identifier le sexe de l'animal, mais à vrai dire, ça n'avait pas tant d'importance que ça. Une fois arrivé en toute discrétion derrière l'animal, il s'avança doucement, sortant son couteau pour ne pas trop abuser, puis se prépara à taillader le roux.





© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Jeu 6 Aoû - 14:26


Partie de Chasse au Clair de Lune...
La trace du chat n’était pas difficile à suivre. Kuma n’avait certes pas l’odorat du félin, mais il restait plus développé que la normale et les petits tas de terre fraichement retournée facilitaient grandement la tâche. Kuma s’apprêtait à piquer un sprint quand une chouette hulotte perchée sur son arbre attira son attention. Une cicatrice nette, sur l’arcade, lui permit de l’identifier comme un membre des gardiens de la nuit. Mais ce qui le préoccupait réellement, c’est l’arbre sur lequel elle était perchée : en le scrutant plus attentivement Kuma se rendit compte qu’il montrait la même décrépitude que les tilleuls de tout à l’heure, mais à un stade moins avancé : la plupart des feuilles n’étaient pas encore tombées, néanmoins elles étaient bien mortes.

- Bonsoir, ours, hulula la chouette. L’individu que vous nous avez imposé de surveiller est parti dans cette direction, ajouta-t-elle d’un ton dédaigneux en étendant son aile gauche, vers les sous bois. Y a t-il autre chose pour servir sa majesté ?

Le ton cynique et grinçant de la chouette ne faisait aucun doute, elle obéissait à Fukuro, mais certainement pas à Kuma. Il ne releva pas et continua son observation : autour de lui, il put apercevoir que trois autres charmes étaient atteint, dont un qui en était presque à la deuxième phase. Son tronc mort se recouvrait de minuscules gerçures et une substance poisseuse s’en écoulait. Kuma soupira : les mandragores avaient été planté de manière stratégique, à des endroits éloignés pour permettre au mal de s’étendre plus vite. Mais elles sont récentes : il n’aura que peu de difficulté à endiguer ce problème avant que toute la forêt ne soit corrompue. En effet, la mandragore ne tue pas, elle corrompt. Les végétaux qui semblent mourir ne font que perdre leur essence magique terrestre, pour se voir emplie d’une autre, la magie sombre, celle-là même qu’utilise les nécromants. Et il en est de même pour les créatures qui consommeraient un végétal corrompu, et ainsi de suite, jusqu’à ce que toute la chaîne alimentaire soit touchée, affectant ainsi fortement le fragile équilibre naturel. Kuma frémit à cette idée et reprit son inspection.

- Le chat a-t-il chassé une proie ? S’adressa-t-il à la chouette réfractaire.

- Oui, sa magnifique tyrannie, continua le rapace avec un ton exagérément bourge. Il s’est fait une musaraigne dans le coin, l’a enterré un peu plus loin et à ce que je viens d’entendre, il s’est fait une renard dans la seconde.

- Bon, il n’a rien avalé, tant mieux. Peux-tu je te prie m’indiquer où…

Kuma s’arrêta net. Il venait de glisser sur de la terre meuble, au pied d’un des arbres soi-disant mort. Un chêne.

- Oui, votre seigneurie ? S’impatienta la chouette.

- Attends.

La terre y avait été retournée, il y a peu, probablement à la recherche de gland. La taille du lieu de fouille, les résidus d’empreintes, les poils laissés sur place, les cadavres de vers à moitié mangé…

- un sanglier… marmonna Kuma.

Un sanglier qui, attiré par l’odeur de cadavre de la mandragore, avait cru bon de farfouiller pour s’alimenter, glands, vers, escargots…

- et mûres, compléta-t-il à voix haute.

Kuma venait de tomber sur un mûrier, ou plutôt ce qu’il en restait. Mâché par l’animal, consciencieusement, de telle sorte que les piquants ne l’agresse pas : on pouvait encore sentir la salive quelque peu collante de l’animal, au toucher. Sauf que l’arbuste prenait racine au même niveau que le chêne, et que ce n’était qu’une frêle petite plante, et non un arbre résistant. Il était passé depuis bien longtemps en phase trois : le végétal reprend une activité que l’on pourrait qualifier de « normale », produisant fruits et photosynthèse, sauf que désormais il peut transmettre son mal par simple ingestion ou contact cutané.
Une violente odeur de cadavre, recouvrant celle, bien plus ténue, de la mandragore, s’imposa alors dans les narines de Kuma. Ce qui dégageait une telle odeur venait à lui, aucun doute dessus : si le chat l’avait senti, il serait forcément venu, intrigué. La mandragore a une odeur ténue qu’il aurait pu confondre avec une simple charogne. Mais là… là l’odeur n’était pas naturelle. Ce n’était pas naturel, et ça se déplaçait : la chouette tourna soudainement la tête à 260°, l’air soudain très inquiète. Cela ne pouvait présager que d’une chose… Kuma défit lentement ses gants de cuir qui tombèrent au sol : il allait probablement devoir faire parler ses griffes. Il étira ses membres disproportionnés, les faisant respirer, avant de prendre une posture défensive, guettant les fourrés. Le bruit était à présent audible pour lui aussi, et bientôt les fougères commencèrent à s’agiter. Avant de s’arrêter net. Bruit et mouvement disparurent durant ce qui sembla être une éternité. Kuma n’entendait plus rien, retenant sa respiration. Il lui semblait même que les arbres, autour de lui, en faisaient autant, spectateurs exaltés. Alors que la sueur commençait à dégouliner, il fût prit d’une inspiration : il grogna et racla du pied, ses pupilles se dilatèrent, prirent une teinte verte, il sembla grandir démesurément :

- Repart d’où tu viens.

Pour toute réponse, il n’eut qu’une boule de poil de ce qui lui sembla être une tonne qui s’abattit sur lui à une vitesse foudroyante, dans un hurlement à faire trembler le sol. Kuma n’eut que le temps de coller ses bras devant son visage qu’il fut projeté trois mètres en arrière. Il roula de côté, évitant de peu d’être embroché par les deux défenses de l’animal. Profitant qu’il montrait son flanc vulnérable, Kuma lui lacéra le ventre. La chair s’arrachait aussi facilement que du papier. La riposte du sanglier ne se fit pas attendre : dégageant ses défenses, il projeta sa lourde tête vers Kuma. Mais l’ours avait prévu le coup : serrant les dents, prêt à l’impact, il s’ancra au mieux dans le sol, ouvrant légèrement les bras. Il eu le souffle coupé quand le côté gauche de la tête de la bête le percuta, mais il tint bon et l’enserra au niveau du col. Une chance pour Kuma, mâchoire et défenses étaient hors de portée. Le sanglier se débattit avec une force hors du commun, mais Kuma était plus fort que lui. Il planta profondément ses griffes dans les joues de l’animal, et soudain, dans un accès de rage bestiale, il retourna sa tête. Elle fit un demi-tour complet à la base du cou, puis le sanglier s’écroula au sol, à l’exception de la tête qui resta dans les mains de Kuma. Ce dernier l’examina plus attentivement : ses yeux étaient injectés de sang, le même sang noir qui s’écoulait actuellement de la plaie béante du monstre, et de petites gerçures semblable à celles sur le charme étaient visibles sous ses poils, suintantes d’un pus poissant. Aucun doute, c’était un zombie, un animal touché par le mal de la mandragore, en phase deux. Un comportement non naturel, rendu fou par la maladie. S’il avait survécu plus longtemps, il aurait repris un rythme normal, mais sa simple présence aurait participé à la dégénérescence de la forêt. Il fallait brûler le corps, une telle charogne pouvait agir comme une mandragore.

- Ce… Ce sanglier était mort, tout à l’heure !! Tremblota la chouette hulotte. Sa carcasse était encore visible à deux cent mètres !

- Non, il t’a paru mort, expliqua Kuma. - C’est le mal de la mandra…

- Noon !! Le coupa la chouette, effrayée. C’était un vieux mâle, il s’est fait attaqué par… par…

Kuma aperçut soudain, sur l’autre flanc du sanglier, des traces de morsures. Nombreuses. Ainsi qu’un long hurlement canin résonnant dans l’obscurité.

- Va immédiatement chercher la Salamandre ! Ordonna Kuma en se précipitant vers les cris. Il faut bruler cette carcasse !
Alors que la chouette s’exécutait, Kuma eu un très mauvais pressentiment. Si des loups, une meute entière, a prélevé ne serais-ce que quelques morceaux du sanglier, si le mal était à un stade suffisamment avancé alors ils seront contaminé à leur tour. Et affronter toute une meute de loup zombie, presque aussi fort que le sanglier, n’allait pas être une mince affaire… il allait avoir besoin d’aide.

- Nekoooo !! Cria-t-il en écho aux hurlements de plus en plus nombreux de la meute, en accélérant, voyant que les cris provenaient de la même direction pointé par la chouette, il y a quelques instants.


Un texte conséquent, j'en suis conscient, mais j'ai eu une furieuse envie d'écrire!
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Dim 13 Sep - 14:41






Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméSuite à la proposition de Kuma, c'est le début de la chasse. (ma flemmardise ne se ressent pas du tout)



Partie de chasse au clair de lune...


 Ryuku rabattit ses oreilles sur son crâne en sentant l'odeur poisseuse du sang de renard. Bon, vous allez me dire que ce n'est pas avec ses oreilles qu'il sent, mais il ne peut pas rabattre son nez, alors... Le combat avait été très bref : alors que le renard était partagé entre la crainte et l'hostilité, il avait suffi à Ryuku de lui enfoncer le couteau dans... On ne va pas décrire ça, okay ? La bête rousse devait avoir été intriguée de voir un chat et un humain dans la même personne, et avait troqué sa méfiance pour une imprudente curiosité. Héé, mais Ryuku devait le cacher quelque part, ce renard ! Qu'est-ce qu'il allait en faire, maintenant ? Creuser un trou pendant dix minutes pour y déposer sa trouvaille ? Kuma aurait eu le temps d'attraper des queues de souris ! Il alla se plonger dans une profonde réflexion quand une sale odeur vint chatouiller ses narines. Ce n'était pas tout à fait la même que celle du sang de renard. Une autre bête, peut-être. Le chat pensait que les animaux faisaient leur toilette, pourtant...

 Soudainement, notre félin entendit des bruits de lutte, qui cessèrent rapidement. Peut-être que Kuma avait attrapé quelque chose, finalement. Quelque chose de mauvais goût, sans doute, vu que l'odeur venait de cet endroit. Ryuku commença à se concentrer pour mettre un nom sur cette senteur, quand il entendit un cri. Un "ahouuu", comme dans les films. Un cri de loup, en clair. Alors comme ça il y avait des loups dans la forêt shinsekienne ? Le vide directeur allait devoir avertir Tina. Etait-ce un loup solitaire, ou bien tout une meute ? N'importe quel élève de ce pensionnat pourrait venir à bout d'un gros chien, mais que pourrait faire une personne avec des pouvoirs non offensifs face à ce genre de bête ? Ou s'il s'agissait d'une meute, un élève qui ne fait pas de dégât de masse ne résisterait pas longtemps... Etait-ce prudent de laisser Kuma seul, dans ce cas ? Je n'ai pas envie de m'arrêter pour les autres !, s'exclama-t-il intérieurement.

"Nekoooo !!"

 Non, il n'avait quand même pas rêvé ? C'était lui qu'on appelait ? Bah, qui d'autre ? La voix était assez lointaine... Ce ne pouvait qu'être Kuma. Il était encore tôt, ce ne pouvait être déjà la fin de la chasse ? D'autant plus que Ryuku avait déjà un petit problème concernant le rangement du renard. Bon, si Kuma l'appelait, c'est qu'il devait avoir des problèmes. Le jeune homme laissa sa bête de côté et se dirigea vers le cri. Il trotta quelques instants, puis commença à discerner la silhouette massive de l'hybride mi ours mi humain. Il toussota et s'approcha davantage, avant de le découvrir avec une tête de sanglier dans les mains.

"Dégoûtant, commenta t-il. Tu comptes manger ce sanglier qui pue ?", lui demanda Ryuku d'un air dédaigneux.

 Il lui fallut un tout petit peu plus de temps pour constater que Kuma était égratigné. Peut-être que les choses étaient compliquées pour lui qui devait se battre au corps à corps. Enfin, quelle idée de se battre contre un sanglier dès le début... Enfin, Ryuku allait se faire trucider par Tina si l'ours se blessait gravement, alors il devrait garder un oeil sur lui. Il s'approcha un peu plus de Kuma et de la bête à l'étrange odeur -à une distance raisonnable tout de même, Ryuku sent bon, il ne faut pas qu'il sente le sanglier fumé-, et constata que les yeux du sanglier étaient quelque peu... étranges. Ils étaient rouge sombre, presque noir. Depuis quand Kuma faisait-il de la peinture sur ses prises ? Mais en se concentrant un peu plus, le petit félin reconnut l'odeur du sang encore plus présente sur les yeux de la cochonnaille.

"Bref, pourquoi m'as-tu appelé ? Tu veux du parfum pour masquer cette affreuse odeur ? Je te rappelle que tu es censé le manger, hahaha. Enfin bref, en cas de problème, super Ryuku est là, haha. Tu as vu quelque chose d'inquiétant ? Tu sens la peur, c'est ri.."

 Ryuku fut interrompu par plusieurs hurlements. Ahlala, aucun respect. Mais à moins que les loups puissent hurler plusieurs fois en même temps, il devait y avoir toute une meute. C'était peut-être ça que redoutait Kuma. Peut-être seraient-ils forcés d'arrêter et de régler ce problème ? Ryuku eut un pincement au coeur en repensant à son beauuu renard...




© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Mar 22 Sep - 18:41


Partie de Chasse au Clair de Lune...

Kuma courut à en perdre haleine. Le Chat était peut-être déjà au prise avec des loups morts-vivants à la force herculéenne. Il s'en voudrait éternellement s'il lui arrivait quelque chose à cause de cette chasse qu'il avait sottement proposé. Et c'en serait fait de sa vie à Shinsekai. Si le Vice-directeur mourrait par sa faute, il serait évident que la directrice le condamne à une exclusion définitive, voir à une peine de mort... Kuma n'avait pas lu le règlement en détail mais il était prêt à envisager toutes ces possibilités.

C'est donc un Kuma terriblement inquiet qui manqua de percuter le vice-directeur en question. Ce dernier ne semblait pas inquiété outre mesure par la tournure des événements, ni par la manifeste présence des loups non loin d'eux. Il n'était même pas essoufflé, il s'était amené ainsi les mains dans les poches. Kuma n'en croyait pas ses yeux. On eu dit qu'il faisait sa ballade nocturne habituelle.

Les deux hybrides se regardèrent l'espace d'un instant, avant que le Chat ne s'exclame soudainement :

- Dégoûtant, Tu comptes manger ce sanglier qui pue ?

Kuma aurait éclater de rire si la situation n'était pas aussi dramatique. A présent il n'en croyait mêm pas ses oreilles. Il regarda rapidement la tête qu'il avait machinalement garder avec lui, mais non : ça crevait les yeux que quelque chose ne tournait pas rond avec ce sanglier. Il la lui présenta alors dans un geste brusque de telle sorte qu'elle arrive à deux centimètres de son propre visage :

- Tu l'as vu, ton sanglier ?!!!! Tu le trouves normal ? D'après toi ???

Ryuku eu une petite moue de dégoût en reculant légèrement, à priori indisposé par le délicat fumet d'abcès nécrosé que dégageait la carcasse, avant de continuer dans un extraordinaire détachement avec ce qu'il se passait dans l'instant :

- Bref, pourquoi m'as-tu appelé ? Tu veux du parfum pour masquer cette affreuse odeur ? Je te rappelle que tu es censé le manger, hahaha. Enfin bref, en cas de problème, super Ryuku est là, haha. Tu as vu quelque chose d'inquiétant ? Tu sens la peur, c'est ri..

De nouveaux hurlements retentirent, plus près cette fois, mais cela n'empêcha pas Kuma d'en rester sur le cul. Il était beau l'instinct animal qui doit se mettre en état d'alerte au moindre truc suspect ! Même un humain aurait plus de réflexe. Une explosion aurait put avoir lieu à côté qu'il aurait gardé la même flegme. Kuma dut faire appel à toute sa nature de philosophe calme et objectif pour ne pas exploser, lui. Il avait l'habitude de gérer des situations de crise, c'est même un domaine dans lequel il excelle, arrivé à canaliser la peur de ses coéquipiers pour l'exploiter et la transformer en courage. Mais jamais, en deux ans de vie dangereuse, il n'avait eu à gérer un individu qui réagissait dans le sens inverse.

- Écoute Neko, expliqua-t-il le plus posément possible (il n'était pas trop mécontent de son propre contrôle), Nous avons, comme qui dirais, un gros prob...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Une masse grisâtre venait de surgir du fourré le plus proche le percutant de plein fouet. Kuma en eut le souffle coupé et atterrit douloureusement sur le sol. Le loup lui sauta dessus et chercha avec une violence hors du commun à le mordre jusqu'à l'os, mais l'hybride avait tout juste eu le temps de se retourner et le gardait hors de portée par la seule force de ses bras. L'animal en profita quand même pour lui labourer l'abdomen, lui soutirant un grognement de douleur. Heureusement, son manteau en cuir offrait l'épaisseur nécessaire pour que les blessures ne soient que superficielle, mais Kuma sentait tout de même sa peau d'ours se faire inciser de part et d'autre.

Au bout de quelques instants de lutte, Kuma l'emporta en retournant son adversaire et plongea sa plus longue griffe sous la mâchoire inférieure du loup, le tuant sur le coup. Ses amis animaux n'étaient pas là pour couvrir ses flancs, aussi ne vit-il arriver qu'au dernier moment un autre zombie qui lui sautait sur le dos, gueule grande ouverte. Il se pencha pour éviter la charge du loup et en profita pour lui ouvrir le ventre. Les entrailles suintantes de pus verdâtres dégoulinèrent le long du cadavre qui finit sa course en s'échouant sur le sol dans un bruit lourd, mort. Kuma profita d'un instant de répit pour observer la scène et surtout voir comment s'en sortait son allié. Il dénombra au bas mot une dizaine de loup, tous à un stade plus ou moins avancé de la phase deux. Il se mordit la lèvre : il espérait qu'ils tiendraient le coup avant l'arrivée de Sanshoo...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Ven 25 Sep - 12:42






Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméSuite à la proposition de Kuma, c'est le début de la chasse. (ma flemmardise ne se ressent pas du tout)



Partie de chasse au clair de lune...


Ohlala, mais pourquoi est-ce que Kuma s'agitait comme un oiseau face à un lion ? Ils avaient été dotés de super pouvoirs incroyables, et lui, qui passait son temps à se battre au corps à corps sans même se servir de ses facultés extraordinaires, paniquait à l'entente de cris de louveteaux ? A la vue d'un sanglier plutôt moche ? On aurait vraiment dit une petite fille face à une araignée géante.

"Écoute Neko, commença-t-il.Nous avons, comme qui dirais, un gros prob..."

L'hybride ours n'avait même pas eu le temps de terminer sa phrase qu'il fut coupé par un loup gris. Coupé, dans tous les sens peut-être ? Le canidé chercha véritablement à tuer le jeune garçon, qui se débattait comme un beau diable face à la bête surexcitée. Depuis quand les loups mangeaient-ils de la chair humaine ? Ryuku agita les oreilles. Peut-être que ce n'était pas le moment de se poser des questions ...? Après tout, Kuma était en train de... Ryuku dut sauter sur le côté. Ah, ils étaient peut-être un peu plus nombreux que prévu. Un gros mâle aux larges muscles avait tenté de se jeter sur lui et de probablement l'éventrer, ou autre immondice. Le neko soupira. Il allait devoir se salir les mains, bien évidemment ! Le loup avait des petits yeux rouges et noirs très globuleux. Une si belle bête défigurée. Le gros chien bavait tellement que Ryuku crut qu'il allait mourir dans un tsunami. Le vice directeur dut à nouveau éviter une attaque. Il allait devoir les tuer, et regarder seulement après.

L'hybride félin sauta en arrière, encore et encore, évitant sans cesse les attaques répétées de la bête. Pourquoi ne l'attaquaient-ils pas tous ensemble ? Ce serait plus simple de les embrocher tous ensemble ! Ryuku dût se baisser pour éviter un coup de croc qui aurait pu être fatal. Le loup atterrit face à lui, les yeux brillants de rage. C'était le moment de l'achever. Apparemment, cette bête, malgré sa folie, semblait encore capable de le jauger. Etrange, songea le matou. D'un coup, le loup commença à courir vers lui. Lorsqu'il s'appuya sur ses pattes arrières pour se propulser, Ryuku fit jaillir un pieux du sol qui transperça l'animal en plein cou. Du sang s'écoula de la gorge du chien, qui tressaillit quelques instants avant de tomber au sol, puis... BAM ! Aussitôt, un autre loup, qui était caché derrière, se jeta sur l'hybride. Ils se percutèrent de plein fouet. Le chat ne pouvait pas égaler un loup au corps à corps ! Les pensées de Ryuku se bousculèrent. Il ne pouvait pas mourir tuer par une bêbête folle ! Le chat, propulsé plus loin, vit la bête s'approcher dangereusement de lui. Il inspira et se jeta sous lui puis tenta de le faucher. Aussitôt il roula sur le côté et revint se placer derrière le canidé fou, qui s'était retourné, croyant qu'il était derrière lui.  Ryuku en profita pour faire jaillir un autre pieux du sol, qui vint transpercer le loup des pattes arrières jusqu'au dos. Comme tuer quelque chose était bon !

Ryuku secoua la tête et rabattit ses oreilles sur son crâne. Il avait un peu mal au dos à cause de sa chute, mais rien de très grave. L'hybride jeta un coup d'oeil vers son camarade. Il avait l'air un peu fatigué, mais il semblait s'en sortir. Le matou préféra le laisser de côté et faire comme s'il ne l'avait pas vu. Il ne faudrait quand même pas que Kuma croie qu'il le cherchait du regard pour demander de l'aide ou autre acte faible. Le vice directeur regarda les loups. Ils étaient plus nombreux qu'eux, mais leur nombre diminuait petit à petit. Les choses allaient bientôt s'achever.

Deux d'entre eux s'approchaient à pas feutrés de Kuma, alors que celui-ci avait achevé son assaillant. Il avait du mal à se repérer dans l'espace, sans ses animaux. Tss, il avait pris de sales habitudes ! Ryuku s'approcha doucement des deux bêtes qui se croyaient invisibles, puis fit jaillir une multitude de petits pieux juste en dessous d'eux. Les deux loups hurlèrent, piqués, mais n'étaient pas suffisamment atteints pour mourir. Alors dans ce cas, le chat les achèverait, haha ! .. Ou pas. Un autre loup fondit sur lui. Il s'écarta et l'évita de justesse puis fit apparaître un pieu au bout rond qui les emmena tous les deux à plusieurs mètres du sol. Ahlala, ça allait être une question d'équilibre maintenant ahaha ~~ Le loup agita les pattes, cramponné au bout du pieu, puis réussit à se hisser au bout. Ryuku fonça vers lui tandis que son adversaire gronda avant de se jeter en avant aussi. Tss, quel idiot ! Heureusement que la masse de terre était penchée, sinon, peut-être que ç'aurait été la fin, mais comme il était prévoyant, le vice directeur avait préparé le terrain. Ryuku bondit, lui passa au dessus et lui donna un grand coup dans les côtes, suffisamment puissant pour qu'il tombe sur les petits pieux. La chute en plus des piques... La bête n'y survivrait pas. L'hybride chat sauta au sol. C'était si facile ! Il contempla quelques instants la bête qu'il avait tuée. Haha, c'était peut-être la plus grosse.

C'était presque fini ! Il ne restait que quelques loups, tous plus frêles les uns que les autres. Quand les uns avaient marché par mégarde sur le piège, les autres tremblaient sur leurs pattes, probablement poussé par leurs propres alliés. Il semblait qu'une petite essence verte s'échappait d'eux. L'un d'eux parvint à courir vers Ryuku avec un hurlement féroce, mais il se fit aussitôt embrocher. L'hybride avait rempli sa part du contrat.




© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Lun 28 Sep - 22:27


Partie de Chasse au Clair de Lune...

Le chat ne s'en sortait pas mal du tout. Son pouvoir était pour le moins violent : il était à même de faire jaillir du sol des piques acérées qui embrochaient ses adversaires. Ou du moins c'est l'utilisation qu'il en faisait.

Rassuré du sort de son allié, il se lança de plus belle dans la bataille. L'effet de surprise passé, le combat devenait plus égal. Kuma se saisit d'une branche d'un charme tombée dans la mêlée et entreprit de smasher violemment un zombie qui venait de jaillir brutalement de derrière un arbre. La stratégie des canidés, si tant est qu'elle en soit une, était de les attaquer non pas en les submergeant mais en les attaquant par surprise, en essayant de sauter sur leur dos et de les mordent jusqu'à ce que mort s'en suive. Stratégie qui devait porter ses fruits dans le cadre d'une attaque face à un troupeau de cerf, mais certainement pas contre deux hybrides aux réflexes aiguisés.

La branche avait été fracturée de manière nette et un petit filament d'écorce maintenait à peine la base aux ramifications, que Kuma s'empressa de rompre. Le voici à présent muni d'un solide bâton d'un bon mètre de longueur. Il asséna un coup en pointe à son adversaire qui revenait à la charge, la fragile chair se déchirant contre le bois souple. D'un coup de pied il acheva d'arracher la tête du loup qui tomba au sol. En général, pour les mort-vivants, la seule méthode efficace à chaque coup, c'est d'atteindre la tête. Parfois, le vider de ses entrailles peut suffir, si le coup est assez bien porté pour toucher le cœur, comme l'hybride venait de le faire.
Deux nouveaux ennemis surgirent de chaque côté et dans un élan synchronisé foncèrent vers lui. Un mouvement circulaire avec son arme lui suffit à les étourdir tout deux le temps d'en décapiter un proprement. Hélas il ne réagit pas suffisamment à temps pour voir le deuxième attraper sa jambe avec  une force folle. Il se retint de pousser un cri de douleur avant de se dégager et de le plaquer au sol. Trois coup de bâton suffirent pour l'achever, cependant son arme céda en deux morceaux à l'extrémité acérée mais peu utile au combat.
Alors que l'action de Ryuku évita à Kuma une nouvelle double charge, un loup de taille impressionnante parvint le temps d'un instant à se mettre sur ses pattes arrières et entreprit de lacérer le vide à une vitesse effroyable. Il aurait haché menu le visage de l'hybride si il ne n'avait pas maintenu hors de portéeen l'aggripant au cou. Après une seconde de latence durant laquelle les deux animaux croisèrent le regard, le rouge et le vert, la folie et la conscience, Kuma planta l'un de ses pieux improvisé dans la gorge de l'animal. Ce dernier s'effondra à ses pieds, et Kuma projeta sa deuxième arme en direction d'un loup en plein saut qui le faucha au vol alors qu'il s’apprêtait à bondir sur Ryuku.

La bataille semblait prendre fin. Les loups qui avaient survécu ne semblaient pas avoir la même hargne que leurs congénères. Probablement étaient-ils à un stade moins avancé de la corruption. Cela n'empêcha pas à un jeune de bondir sur Kuma avant que celui-ci ne contre son saut et ne le renvoie vers ses camarades en le soulevant sans grand peine. Celui-ci devait être vraiment jeune et probablement pas bien lourd. Mais ce qui attira d'autant plus l'attention de Kuma était la couleur de ses yeux : ils n'étaient pas encore injectés de sang. Cela voulait-dire qu'ils étaient encore en phase une, soit pas encore transformés en véritables zombies : ils étaient certes morts, mais restaient pour autant des animaux sous l'emprise de la magie terrestre, dont ils n'étaient pas encore vidés. Ils devaient tout juste de se réveiller de leur pré-mort, leur phase une prenant fin peu de temps après. Ce qui inspira à Kuma une idée. Si la magie terrestre était encore présente, enfouie sous la nécromancie qui les emplissaient petit à petit, il y avait encore quelque chose à tenter...

Il adopta une posture supérieure, face à ces canidés qui montraient les dents, mais qui n'osaient pas encore attaquer. Il sembla grandir démesurément, ses yeux adoptèrent un reflet lumineux, sa voix se fit plus grave :

- Le combat est terminé. Rendez-vous, et vous serez libéré du mal qui se trouve en vous.

Son pouvoir avait encore quelques chances de réussir, mais il fit tout de même un discret signe à Ryuku pour le conseiller de rester sur ses gardes.
Les jeunes poulains de la meute, désormais seuls survivants, semblèrent se jauger du regard. Leurs babines dégoulinaient d'un pus verdâtre, leurs yeux commençaient à voir apparaître quelques tâches sombres, mais ils semblèrent moins agressifs et indécis. Kuma croisait les doigts : si Sanshoo ne tardait pas trop, elle serait à même de les puri...

- QUI VOUS A ORDONNÉ DE CESSER LA CHASSE ??

La voix d'outre-tombe qui se fit entendre avait une origine animale, provenait d'un animal et ne pouvait être comprise que par un animal, mais ce qui l'avait fait entendre distinctement n'était clairement plus un animal depuis longtemps. Une énorme masse sombre, deux fois plus grande que le plus gros loup qu'il avait affronté, se discerna alors de plus en plus clairement dans la pénombre de la forêt. Ses muscles saillants et son poil d'ébène pouvait s'imaginer très facilement.

- L'Alpha... marmonna Kuma, tant pour lui même que pour son allié.

Le monstre imposant sortit dans un calme glaçant. Plus aucune marque de dégénérescence, plus aucune veine dégoulinante de pus, plus de bave à la gueule. Le loup noir se démarquait grandement de ses chétifs subalternes. Il était, pour ainsi dire, magnifique. Mais on le supposait puissant. Très puissant.
Il avait atteint la troisième phase. Sa folie meurtrière avait disparue, il reprenait un cycle normal. Il avait à présent re naquis de ses cendres et vivait désormais une nouvelle vie.

Mais une vie au service de l'ombre.

C'était désormais un acteur du chaos, qui par sa seule présence participait à la dégénérescence de la forêt. Et cela commençait par l'exécution de ses protecteurs.

Dommage pour lui, ses protecteurs n'allaient pas se laisser faire sans combattre.

- Neko, dit-il en adoptant une posture de combat, alors que les loups reprenaient leur démarche agressive aux ordres de leur maître, prêts à en découdre, celui là c'est un vrai méchant. Il faut le tuer coûte que coûte. Mais ce ne sera pas aussi simple qu'avec les autres.

Il ne restait que sept petits loups et l'Alpha. Kuma préférait ne pas tuer les jeunes pupilles, mais le phase trois n'avait plus aucune chance de retour : sa seule alternative, c'était sa mort définitive.

- Viens, petit ourson, grogna-t-il. J'ai grand hâte d'entendre tes os disproportionnés craquer entre mes dents.

- Mes os sont de métal, tu risques de t'esquinter le dentier... Ne préfère-tu pas une alternative plus diplomatique ? Risqua Kuma comme dernier espoir d'éviter le combat.

- C'est bon pour les frêles adorateurs de la magie blanche, dit-il en haussant les épaules avant de foncer vers les deux hybrides sans autre forme de procès, ses sept sous-fifres à ses côtés.

- Bon, bah j'aurais essayé... conclu l'Ours avant de foncer dans la mêlée.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Dim 18 Oct - 13:37




Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméAprès le début de la chasse, Kuma découvre qu'il y a des mandragores empoisonnantes partout dans la forêt. Ryuku l'eut rejoint après d'étranges découvertes puis s'en suivit une baston dragonballesque face aux loups.



Partie de chasse au clair de lune...

Il était désormais évident que Ryuku et Kuma avaient gagné la bataille. Qu'est-ce que ces louveteaux pourraient bien faire face à eux, maintenant ? Les plus forts étaient déjà morts, et ces petites bêtes semblaient être faibles d'esprit et particulièrement influençables. Ça ne les empêcha pas de tenter de les attaquer, mais leurs assauts furent vite et facilement rejetés. Tout à coup, Kuma prit une drôle de posture. L'hybride félin devina qu'il utilisait son pouvoir. Pensait-il réellement que les louveteaux allaient se soumettre gentiment ? Même les gamins humains n'écoutent pas ce qu'on leur dit, alors des bêtes... Brr.

Un énorme loup au poil sombre s'approche. Le sol tremblait sous ses pas, et il était tellement grand qu'on le croirait capable de déraciner plein d'arbres à la seule force de ses pattes. Est-ce que Kuma l'avait remarqué ? Il ne voyait pas dans le noir, après tout. C'était un hybride après tout, il devait bien le savoir. D'autant plus que ce dernier était capable de communauté avec les animaux. Quel pouvoir rabaissant...

"L'Alpha..."

Ryuku tourna la tête vers Kuma. Si on finissait ce loup, le combat était terminé, non ? L'hybride ours semblait tout de même impressionne par cette grosse bête corrompue, qui était à deux doigts de leur arracher la tête. Le matou siffla d'un air moqueur, ce qui eut le don d'agacer le loup, du moins à première vue. Ce dernier fouetta l'air de sa longue queue, faisant désormais du vent son nouvel allié.

"Neko, celui là c'est un vrai méchant. Il faut le tuer coûte que coûte. Mais ce ne sera pas aussi simple qu'avec les autres."

Sur ces mots, l'ours se mit en posture de combat, prêt à en découdre. Ryuku haussa les épaules. Ça mettrait toujours un peu de piment, hahaha, même si toucher ces chiens fous le répugnait. Avant qu'il puisse lui répondre une autre stupidité, le grand Alpha, que l'on va prénommer Spipi pour des raisons pratiques, bondit vers eux, accompagné de ses sept louveteaux ridicules.

Le vice directeur s'écarta sur le côté. Il allait ignorer les petits loups pour se concentrer sur Spipi. Bon, ce surnom le décrédibilise alors qu'il est censé être badass, mais j'avais pas trouvé d'autre marque d'humour dans ce post, alors calmez-vous ! L'hybride jaugea la bête, qui s'appuyait plus particulièrement sur son épaule droite. Son côté gauche allait être plus simple à déséquilibrer. Ryuku longea la mêlée, poursuivi par deux  ou trois petits loups d'une faible envergure, puis fit apparaître un pieux aux côtés de l'Alpha. Le gros loup sembla perturbé pendant une ou deux seconde, basculant davantage, mais se retourna en reprenant son équilibre brusquement puis donna un gros coup de pattes dans la roche, qui éclata en morceaux. Ryuku grimaça. Son pouvoir allait devoir rentrer en contact directement avec cette sale bête !

Tout à coup, il sentit des petites morsures tout en bas de son pantalon. Raah, il avait oublié ces gamins-là. L'hybride chat marmonna des injures puis leur donna des coups de pied et leva les yeux en entendant un gros bruit. L'Alpha s'était retourné vers lui et s'apprêta à le balayer d'une morsure. Ryuku sentit le temps s'arrêter autour de lui. Que faisait Kuma ? Lui qui croyait qu'il parvenait à gérer la situation de son côté, voilà que Spipi venait lui chercher des noises... L'hybride chat secoua la tête, il ne fallait pas réfléchir. Il fit apparaître une multitude de pics du  sol, qui vinrent heurter l'Alpha. Du sang coulait de ses pattes arrières et plus légèrement de son ventre. Pfiouh, Ryuku avait réussi à s'en sortir ! L'Alpha essayait de se dégagea, ce qui fit gagner quelques secondes à Ryuku pour s'éloigner et voir où était Kuma.




© By Halloween











désolé du temps de retard blzgj"oio



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Dim 18 Oct - 16:42


Partie de Chasse au Clair de Lune...

L'Alpha fonçait vers lui. Il l'avait pris pour cible. Deux autres loups le suivaient dans son sillage, mais Kuma était prêt. Il contracta tous ses muscles, enfonçant ses pieds dans le sol, les bras croisés, prêt à l'impact... qui fût plus violent encore que ce que Kuma imaginait.
L'hybride fût projeté en l'air, atterrissant sur ses pieds tant bien que mal. Les deux louveteaux lui sautèrent dessus, mais deux coups bien placés les mirent au tapis. Seul problème, l'Alpha. Il s’apprêtait à repartir pour une nouvelle charge, quand un pieu dont l'origine n'était pas à chercher apparu comme par magie juste à côté de l'énorme loup noir. Celui-ci vacilla, avant de se reprendre et de détruire à PATTES NUES l'énorme morceau de roche, en se mettant sur ses deux pattes arrières. Imposant !
Alors que Kuma pensait contrattaquer, le loup se désintéressa de son combat pour foncer sur Ryuku. L'ours voulut lui venir en aide, mais les cinq louveteaux restants, dont les deux qu'il venait de sonner, l'encerclèrent en montrant les babines. Kuma ne voulait pas les blesser à nouveau. Ils pouvaient être soignés. Mais Ryuku allait avoir quelques difficultés, seul. Si seulement...

Une énorme gerbe de flamme apparut alors, avalant Kuma et ses adversaires. Alors que la situation aurait dû l'effrayer, il resta serein, arborant même un sourire de soulagement. La cavalerie arrivait.
Nulle sensation de brûlure dans ces flammes, mais bien un sentiment revigorant. Ses plaies cicatrisèrent en un instant : son sang se purifiait de toute présence obscure transmise par les morsures des loups. Quand à ses adversaires, ils se tordirent de douleur, gémissant, au sol, bien qu'ils semblaient intact de l'extérieur. Un phénomène étrange par ailleurs, un feu de cette puissance aurait dû les carboniser sur place.

Sauf que ce n'était pas un feu normal.

Karasu, Fukuro, et quatre garde de la nuit sur lesquels se tenaient Hebi, Saru et Sanshoo, la responsable du feu purificateur, firent leurs apparitions sur le théâtre des opérations. Saru bondit sur un arbre, dans le but de s'éloigner des combats. Sanshoo, comme tout vénérable qui se respecte, descendit en douceur de sa monture avant de réabsorber le feu qu'elel venait d'engendrer. Kuma le savait, elle ne pourrait pas agir à nouveau dans les minutes qui suivraient, mais elle avait déjà fait beaucoup. Il prit cinq minutes pour prendre le pouls de ces anciens adversaires, gisant sur le sol, alors que Hebi venait de sauter sur le dos de l'Alpha dans un feulement reptilien et commençait à le mordre de toute part, soutenu par les cinq rapaces nocturnes.

Un des loups avait rendu l'âme. Sa magie terrestre l'avait totalement quittée. Mais les quatre autre, bien que très faibles, reprenaient immédiatement des couleurs. Le feu purificateur, associé à la magie blanche, venait de détruire toute la magie sombre présent dans ces loups, et la magie verte pouvait de nouveau les emplir. De plus, ces loups auront à présent la particularité de posséder une partie de magie blanche en eux, ce qui aura pour conséquence un changement de comportement conséquent.

Voyant qu'ils étaient en passe de guérir, Kuma se tourna vers l'Alpha, qui se débattait comme un diable, se roulant au sol, pour se débarrasser de ses parasites, mais ils tenaient bon. Hebi tout particulièrement, faisait preuve d'une hargne exemplaire. Il se tortillait, esquivait, mordait tout azimut, libérant son venin particulièrement efficace, qui semblait agir efficacement sur l'Alpha, qui perdait des forces à mesure qu'il se faisait mordre.

Kuma sortit un tube à essai de son manteau, rempli d'un liquide verdâtre : un des poisons qu'il avait concocté avec Sasori et Hebi. Celui-ci devait tuer un éléphant en quinze secondes. Ce devait être efficace contre l'Alpha. C'était d'ailleurs un miracle qu'il n'ait pas cassé durant le combat.

Il se dirigea vers Ryuku, qui semblait prendre part au combat, et lui dit simplement :

- Ce poison devrait être suffisant pour lui donner le coup de grâce, s'il est directement injecté dans le sang.

Il lui tendis l'éprouvette :

- A toi l'honneur, si tu le souhaite.

avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Mar 27 Oct - 0:49




Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméAprès le début de la chasse, Kuma découvre qu'il y a des mandragores empoisonnantes partout dans la forêt. Ryuku l'eut rejoint après d'étranges découvertes puis s'en suivit une baston dragonballesque face aux loups.



Partie de chasse au clair de lune...

Ryuku frémit en voyant la taille dde son adversaire, puis tout à coup, le terrain de combat fut aspergé de flammes. Qu'est-ce que ...? Il ne manquait plus que ça ! Un feu de forêt. Le chat se préparait à se sentir brûler, mais étrangement, les flammes ne lui firent pas du tout mal.

Bientôt, il put apercevoir les bêtes de Kuma se jeta sur l'Alpha. Une salamandre arriva et sembla absorber les flammes... Encore la sorcellerie de Kuma ! Vraiment, il se sentait obligé d'appeler toutes les bêtes de foire qu'il connaissait dès qu'un problème arrivait ? Ne se sentant pas le moins du monde reconnaissant, il grommela. Les petits parasites de Kuma se jetait sur l'Alpha. Comme il devait être désagréable de subir ça ! Passons. Doutant des capacités de ces quelques animaux, Ryuku se sentit obligé de frapper également le gros mâle. Les autres petits loups, plus loin, semblaient au bord de la mort. L'un d'eux était même mort. Peu à peu, l'Alpha s'épuisait. Lui était déjà mort.

Le combat semblait véritablement fini. Cette lutte interminable s'achevait enfin. Finalement, ç'avait été plutôt fatiguant, mais Ryuku savait que si il avait délivré tout son potentiel il aurait pu finir ça rapidement. Mieux valait que les élèves ne connaissent pas l'étendue de leurs capacités, à lui et à Tina. Puis l'hybride n'avait pas envie de se vider de toute son énergie rien que pour impressionner les autres. Il passait déjà trop de temps à se forcer à prouver aux autres à quel point il leur était supérieur.

Ryuku vit Kuma s'approcher, remarquant une fiole remplie d'un liquide inconnu dans ses mains. Quelle bizarrerie avait-il encore inventé ? C'était l'urine de tous ses animaux ? Qui tuerait n'importe qui rien qu'à l'odeur ? Franchement, les inventions de Kuma le surprendraient toujours.

"Ce poison devrait être suffisant pour lui donner le coup de grâce, s'il est directement injecté dans le sang."

Ah, du poison ? Et de quoi était-il fait ? Ryuku était tout de même dubitatif. Le jeune garçon ne pensait pas que Kuma veuille l'empoisonner lui avec ça, mais l'avait-il déjà testé ? C'était peut-être nocif au touché. L'hybride ours avait beau être calme, ses coups étaient parfois beaucoup trop audacieux pour être pris au sérieux.

"A toi l'honneur, si tu le souhaites."

Je ne le souhaite pas, pensa intérieurement le vice-directeur. Bon, il n'allait pas lui présenter les choses comme ça. Ses animaux semblaient déjà bien achever le loup, mais il était vrai que cela ne serait probablement pas suffisant pour l'achever, alors il fallait à Ryuku une excuse pour le laisser procéder en premier. Depuis quand je dois me justifier ?feula-t-il à son cerveau. Le matou se garda bien de lui lancer un "les femmes d'abord", ce serait "non-valable" face à ce genre de colosse, mais bien évidemment il voulait voir comment il comptait le faire. Puis si cela fonctionnement sans dommage pour eux, peut-être que les idées tordues de notre cher ours remonteraient en son estime.

"Non, vas-y toi, c'est toi qui l'as créé après tout."




© By Halloween






☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Jeu 29 Oct - 19:51


Partie de Chasse au Clair de Lune...

L'Alpha se démenait comme un beau diable, cherchant à se débarasser de ses parasites qui ne démordaient pas. Il semblait d'ailleurs s'affaiblir, se jetant sur les arbres, la langue pendante et ruisselant de sueur. Son sang noir s'écoulait en de multiples plaies, prodiguées par Hebi et ses alliés rapaces. Kuma tenait fermement sa fiole dans sa grande patte d'ours. Elle ne devait en aucun cas casser.

- Non, vas-y toi, c'est toi qui l'as créé après tout.

Kuma sourit à son partenaire hybride. Il ne saurait dire pourquoi il refusait une telle opportunité de se dire légalement le tueur du plus gros prédateur de la forêt. Était-ce par peur de s'en approcher?Ou bien par... égard, auprès de Kuma ? Un geste d'humilité venant de sa part ? Kuma se confortait dans l'idée que ce fusse possible.

- Comme tu veux, répondit-il en souriant sans discontinuer. Je m'en charge.

Il fit jouer le tube à essai entre ses doigts, avant de l'ouvrir et de répandre la moitié du contenu sur ses griffes. Il se tourna vers son adversaire, de plus en plus faible face à l'assaut répété des petites créatures qui le griffaient, le mordaient de toute part.

- Sanshoo, avec moi.

La salamandre gravit en un instant le corps de l'hybride, se perchant sur son épaule, avant d'ouvrir grand la gueule. Kuma serra le poing exempt de poison. Il fallait que le poison pénètre directement son sang pour être actif très rapidement. Il fallait donc l'immobiliser quelques secondes.

Une boule de feu apparut à quelques centimètres de la bouche béante du reptile, prenant de l'ampleur de secondes en secondes. Kuma s’apprêtait à donner l'ordre d’abandonner le combat. Par ailleurs, un des gardiens gisait au sol, blessé. Il faudra lui venir en aide sous peu. Il leva sa main, en attente du signal de sa salamandre.

Elle cligna des yeux.

- Maintenant ! Hurla-t-il.

Fukuro et les siens s'envolèrent immédiatement, prenant Hebi au passage. Dans le même temps, l'énorme boule de feu jaillit, cinglant l'air, et percuta de plein fouet le grand loup noir. Kuma s'élança à ses côtés. Sous la force de l'impact, il avait été propulsé quelques mètres plus loin.
A une distance raisonnable de l'animal, Kuma sauta. Le loup venait de se relever. Le feu de la salamandre n'avait rien eu de purificateur : il s'agissait d'un feu des plus brûlant. Insuffisant pour le tuer. C'était le cœur, Seulement le cœur, qu'il fallait atteindre pour un animal en phase trois. Le cœur qui pompait le sang corrompu. Le cœur siège de son âme désormais noire. Il devait s’arrêter. Dans l'immédiat. Et le mélange des deux venins avait ce but là. Les neurotoxines de Sasori pour inhiber le système nerveux et les agents protecteurs, et les cytotoxines de Hebi pour détruire les cellules active du cœur.

L'Alpha montrait les dents, le visage déformé par la douleur et la haine, prêt à foncer sur Kuma. Mais celui-ci avait anticipé le coup. Il lui sauta sur le dos, se réceptionna du mieux qu'il put, avant d'aviser une plaie plus profonde que les autres. Alors que l'Alpha chercha à le renverser, cherchant à lui mordre les jambes, Kuma plongea ses griffes le plus profondément possible dans sa blessure béante, lui soutirant un cri de douleur. Il glissa au sol, s'éloignant suffisamment du loup pour plonger son regard dans le sien.

- Adieu, créature du mal. Je te plains. Ta meute aurait pu être un élément très puissant dans l'équilibre de la forêt. Tu n'es pas responsable du mal qui t'envahit. L'unique responsable est un homme corrompu par son propre pouvoir. Je jure de te venger, même si il en résulte ma propre mort.

- Je n'ai que faire... de ton aide, cracha en toute réponse le loup, tremblant. Cette forêt était perdue d'avance depuis que ce bâtiment s'est vu réinvesti. Depuis que tu es là, cherchant à... cherchant à...

Il s'écroula, mort, non sans avoir lâcher un dernier grognement :

- Détruire... l'Equilibre.

Kuma baissa les yeux. Il serra le poings. Les paroles de son adversaire soulevaient des doutes qui se cachaient profondément dans son esprit...

- Kuma, nous avons plusieurs blessés, dit doucement la salamandre. Et tu dois purifier ta main. Elle est pleine de sang corrompu.

- Économise ton feu, tu as presque vidé toute tes réserves. Occupe toi des blessés.

- Oh que non mon petit ! Dit-elle de son ton qui faisait clairement comprendre qu'il ne vallait pas mieux la contredire. Ce sang suffirait pour corrompre un chêne en cinq jours ! Allez, tend ta main.

Obéissant, Kuma s'exécuta, tournant la tête vers le champ de bataille. Saru aidait déjà à soulever la chouette blessée. Les dégâts ne semblaient pas trop grave. Une aile froissée, tout au plus. Ryuku n'avait rien, déjà guérit par l'action de Sanshoo. C'était les loups qui le préoccupaient davantage. Cinq d'entre eux vivaient encore, mais avaient besoin de soin imminent.

- Neko, peux-tu regarder les blessés ? Ces loups doivent être guéris. Toute une meute a déjà disparue de l'écosystème. Il nous faut en reconstituer une.

avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Jeu 26 Nov - 13:37




Partie de chasse au clair de lune...



PARTICIPANTSMOII & Kuma Kashikoi
RésuméAprès le début de la chasse, Kuma découvre qu'il y a des mandragores empoisonnantes partout dans la forêt. Ryuku l'eut rejoint après d'étranges découvertes puis s'en suivit une baston dragonballesque face aux loups.



Partie de chasse au clair de lune...

"Comme tu veux. Je m'en charge."

 Ryuku étouffa un grognement dans sa gorge. L'hybride prit son poison et alla vers la bête maltraitée par les petits parasites. Qu'est-ce que ce loup, bien que grand et semblant toujours assez puissant, pouvait être minable. Le chat regarda tranquillement Kuma faire, accompagné de sa salamandre. Il cultivait vraiment tous les animaux, cet ours ! Après tous ces parasites l'accompagnant chaque jour, se faufilant entre ses vêtements, entre les écureuils et autres rongeurs en forêt, entre même cette salamandre venue l'aider... Bientôt il trouverait un dragon et s'en servirait afin de vider le lac plein de poissons impurs, peut-être. Puis il montrerait à Ryuku sa licorne cachée dans le jardin.

Bientôt la bête fut achevée d'une facilité assez déconcertante. A l'évidence, ce loup n'était plus capable de faire quoi que ce soit. Le voilà au sol, le corps couturé de cicatrices, ses pattes larges carbonisées. Cette petite bataille était achevée. Pf. Il n'avait même pas pu montrer à Kuma à quel point il était meilleur que lui, cela dit, gaspiller son temps pour ça n'était pas ce qui le passionnait le plus, donc après tout... Ryuku se savait déjà au dessus de tout, alors quelques soient les événements passés, peu lui importait à partir de maintenant. JE BLAGUE. Ts ! Comme si Ryuku allait devenir un chaton calme et inexpressif, bien sûr qu'il allait rester arrogant et hautain, qu'avez-vous cru ?

"Neko, peux-tu regarder les blessés ? Ces loups doivent être guéris. Toute une meute a déjà disparue de l'écosystème. Il nous faut en reconstituer une."

Ah ! Mais l'avait-il pris pour un chaton docile ? Tu n'es pas ma mère ! Le vice directeur garda cette remarque d'adolescent pour lui-même. La forêt ne le préoccupait guère, mais Tina serait assez mécontente si les trésors cachés dans ces arbres venaient à disparaître, avec toute la faune qui allait avec. Ryuku toussota d'un air désapprobateur, avant de lâcher sèchement :

"Tu comptes reconstituer quelque chose avec ces cinq chiens mourants ? Ce n'est pas à moi de les materner, je ne suis pas du tout concerné par tout ça !"

Il marqua une pause, l'air mauvais, avant de reprendre un ton normal, du moins pour lui, c'est-à-dire plein de narcissisme, mais chut, c'est normal, okay ?

"Enfin bon, si tu y tiens tant, ça augmentera ma paye..."

Ryuku n'avait pas besoin de faire de bonnes actions pour augmenter sa paye, il lui suffisait d'aller tout voler dans la caisse. Enfin, il fallait bien trouver une excuse pour faire quelque chose de relativement gentil. Il s'approcha des carcasses sur patte et les inspecta du regard? Et qu'est-ce que je suis censé faire ? Je m'appelle pas Amélia Chrétien. L'un avait une grosse entaille non loin de la mâchoire, l'autre ne tenait pas sur ses pattes rouges de sang, un troisième était plein de petites cicatrices et était comparable à une fille ayant ses règles, vu son sale caractère et ses yeux haineux.

"Certains vont mourir, mais si tu veux qu'ils prolifèrent, libre à toi d'aller chercher une femelle et de les faire copuler. Enfin, mois je ne sais pas quoi faire d'eux.", déclara-t-il avfec un air de docteur.




© By Halloween












☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune... Lun 21 Déc - 17:11


Partie de Chasse au Clair de Lune...


- Tu comptes reconstituer quelque chose avec ces cinq chiens mourants ? Ce n'est pas à moi de les materner, je ne suis pas du tout concerné par tout ça !

La réplique piquante du Chat semblait cacher une moitié d'approbation. Pour preuve, malgré quelques grognements bien audible, il s’exécuta. Kuma sourit intérieurement. Il avait marqué un point.

Ryuku observa avec un recul prononcé les jeunes pupilles blessés. Sa rapide analyse terminée, il se leva et dit doctement :

- Certains vont mourir, mais si tu veux qu'ils prolifèrent, libre à toi d'aller chercher une femelle et de les faire copuler. Enfin, mois je ne sais pas quoi faire d'eux.

- Tout à fait, Ryuku, expliqua calmement l'hybride, qui enfilait à nouveau ses gants sur ses avant-bras mutilés. Nous sommes au Printemps. Les petits doivent sans doute se trouver quelque part, attendant que le reste de la meute ne viennent les nourrir. Par ailleurs, sur nos cinq survivants, nous avons trois femelles. Il y a peu de distinction sexués dans la hiérarchie des loups, je te rappelle.

Kuma s'approcha du loup qui avait cherché à l’attaquer, au cours du combat. Il était plus gros que les autres, et avait été très proche de la mort. Il commençait tout juste à se réveiller et émettait des grognements de plus en plus fort.

- Ne crains rien, jeune loup, chuchota Kuma. Tu fus proche de la mort, mais tu es à présent sauf. Comment te sens-tu ?

Le loup avait effectué un petit bond de côté, après que son adversaire l'ait interpellé avec sa propre langue, mais il répondit, méfiant.

- Mieux. Que s'est-il passé ? J'ai eu l'impression de dormir. Je rêvais d'une chasse...

- Ce rêve n'en était pas un. Te souviens-tu d'un sanglier que tu aurais attaqué, tantôt ?

- Oui... répondit-il confusément. La meute l'avait rabattu. Je l'attendais, moi et quelques autres, avec l'Alph...

Ses yeux s'agrandirent.

- L'Alpha !! Cela faisait plusieurs lunes qu'il n'allait pas bien. Il sentait la charogne, il bavait. Et il s'était absenté quelques temps sans que la meute ne le voit ! Sa compagne est morte il y a un cycle. Et la nuit dernière, il s'est relevé. Il avait l'air de bien meilleure forme. Certains n'aimaient pas ça. Le doyen a voulu quitté la meute, avec deux autres anciens. Il les a tué. Deux autres meutes nous ont rejoint dans cette même nuit. Il nous a dit qu'un nouveau cycle commençait. Et il voulait nous emmener en chasse, toute la nouvelle meute formée, le lendemain.

Il se leva difficilement, contemplant la carcasse de son ancien chef.

- Le sanglier puait la même odeur. On était nombreux, parmi les pupilles, à ne pas apprécier ça. Il nous a forcé à le manger. Les loups de plusieurs cycles d'abord, puis nous.

Il semblait davantage parler pour lui-même, retraçant avec effroi les événements récents.

- Je me suis senti mal. Si mal. J'ai cru que l'Equilibre s'effondrait. Tous semblaient mourir. Les plus forts tombèrent les premiers. Nous les suivirent, un par un. L'Alpha semblait se réjouir. C'est sa tête que j'ai vu pour la dernière fois, avant de faire ce cauchemar...

Il se retourna vers Kuma, Ryuku, et les autres animaux, dont les quatre autre loups qui s'étaient levés à leur tour.

- Qu'allons nous faire ? L'Alpha est mort. Les pousses-crocs ne survivront pas longtemps sans le soutien d'une meute.

- Ils seront la meute, répondit Kuma. Au prochain cycle, tu seras l'Alpha d'une nouvelle meute, rassemblant tout les loups de la forêt. Tu auras mon soutien, jusqu'à ce que votre situation se stabilise. Une fois l'Equilibre restaurée, d'autre meutes verront le jour, et tout reprendra sa place. Car c'est ainsi que se passe la Nature. C'est ainsi qu'est l'Equilibre.

Les autres loups baissèrent la tête, queue entre les jambes, en signe de soumission. Kuma s'agenouilla, devant ce nouveau chef de meute, trop abasourdi pour faire quoi que ce soit.
Il l'enserra dans une étreinte affective.

- Bienvenue dans la Symbiose Kuma, Ookami. Dorénavant, tu seras un acteur de plus dans la protection de notre équilibre. Nous devons le maintenir le plus longtemps, dans notre intérêt. Pour la survie de tous, nous devons faire cet effort commun. Ressens-tu ce besoin ?

- Oui... souffla Ookami. Oui, je la sens.

- C'est la part de magie blanche qui t'a été donné lors de ta résurrection. A présent, mène moi aux jeunes pousses-crocs. Nous allons prendre soin de vous.

Avant de partir à la suite du jeune loup, il se tourna vers son allié d'un moment :

- Neko, merci pour ton aide. Je t'ai mis dans une situation indélicate et je m'en excuse. De plus, nous devrons remettre notre petite compétition à plus tard. Je présume que tu n'as pas suivi notre échange et qu'il est bien loin de tes préoccupations, si tu persistes à jouer ton personnage suffisant, mais tu comprendra que je dois partir aider ces loups. Cependant, sache que... ce fut un plaisir de combattre avec toi. Vraiment.

Il le salua avant de partir dans les profondeurs de la forêt, ses animaux à ses côtés. Il marcha suffisamment lentement pour s'assurer que Ryuku prenait la direction de la lisière. Il serait ravi s'il le suivait, mais il ne pensait pas ça possible.


PS : Si tu veux continuer, pas de souci !
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Partie de Chasse au Clair de Lune...

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Partie de Chasse au Clair de Lune...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Partie de chasse entre amie [ Nuage Argentée ]
» Pratiquant la magie au clair de lune...
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shinsekai :: Forêt :: Lac-
Sauter vers: