RSS
RSS



 

Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Dim 24 Mai - 14:26

Chambre. Fournitures. Admission. Tout ce qu'il faut.
Apparemment, je suis plus ou moins libre d'aller où je veux si je suis à l'heure en cours. Je sais pas si d'autres gens viennent ici, et pour tout dire je m'en fout pour l'instant. Les transats n'ont pas encore l'air d'avoir été utilisés, et c'est pas moi qui vais les inaugurer.
La vue est vraiment mignonne. L'étendue d'herbe suivie d'une grande forêt reste un classique pour un bâtiment pareil, mais le vert, ça marche à tous les coups. Peu de monde passe en contrebas, et ça m'arrange plutôt, parce que j'aime pas trop être dérangée quand je m'amuse avec mes chéries.
Je reste assise au bord du toit, les pieds dans le vide, à profiter. Le temps est très sombre, du genre à annoncer une pluie assez forte, mais j'aime bien ce genre d'ambiance. Ça me donne une raison de plus d'allumer une flamme.
Je sors le briquet. J'observe une fois de plus sa simplicité. C'est juste un produit générique de supermarché, mais ça le rend plus spécial encore, parce que toute sa valeur est sentimentale.
Je m'apprête à l'allumer. J'entends la porte de l'escalier s'ouvrir. Je ne prends pas la peine de me retourner.
V-vous aimez les... Euh... Les flammes?...
Je suis sûre que oui. Tout le monde aime les flammes.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Dim 24 Mai - 16:26


Les ours ont-ils peur du feu ?

Kuma gravit les marches dans un dernier effort. La journée fût longue et fastidieuse, ils méritaient leur temps de repos ! Peu de temps après son arrivée Karasu avait noté la présence d'un courant ascendant à une certaine altitude, et il n'avait pas encore eu le temps de l'essayer : aussi Kuma et ses amis montaient-ils sur le toit afin de permettre au corbeau de les épater avec ses nouvelles figures aériennes.

Cependant Kuma craignait que ce ne soit très optimal aujourd'hui : le temps était lourd et chargé en électricité, l'orage ne tarderait pas à éclater, et la voltige de haut vol devra probablement attendre un autre jour.

Arrivé à la dernière montée, Kuma constata que la porte était ouverte. Elle tremblait, cahotée par le vent, en grinçant bruyamment. Mais malgré cela, Kuma entendait une voix derrière, une toute petite voix fluette, qui disait :

- V-vous aimez les... Euh... Les flammes?...

Il y avait quelqu'un là haut, il y avait même probablement deux personnes, voir plus. Instinct de survie oblige, Kuma adopta aussitôt une posture défensive, ainsi que ses amis. Il avança sur la pointe des pieds, puis une fois sur le pallier, ouvrit la porte d'un coup sec.

Il ne distingua pas tout de suite la chose au bord du vide tant elle était petite. Manifestement seule, elle dodelinait la tête en déblatérant des phrases sans aucun sens. Elle était de dos, Kuma pût ainsi clairement voir ses ailes d'anges. Des appendices immenses et disproportionnés par rapport à cette créature minuscule, qui manifestement flottait dans une toge bien trop grande pour elle. Kuma était étonné que la sélection naturelle n'ait pas encore fait son travail et fût tenté l'espace d'un instant de lui donner un petit coup de main : une personne aussi difforme ne pouvait clairement pas vivre sans souffrir inutilement et il était si simple de donner un petit coup de pied pour la faire basculer dans le vide. Mais il se ressaisit : dans cet établissement il avait pris l'habitude d'accepter certaines choses illogique. Aussi opta-t-il pour une solution plus amicale :

- Tu ne devrais pas rester là, tu as beau avoir des ailes, je doute que tu saches t'en servir.

Karasu piaffa sur son épaule. Il n'avait visiblement pas envie de rester planté là avec cette chose condamnée et il voyait les nuages arriver assez vite : dans quelques minutes il pourra dire adieu à son exercice quotidien.

Mais Kuma ne bougeait pas. La personne naine, à priori une (très) jeune fille, jouait avec quelque chose que Kuma ne voyait pas d'ici. Elle se tenait toute recroquevillée, la rendant plus petite encore. Quel contraste avec Amélia qui rayonnait de beauté et d'ondes positives ! Cet ange-ci semblait plutôt neurasthénique, ou prêt à en finir. Bah ! Après tout, Kuma comprenait, à sa place il aurait fait de même. Il abandonna la chose chétive pour se concentrer sur Karasu, qui venait de prendre son envol, mais en continuant de l'observer du coin de l’œil. Ce n'était pas une présence des plus rassurante...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Dim 24 Mai - 16:55

Un corbeau ? Quoi, il a réussi à ouvrir la porte ? Je - Ah, non, il était accompagné. C'est bien. Les oiseaux sont toujours mieux accompagnés.
Celui-là vient avec un garçon. Grand. Épaules larges. "Impressionnant". J'ai du me retourner pour le voir, celui-là. Je déteste me retourner, me déplacer même. Ça me fait toujours mal aux ailes de marcher dessus.
Ce coup-ci, j'ai failli tomber, alors je vais m'écarter un peu du bord. Dommage que ça m'oblige à me rapprocher du garçon. Je le regarde un peu plus, tant que j'y suis, c'est pas comme si le regarder allait me faire mal aux yeux.
Je m'arrête sur ses yeux, comme je le fais toujours. Les iris ont tous ces jolis dessins dedans, comme des tas de petits filins, et parfois même comme des flammes. Ceux-là sont verts, c'est rare. Je m'approche plus, pour mieux saisir les motifs et les lignes directrices, et je continue de fixer ses yeux longtemps. Une fois, on m'a dit que c'était "dérangeant", mais je comprends toujours pas pourquoi regarder est mal.
En m'approchant, je sens les jointures de mes doigts blanchir à force de serrer le briquet. J'aime bien sentir la pression dans ma main, ça a un aspect rassurant, je sais que je ne lâcherais pas.
Et puis, je me rappelle de la réponse du garçon. Je déploie un peu mes ailes, pour lui montrer l'intérieur.
Les ailes?... Oui, elles sont belles, hein?... T-t'as pas répondu, tout à l'heure...
Je ne détourne pas le regard de ses yeux en parlant, j'essaye d'imprimer le motif, au cas où.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Dim 24 Mai - 22:48


Les ours ont-ils peur du feu ?


La créature s'était retourné alors que Karasu enchaînait son célèbre double looping-piqué en vrille. Kuma regarda un peu plus sérieusement l'ange nain. Dieu qu'elle étai laide : un visage de poupon crispé, un œil vitreux, l'autre complétement fou, et cette... cette posture ! En se retournant la misérable faillit tomber à cause de ses ailes gigantesque. Kuma éprouvait presque de la pitié pour cette pauvre personne : il ignorait son âge mais le simple fait qu'elle vivait encore était triste en lui même. Mais quand-est-ce qu'un prédateur tombera sur cette proie si évidente pour achevé ses souffrances ? Kuma l'aurait bien fait, mais la directrice lui en voudrait sûrement...

D'ailleurs voiçi le « chérubin » qui s'approche de lui, son œil valide fixant les siens, un air complétement déconnecté sur le visage. Elle vint s'agglutiner contre lui. Qu'il était dur de ne pas céder à la tentation de lui donner une pichenette du pied! Enfin bon. Voyons plutôt ce qu'elle avait à dire. Elle étira ses -décidément- bien trop longues ailes qui occupait la quasi-totalité du rebord. Une moitié de ces ailes aurait suffit à l'enrouler complétement.

- Les ailes?... Oui, elles sont belles, hein?... T-t'as pas répondu, tout à l'heure...

Elle le dit avec une voix provenant des tréfonds de l'enfer. Elle provenait d'un autre monde et y avait laissé la moitié de ses capacités intellectuelles, Kuma ne voyait pas d'autre solution !

- Oui, elles sont belles, oui, répondit Kuma comme à un enfant très fier de son premier dessin qu'il vous montre pour la dixième fois. Mais euh, ajouta-t-il en fronçant les sourcils, c'était quoi déjà ta question ?

Kuma essayait de rester attentif à tout danger pouvant provenir de cette personne dont-il ignorait tout, conformément à son instinct de survie, mais il avait vraiment du mal. Cette chose se serait empêtrée dans ses ailes avant d'avoir pu faire quoi que ce soit de dangereux. Aussi observa-t-il plus attentivement son ami faire des pirouettes en l'air, sous des nuages de plus en plus menaçant.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Lun 25 Mai - 0:58

Je n'attends pas pour replier mes ailes. Elle s'abîment bien trop vite pour les laisser ouvertes comme ça. Il les a trouvées jolies, c'est tout ce qui compte !
T'aimes les flammes ?
J'observe encore un peu l'oiseau voler, tout en ouvrant le briquet. J'ai fais ça tellement souvent, je n'ai même plus besoin d'y faire attention, les mouvements sont devenus machinaux. Automatiques. Précis. Parfaits.
Je n'attends pas la réponse, je la connais déjà,
Je regarde à nouveau le garçon, m'attardant plus sur ses vêtements. Écharpe, gants, chemise, coton, laine, cuir. Que de l'inflammable. Que du bon goût.
Si jusqu'ici il n'a pas trop bronché, c'est que je dois pas trop lui faire peur, à celui-là. Ça en fera déjà un. C'est souvent dans ce genre de situations que les gens prennent peur... Quand je les fixe. Dommage pour eux, j'aime bien fixer. Celui-là me fixe aussi, au lieu de détourner le regard, alors j'ai pas de raison d'arrêter.
Quoique si. Comme d'habitude, j'ai réussi à allumer le briquet sans même lui jeter un œil, c'est une raison bien suffisante pour baisser les yeux dessus. La flamme est encore minuscule, mais je les aime comme ça aussi... Je lève un peu le briquet, pour le mettre en évidence, je connais déjà sa réponse à la question.
Ma chérie commence à danser dans le vent, suivant le moindre courant d'air pour épouser les formes les plus attirantes qui soient... Celle-ci restera clairement faible, si fragile, si délicate. Si mignonne... Et pourtant, il suffirait d'un objet inflammable pour qu'elle déploie tout son potentiel, en quelques secondes, pour passer d'un être si minuscule à une danseuse géante.
Qui pourrait décrocher les yeux d'une si gracieuse petite ?
Certainement pas moi.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Lun 25 Mai - 11:14


Les ours ont-ils peur du feu ?

Karasu continuait de virevolter quand la petite replia ses ailes et s'adressa à Kuma :

- T'aimes les flammes ?

Kuma se tournait vers elle sans comprendre, quand il vit le briquet avec lequel elle jouait depuis le début... et qu'elle venait d'allumer.
En temps normal, cela n'aurait pas inquiété Kuma, mais l'ange s'était mis à l'observer de tout son long, semblant se focaliser sur... sur ses vêtements. Kuma eu un léger mouvement de recul. Elle mit son briquet devant ses yeux, de telle sorte que Kuma ne voyait plus de son visage qu'un sourire ébahi déformé par la chaleur du briquet. Là il y avait vraiment un problème : cet établissement comportait un certain nombre de gens étonnant mais elle semblait carrément dangereuse : Elle n'avait manifestement pas le contrôle de soi-même et si son pouvoir avait un quelconque lien avec ce briquet, Kuma risquait de déguster.
Reculant d'un pas il constata qu'Hebi, Saru et Karasu fixait à leur tour la gamine, un regard inquiet mais prêt à en découdre sur leurs visages.

- Karasu...

- Je vais la chercher.

Le corbeau plongea vers le sol et partit à tire-d'aile vers la forêt. Là c'était de circonstance.

- Saru, faufile-toi derrière elle, et dès que tu peux, chope son briquet. Hebi, apprête toi à mordre : tu vas avec lui.

Kuma prit soin de ne pas parler trop fort et surtout, sans lâcher des yeux la fille qui continuait à regarder de manière hébété son briquet bas de gamme pendant que ses animaux exécutaient ses ordres. Il se décida enfin à répondre :

- Les flammes ? Ça va avec le feu. Le feu c'est quelque chose de terriblement destructeur, que les humains croient maîtriser. D’accord, c'est pratique, mais non je ne les aime pas. Souvent elles sont synonyme de désolation. Alors toi, tu peux aimer les flammes, mais ce n'est pas l'avis de tout le monde.

Si ce baratin mal formulé arrivait à la convaincre de ranger son briquet bien gentiment, Kuma se promit d'être gentil avec Hideo pendant une semaine au moins. Ou plutôt trois... non, deux jours. Ne restait plus qu'à voir la réaction de la fétichiste du briquet.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Lun 25 Mai - 16:40

Je ne crois pas avoir réprimé suffisamment la surprise sur mon visage. Je suis très mauvaise actrice.
Ce qui est sûr c'est que sa réponse m'a énormément déçue... Je le croyais plus sympa que ça. "Désolation" ? "Destruction" ? "Maîtriser" ?
Là où il a raison, c'est que mes chéries ne se contrôlent pas. Ce sont des esprits libres, des corps bien assez éthérés pour échapper à toute autre tyrannie que celle de leur faim. N'oublions pas que c'est tout ce qu'elles savent faire : se nourrir et danser.
Vraiment, je m'attendais à mieux. Enfin, on ne discute pas les goûts et les couleurs...
Je retourne à la flamme. Elle commence à mourir. Celle-ci n'aura pas duré longtemps, alors je vais lui octroyer une vie un peu plus longue. Je commence par parer le vent avec mon aile, et je réunis un peu de l'oxygène alentour pour la raviver. Ça ne marche pas particulièrement bien pour cette fois, mais je la vois quand même se gonfler légèrement. Assez pour durer encore quelque temps supplémentaire, et ça me suffit.
L'oiseau est parti. A peut-être eu peur du temps ? L'air devient de plus en plus lourd, alors l'orage va sans doute éclater. Ça ne joue pas en faveur de ma chérie, ça non plus, mais on ne peu pas toutes les sauver.
Sans décrocher les yeux de celle-ci, j'essaye de trouver une raison de continuer la discussion, maintenant qu'elle est engagée.

Qu'est-ce que tu aimes, alors ?...

On a peut-être quelque chose d'autre en commun, qui sait.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Lun 25 Mai - 23:22


Les ours ont-ils peur du feu ?

Bon. La petite bête ne semblait pas empressée de le brûler au troisième degré. Néanmoins Kuma restait sur ses gardes : elle semblait tellement intriguée par la flamme de son briquet que Kuma crût un instant qu'elle l'ai oublié. Elle avait redéployé son aile et la flammèche semblait repartir de plus belle. Kuma réfléchit un instant. C'était peut-être ça, son pouvoir ? Arriver à alimenter ses propres flammes ? Quoi qu'il en soit, il ne se sentait pas en totale sécurité et il pria pour que Karasu fasse vite.

- Qu'est-ce que tu aimes, alors ?...

La question le dérouta quelque peu. Il lui avait dit qu'il n'aimait pas les flammes, ça avait eu l'air de la contrarier. Qu'est-ce qu'elle cherchait ?

- Eh bien... Commença-t-il, hésitant quant à la marche à suivre. En premier lieu... J'aime mes amis, dit-il en optant pour la vérité. Tout mes amis, ajouta-t-il en faisant un signe ample. J'aime bien... tout les animaux, comme... comme les serpents, s'exclama-t-il en désignant le serpent sur sa toge. Oui, oui, j'ai un très bon ami serpent. Ce sont des créatures généralement bougonnes et rustres, mais je les aimes bien. J'aime aussi les climats un peu doux, l'herbe fraîche, le vert, les arbres...

Il se retint de justesse de dire qu'il aimait la viande grillée.

- Et... et toi ? Qu'est-ce que tu aimes, outre les flammes ?

Il ne fallait surtout pas la brusquer. Il avait vraiment l'impression de parler à un dérangé mental qui braquait une arme sur lui... Ce qui techniquement s'approchait de la réalité. Il croisa les doigts pour que sa technique pour gagner du temps dure assez longtemps pour permettre à Karasu de revenir avant qu'elle ne fasse quoi que ce soit d'idiot...
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Mar 26 Mai - 3:44

Les serpents. J'ai extrêmement bien fait de demander.
Je crois qu'il a dit d'autres choses après, mais je n'ai absolument rien retenu ni écouté. Il aime les serpents. Bien sûr ce n'est pas suffisant pour me détourner de la fin de vie de ma chérie, mais ça m'a donné une grande claque. Bon, une petite.
J'hésite un instant, et finalement j'ose.

Tu sais quoi ? M-moi aussi, j'adore les... Les serpents !

Je lui pointe le motif de mon vêtement, le grand serpent inspiré Aztèque. Je crois que je me suis encore déséquilibrée pour le montrer , mais je suis trop contente pour faire attention. J'ai mis des heures à le faire, surtout que je ne suis pas très douée de mes mains, mais j'en suis seulement plus fière.

T'as vu celui-là ? C'est moi qui l'ai fait !

Je n'essaye même pas de retenir le peu d'excitation que je ressent, alors je crois que j'ai de vieux tics qui se réveillent. L'épaule qui tressaille, ça faisait longtemps, par exemple. Je préfère changer le briquet de main, au cas où.
Personne ne voudrait qu'il tombe, je crois.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Jeu 28 Mai - 20:45


Les ours ont-ils peur du feu ?

Le regard de la bambine sembla s'illuminer (du moins, il brilla au fond de son unique œil une petite étincelle tout juste discernable) à l'évocation du serpent :

- Tu sais quoi ? M-moi aussi, j'adore les... Les serpents !

Kuma eu un instant de frayeur en la voyant bouger durant lequel il imagina Hebi rôtir façon chapelet de saucisse. Heureusement, la gamine se contenta d'éructer en pointant sa toge du doigt :

- T'as vu celui-là ? C'est moi qui l'ai fait !

Kuma baissa les yeux sur le dessin que la petite désignait fièrement. Une ébauche assez grossière, on comprenait qu'elle l'avait fait alors que la toge était encore sur elle. Ne la retirait-elle donc jamais ?

« Apparemment non », conclut Kuma en fronçant le museau quand un vent inverse fît parvenir jusqu'à ces organes olfactifs les effluves en provenance de la fillette.

- Oui, oui, il est très beau, énonça Kuma du même ton que quelques instants plus tôt quand elle montrait ses « magnifiques ailes », tout en réprimant une moue de dégoût.

En plus elle s'était mis à trembler de l'épaule droite. Le spectacle donnait quelque chose de désolant. Elle n'avait plus l'air si dangereuse que cela, bien que le briquet demeurait allumé, mais Kuma jouait la prudence avant tout. Karasu n'en avait plus pour long, ce n'était pas le moment de laisser le silence s'installer. Il allait devoir tout faire pour l'occuper :

- Hebi ? Cria Kuma à l’interpelé. Montre toi à la dégénérée ! Et toi, Saru, reste caché ! Ordonna-t-il.

Puis il se tourna vers le petit ange :

- Regarde mon ami serpent, il te dit bonjour ! Dit-il d'un ton parfaitement idiot, adoptant de manière instinctive le ton utilisé pour parler à un enfant de bas-âge qui a tendance à vous les briser.

Il se saisit de Hebi et le leva à la hauteur de sa tête. Le serpent semblait encore plus exécrable que lorsqu'ils croisaient Amélia dans les couloirs :

- Je refuse catégoriquement de servir d'exutoire maternel à cette chose, siffla-t-il d'un ton sans retour, crachant au visage de l'individu en question.

Kuma se dit qu'il serait plus sage de le reposer au sol, tant pour la santé de l'ange que pour la sienne, en se demandant comment diable il avait compris qu'il voulait l'assimiler à ces confections de tissus en forme d'animaux appelés « Peluche », comme le lui avait expliqué son colocataire après qu'il ait appelé ainsi Saru qui dormait en permanence dans les bras de Kuma. Mais passons.

Kuma s'assit doucement au sol, en tailleur, invitant la fille à faire de même, alors que le tonerre se fit entendre et que les gouttes commencèrent à tomber. Il se demanda avec grande inquiétude si Karasu arriverait à voler jusqu'en haut si l'orage arrivait avant lui.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Jeu 28 Mai - 23:53

Je suis restée sans bouger pendant un certain temps avant de réaliser complètement. Un serpent ! Il a un serpent !
Je n'ai jamais pu qu'admirer ces créatures. Elles sont si gracieuses et puissantes à la fois, leurs écailles sont si douces, et leurs mouvements... Leurs mouvements... Fluides. Rapides. Travaillés. Tout en ces animaux rappelle la danse d'une flamme, et pourtant ils ont leur propre personnalité, ils ne sont pas de simples copies de mes chéries. Tout en eux montre à quel point la nature sait fournir des résultats probants avec si peu d'éléments.
Je fixe celui-ci un peu, mais il se braque lorsque j'approche la main. Je préfère m'abstenir pour l'instant, ses dents semblent assez aiguisées comme ça. Le garçon remet l'animal au sol après quelques instants, et je ne peux en détourner le regard alors qu'il s'éloigne un peu. J'aurais certainement préféré observer encore un peu ma chérie, jusqu'à sa fin, mais elle s'est éteinte pendant que mon attention s'est portée sur le serpent. J'aurais aimé au moins la voir mourir, mais tant pis, je suppose.

Grondement. Très lointain, celui-ci, mais on sent l'orage se rapprocher. Le corbeau n'est toujours pas revenu. Je regarde le ciel un peu plus souvent que d'habitude, le cherchant des yeux. J'espère qu'il ne s'est pas perdu.
Le garçon s'est assis. Je me rapproche encore, je déteste avoir à hausser la voix pour me faire entendre. Je m'arrête à une soixantaine de centimètres de lui, là où je peux parler sans forcer.
J'aimerais bien trouver un moyen de faire sourire le garçon, pour voir, parce que jusqu'ici il n'a fait que découvrir les dents pour me faire plaisir. Je ne suis pas si stupide.
Hey, tu... Tu veux voir un j-joli truc ?
Comme d'habitude, je n'ai pas envie d'attendre sa réponse.
Je me suis entrainée un peu pour ça, j'espère ne pas rater cette fois.
Je concentre l'oxygène au maximum, enfin, presque. J'ai un volume de cent cinquante mètres cubes à ma disposition environ, en ôtant le sol et mon propre volume. J'essaye de réduire tout cet oxygène à un volume de quelques centimètres cube, à peine la taille d'un dé à coudre.
C'est dur. Très dur, comme toujours. Je sens la sueur couler sur ma peau, mon corps tout entier s'échauffer, mon afflux sanguin augmenter fortement, et surtout, surtout cet épuisement usuel.
J'y suis arrivée une fois, alors j'y arriverais celle-ci. L'oxygène commence à atteindre la pression voulue. Une minuscule boule de liquide bleutée se forme à quelques centimètres de mon visage. De l'oxygène liquide. J'espère que ça, ça le fera sourire.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Sam 30 Mai - 16:11


Les ours ont-ils peur du feu ?

Elle semblait avoir été subjuguée par le serpent. Et son briquet s’était éteint. Quand elle s’approcha de lui, Kuma se dit que, finalement, elle n’était pas si hostile que ça.

- Hey, tu... Tu veux voir un j-joli truc ?

Sans qu’il ne puisse faire quoi que ce soit, elle se mit à lever les bras, la pupille dilatée, en transe. Aussitôt Kuma eut les plus grande peine pour respirer. Instinctivement, il se releva d’un bond et s’éloigna en toute hâte de l’ange avant de retrouver une respiration normale, deux mètres plus loin qu’elle. Il vérifia que Saru était hors de danger lui aussi, de l’autre côté, tandis qu’Hebi se releva à sa gauche, crachant et doublant de volume. Il regarda d’un air presque haineux la petite, mais avec une lueur d’interêt tout de même.
« Elle manipule l’air ambiant… » Se dit Kuma. Il n’était pas un spécialiste de la physique moléculaire, mais il se doutait qu’un tel pouvoir lui permettrait de faire ce qu’elle voulait avec le feu.
Son regard se posa alors sur ce qu’elle semblait avoir créé : une petite boule bleue électrique, devant ses yeux, qu’elle regardait avec plaisir. Probablement l’air condensé en un point. En effet, c’était un joli truc. Mais un truc dangereux.
- C’est très joli, petite. Mais j’aimerais autant que tu ne nous prives pas d’air. Sans air, on meurt.
La pluie qui se mettait à tomber avec force, quand elle passait dans la zone privée d’oxygène, se mettait à tomber plus vite. La zone devint rapidement recouverte d’eau, le changement de milieu assurant une certaine homogénéité avec le reste du toit. Avec un peu de chance, elle se noiera dans sa propre bulle…
Il s’apprêtait à renchérir quand un bruissement d’aile attira son attention, et la sensation qu’un petit être se glissait dans sa main. Kuma souffla. A présent, il allait pouvoir exprimer le fond de sa pensée sans danger…
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Dim 31 Mai - 0:36

Ah. Je pensais m'être suffisamment entrainée, mais je crois bien que non. J'ai pas réussi à lui laisser assez d'oxygène, c'est dommage, je ferais mieux la prochaine fois. En tout cas, il a dit que c'était joli, j'ai au moins atteint mon but premier.
Il s'est écarté, mais il est toujours dans mon rayon d'action, je suppose que si je ne veux pas le tuer, je vais devoir me contenter de là où il n'est pas et ralentir le rythme un peu. C'est plus dur que je ne pensais. J'ai surtout du mal à laisser le couloir autour de sa tête, mais il a dit que c'était joli, alors pourquoi s'arrêter ?

Ah. La pluie est une bonne raison en effet. Je n'aimerais pas que de l'eau se mélange à mon travail, ça gâcherait sans doute tout l'intérêt, alors je relâche tout. La bulle s'évapore instantanément, je sens même un léger souffle. Agréable.
J'ai les corps tout tendu après ça, surtout le cou sans raison apparente, alors je n'ai plus envie que de me coucher par terre un peu. Je suis habituée, c'est plutôt aux matelas de la chambre que je vais avoir du mal à me faire. La pluie bat mon visage d'une façon régulière. C'est la seule chose que je n'aime pas dans la pluie : elle est prévisible, mécanique, sans âme. Mais bon, ça reste une déplaisance mineure, le contact reste agréable.

Ah. Le corbeau est de retour. C'est bien qu'il ne soit pas perdu. Il est allé directement se poster près du garçon. Ils ont l'air de bien s'entendre, ils se chuchotent des choses. C'est mignon.
J'essaye de détendre mes muscles au maximum, avec les ailes étendues comme ça je dois ressembler à ces oiseaux qu'on clouait aux portes au Moyen-Âge pour éloigner les sorcières. Je sais pas pourquoi je pense à ça. Je ferme les yeux pour profiter un maximum des sensations réunies, peut-être m'endormir, voyons comment ça ce présente.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Ven 5 Juin - 18:57


Les ours ont-ils peur du feu ?


En la voyant, éreintée, s'allonger au sol, les bras en croix, Kuma fut tenter de lui pardonner son accident qui aurait put être tragique. Elle semblait morte, étendue ainsi. Néanmoins, il était inconcevable de ne rien faire de suite : elle restait très dangereuse : manifestement elle ne maîtrisait pas encore très bien ses pouvoirs et pourrait s'avérer destructrice. Il se faufila à côté d'elle, alors que sa respiration devenait régulière : elle s'était probablement assoupie. Il était sur le point de la saisir par le bras afin de l'envoyer quatre étages plus bas quand une idée germa dans son esprit. Cette méthode était trop violente, c'était un gaspillage éhonté que de sacrifier un élément au si grand potentiel. Kuma n'avait jamais vraiment fait confiance au feu, mais peut-être serait-il plus simple de l'éduquer, elle. D'autant qu'il avait dans son poing entrouvert la défense imparable et probablement le meilleur instituteur pour lui enseigner à se maîtriser. Elle s'avérerait alors comme un atout non négligeable.

Kuma se releva. Sa décision était prise : mieux valait s'en faire une alliée plutôt que de la tuer. Et pour commencer il allait lui permettre, pour la première et la dernière fois l'espérait-il, d'exaucer son souhait.

Il donna un petit coup à l'ange sous le regard méfiant de ses trois compères :

- Eh, petite ! Réveille toi !

Avant même de vérifier si elle se levait, il continua :

- Je suis revenu sur ma décision. Je n'apprécie pas beaucoup le feu, c'est vrai, mais je serais curieux de savoir comment tu t'y prend.

Il prit une longue inspiration avant de conclure. Prenait-il bien la bonne décision ? Sur le coup, il ne craignait rien, mais peut-être était-il en train d'amorcer une véritable bombe à retardement. Au pire, à défaut de l'éduquer, elle pourra toujours servir à lui recharger les batteries... Depuis qu'il était à Shinsekai, il n'avait pas eu beaucoup d'occasion pour aller la voir. Il espérait qu'Elle lui sera reconnaissante. Il souffla un bon coup avant de lâcher en écartant grand les bras, un sourire un peu fou sur les lèvres :

- Fait-moi la plus grande flamme que tu puisses créer !
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Ven 5 Juin - 23:18

Mon sourire ne partira plus de toute la journée.
Il a demandé à voir une grande flamme, et ça, il n'y a pas besoin de me le répéter.
En revanche, ça demande plus de préparation qu'une flamme normale. Plus de concentration. Plus de matière à travailler.
Je reste allongée pour ça, nul besoin de m'épuiser d'avantage. Je commence par accumuler l'oxygène au-dessus de moi. Quelque chose de simple, peu fatiguant, juste une nappe de comburant couvrant mon rayon d'action. Le vent ne cesse d'apporter plus d'air, me facilitant la tâche de beaucoup. Après quelques instants, l'air s'est un peu alourdi, c'est mon signal. Je lève le briquet.
J'enclenche la fête.
Toute l'épaisseur d'oxygène s'embrase en une fois. La flamme flotte à quelques centimètres de moi, la chaleur me léchant le visage de près, mais je fais confiance à mon bébé ; jamais elle ne me ferait de mal. Je la laisse libre de se déchaîner à sa guise pendant une ou deux minutes, puis je commence le vrai spectacle. Je coupe et ouvre des chemins, en bougeant un peu l'oxygène, pour guider la combustion là où je la veux, lui faisant épouser les formes qui me passent par l'esprit. Tant que je fais rien de trop complexe, je devrais tenir le coup, alors je me contente de la faire serpenter en huit pour commencer.
Je finis par me lever, et je me laisse prendre au jeu. La flamme commence à tournoyer autour de mon buste, de plus en plus près, de plus en plus vite, je tente des parcours plus difficiles, autours de mes ailes, à quelques centimètres de mon visage, je la fais danser tout le long de mon corps, mes jambes, mes bras, et je commence moi-même à danser avec elle en m'accordant du mieux que je peux à son mouvement si rapide, gracieux...

Et je lâche tout.
J'ai trop tiré sur la corde, je pense, je suis épuisée. La flamme s'évanouit dans les airs, et moi sur le sol. Je regarde le garçon, à quelques mètres d'ici, qui j'espère à compris en quoi mes flammes, toutes les flammes, sont sublimes. Maintenant que j'y pense, je ferais mieux de l'appeler "l'ours", vu sa dégaine...
Je me recroqueville, me laisse sombrer. Mes lèvres s'étendent sur tout mon visage.
Mon sourire ne partira plus de toute la journée.
avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur http://grovenderster.deviantart.com
Messages : 24
Date d'inscription : 20/05/2015
Age : 20
Localisation : Deuxième dimension et demi
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma] Sam 6 Juin - 0:22


Les ours ont-ils peur du feu ?

A la vue du sourire qu'elle prit, Kuma comprit qu'il n'aurait rien put lui demander de plus appréciable.
Elle s’exécuta dans la seconde, l'air se faisait plus lourd à chaque instant, dans un rayon d'action grandissant. Peu de temps elle alluma son briquet. Elle avait fait tout ça allongée. Kuma n'en revenait pas.

Il eu droit à un véritable son et lumière. La puissance de la flamme fut telle que la pluie s'évaporait avant de tomber. La flaque d'oxygène l'encerclait, les flammes semblait lécher son visage. Mais elle restait impassible. Ce fut quand elle se leva que Kuma prit vraiment peur. La voir ainsi exulter autour des langues orangées qui commencèrent à exécuter une danse en la prenant pour axe de symétrie était un tableau des plus effrayant. Les flammes partaient de tout côtés, libre de leurs mouvements, dans une farandole dévastatrice. L'ange semblait être le centre d'un soleil dont les rayons se discernaient par des flammes longues de trois mètres.

Soudain, jaillissant du centre, l'une d'entre elle fonça vers lui et ses amis. Bien qu'il se savait protégé, il baissa instinctivement la tête tout en tendant le bras en avant. Il ouvrit la paume quelques micro secondes avant que la flamme ne l'avale dans son interminable gosier rouge.

Grand bien lui fit. Le monstre orangé convergea dans sa totalité vers l'intérieur de cette paume, sans que Kuma ne ressentit à aucun moment la sensation de brûlure. C'était par ailleurs très étrange, tout les capteurs de son corps lui hurlaient de fuir, mais il resta là, observant ce petit être, logé dans sa main, aspirer la quasi-totalité du brasier.

Le spectacle s'arrêta soudainement : l'ange manipulateur d'air s'affaissa toujours un sourire au lèvre. La pluie fut de nouveau audible, et comme pour prendre sa revanche, tombait plus drue encore. Kuma s'approcha de la petite fille, main tendue.

- Merci beaucoup, mon amie, siffla-t-il en s'adressant au petit reptile rouge sang qui s'y trouvait.

- Il n'y a pas de quoi, lui répondit-il d'un ton manquant sensiblement de chaleur. Contente de voir que tu compenses ta longue absence par ce feu particulièrement savoureux.

Son ton ironique ne le trompait d'aucune mesure. Kuma s'abstint de répliquer, la dame étant peut-être de moins bon caractère encore qu'Hebi.

- Eh bien écoute, pour me pardonner, je te propose d'en dévorer de semblable, voir de meilleurs, au moins une fois par jour ! Répondit-il d'un ton d'excuse.

Le reptile sembla réfléchir un instant. Kuma n'était pas dupe : une telle flamme ne pouvait que lui avoir plu.

- Bon, mais à quelle condition ? Grinça-t-elle. Tu n'as jamais été aussi in-intéressé. Il y a forcément une compensation ?

- J'aimerais que tu m'aides à apprendre à cette petite à maîtriser son pouvoir. Au moins, essayer ! Je suis sûr qu'on peut en tirer quelque chose.

Elle eu un sourire (ou quoi que ce soit de semblable) mauvais :

- Essayer, dit-tu ? Très bien, donc je ne te promet rien. Et en échange, elle doit fournir une fois par jour minimum un de ses délicieux feu. Marché conclu ?

- Tope-là !

Kuma se baissa à la hauteur de l'ange avec une mine réjouie. Il l'avait eu par la gourmandise.

- Eh, petite ! Dit-il pour la deuxième fois en 10 minutes. Je dois te présenter quelqu'un.

Il s'assit, paume tendue en avant, afin qu'elle puisse observer la salamandre qui se tenait majestueusement :

- Voici Sanshoo, un élémentaire du Feu ! Annonça-t-il fièrement.


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les ours ont-ils peur du feu ? [Pavot & Kuma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Purgatoire :: Rps terminés-
Sauter vers: