RSS
RSS



 

Un colocataire plutôt sauvage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Un colocataire plutôt sauvage. Ven 15 Mai - 0:02



Un colocataire plutôt sauvage.


Les Aventures~~

La chambre numéro 1, une chambre assez normale qui servait de maison pour le moment à Hideo. Elle était assez spacieuse mais c'était normale enfin quoi de plus normal, c'était une chambre pour le grand Hideo! Comment ne pouvait-on pas lui donner une belle et spacieuse chambre? C'est avec ces quelques désillusions que notre jeune homme s’allongea sur son lit. Bien évidement il savait que c'était une chambre pour deux mais avoir des rêves de temps en temps n'était pas si mal. Il venait d'apprendre par la directrice qu'une nouvelle personne allait venir partager sa chambre. Et comme notre jeune garçon ne pouvait rien lui refuser il avait accepté de le guider lors de son arriver.
Enfin "guider" juste l'accueillir lorsqu'il arrivera à la chambre et se présenter comme son colocataire. Bien sûr d'une part il avait accepté cette requête parce qu'il faisait nuit mais aussi parce que c'était la directrice. Là au moment où il parlait on était dimanche aux alentours de 14 heures. Autant vous dire qu'il n'était vraiment pas d'humeur.

Mais c'était pas si mal se disait-il, il pourrait se faire un sous-fifre ou alors embêter son futur colocataire. Il commença alors à réfléchir sur le physique et la mentalité du nouveau qui allait arriver. Allait-il être beau gosse? Ou alors totalement ringard? Costaud ou alors maigre? Hautain ou alors timide? Plusieurs choix s'offraient, au point où la tête de notre garçon allait commencer à fumer. Ah ba oui! Tellement de combinaison était possible après tout.

Après un certain temps il en avait assez et se leva pour aller prendre une douche. Après tout il venait de revenir de son entraînement après avoir déjeuner. Quel type d'entraînement? Juste quelques exercice physique et une petite méditation pour essayer d'améliorer sa magie. Même si ce n'était pas grand chose il progressait quand même un petit peu et c'est en faisant des petits pas que l'on ira loin, du moins si l'on en fait plein.

Après être sorti de la douche il se changea pour mettre son uniforme et voulu sortir. Mais au moment où il ouvrit la porte, il vit quelqu'un qui se tenait derrière celle-ci. Mais il ne fut pas surpris, il ne fit que le dévisager un instant et se rappela qu'un nouveau devait venir. C'était donc sûrement lui. Il était assez grand, et aussi très musclé d'après ce qu'il pouvait voir. En somme une personne baraqué. La personnalité de cette dernière était-elle la même que son physique? Du genre un idiot qui ne croit qu'en ses muscles. Dans tous les cas Hideo n'allait pas juste rester planter là à le regarder il prit donc la parole en premier.

Ah! Tu dois être le nouveau. La directrice m'a parlé de toi, je suis ton colocataire, Hideo Eisuke. Si tu as la moindre question va voir la dirlo j'ai pas vraiment de temps à perdre avec les autres.

Aah! Vous croyez quoi? Qu'il allait être tout gentil et polie? C'est pas comme s'il faisait ça de son plein gré! Et puis il avait d'autre chose à faire. Une simple présentation suffit, après le gars pourrait aller poser ses affaires et faire sa vie mais dans tous les cas Hideo s'en fichait. Il avait dit ces paroles d'une manière nonchalante et s'était immédiatement désintéressé du nouveau. Il avait vu à quoi il ressemblait ça lui suffisait. S'il ne lui cherchait pas des noises alors il ne lui en chercherai pas non plus. Et puis dans tous les cas il faisait parti des plus forts, alors il n'avait pas à avoir peur ou autre.

Enfin bref, les présentations faîte il n'avait donc désormais plus d'obligation face au nouveau. Il allait juste attendre que celui-ci se présente avant de partir faire il ne savait quoi.









Rp avec Kuma Kashikoi



Si vous voulez quelques infos


Ici! Very Happy ---> On ne regrette pas après avoir ouvert Wink


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Ven 15 Mai - 11:07


Un colocataire plutôt sauvage.


Kuma avançait dans le couloir avec un empressement certain. Un peu inquiet, mais visiblement impatient d'arrivé au bout. Il y avait de quoi : Ce matin, aux aurores, il avait traversé une forêt dense et de manière purement instinctive, il avait trouvé un immense bâtiment au cœur du bois. Personne n'était visible alors, mais il comprit de suite que son périple était terminé, il était dorénavant chez lui.

La matinée se déroula comme dans un rêve : La première personne avec qui il parla était quelqu'un de vraiment adorable. Mais Kuma, un peu perdu, n'ayant plus communiqué avec qui que se soit depuis un certain temps, et qui plus est, un peu perturbé par son premier interlocuteur, ne pouvait répondre que par des bégaiements et de bruit rauque. Le seul point sur lequel il sût répondre distinctement, ce fût quand on lui demanda si ces animaux pouvait rejoindre la forêt. Kuma refusa catégoriquement et prouva leur utilité grâce à Saru qui remplit à sa place son formulaire, si bien qu'on accepta.

Après quoi, Kuma fit le tour du propriétaire, seul. Il découvrit avec émerveillement la vie en société, observant de loin les discussions entre élève, les cours, les jeux... Il constata vite que la fille avec qui il avait parlé n'était pas le seul jolie minois de l'Académie, pour son plus grand bonheur.

Vers 14 heures, la directrice vint à sa rencontre pour lui dire qu'elle lui avait trouvé une chambre, avec "un colocataire des plus intelligent de l'établissement" qui plus est!

C'est pourquoi Kuma, son barda à la main, avançait droit vers la chambre N°1, impatient de découvrir cette perle rare que Mademoiselle Claw lui avait dégotté. Ayant observé les autres élèves dans la matinée, il se sentait prêt à avoir son deuxième contact direct dans la journée.

En arrivant, il fût surpris d'entendre un bruit d'eau qui coule : « il ne pleuvait pas pourtant, ce matin ! » puis il se rappela dans de vagues souvenirs que en général, les humains utilisaient une machine faisant venir de l'eau jusqu'à eux pour se laver, plutôt qu'utiliser directement un étang ou une rivière. Que de confort ! Sa vie allait prendre un tournant radical.

Après une longue hésitation, Kuma leva sa grosse patte, son cœur battant la chamade, s’apprêtant à toquer, quand la porte s'ouvrit d'elle même. « Des portes s'ouvrant par la pensée ! » S'imagina-t-il, avant de découvrir, derrière, une créature assez étonnante.

Cheveux noirs, Habits noirs, Des cornes noires, et des yeux jaunes. Sur l'instant Kuma vit une curieuse ressemblance avec Karasu, perché sur son épaule.
Un court instant se passa, où chacun dévisagea l'autre, la scène était comme figée. Kuma, toujours la patte en l'air, se demanda ce qu'il fallait faire, quand l'autre, du ton le plus blasé que Kuma n’eus jamais entendu, énonça :

-Ah! Tu dois être le nouveau. La directrice m'a parlé de toi, je suis ton colocataire, Hideo Eisuke. Si tu as la moindre question va voir la dirlo j'ai pas vraiment de temps à perdre avec les autres.

La douche ne coulait plus, mais pour Kuma, elle fût froide. Il abaissa lentement la patte, très déçu. C'était ça, l'étudiant le plus intelligent de l'établissement? Kuma eut une bouffée de vanité. Ce gringalet qui semblait adepte de la gonflette, se croyait manifestement au dessus de lui, au point de pouvoir l'ignorer ainsi ? Kuma sortit vite de sa torpeur, se remémora ce qu'il avait constaté lors des discutes entre étudiants, et prépara sa réponse.
Alors que son nouveau colocataire le regardait comme s'il n'y avait que du vide devant lui, Kuma, qui faisait une demi-tête de plus que lui, sourit soudainement, tendant sa patte gantée en signe de salutation :

- Bonjour Hideo ! Mon nom est Kuma Kashikoi. Content de voir que tu es en parfait accord avec la directrice. Dans ce cas, comme elle m'a donné son autorisation, tu ne verras pas d'inconvénient à ce que mes amis partagent aussi notre chambre ?

Il montra d'un geste vague Hebi, Saru et Karasu qui regardaient le nouveau avec froideur. Voilà qui devrait au moins retenir son attention, au pire l'énerver, au mieux l'intriguer. Et si une discussion commençait, ce sera l'occasion pour Kuma de voir si ce petit démon mérite ou non son profond respect.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Ven 15 Mai - 19:01



Un colocataire plutôt sauvage.


Les Aventures~~

Que voulait-il faire après? Oui il n'y avait absolument pas penser. Notre jeune Hideo voulait tout simplement sortir de  sa chambre. Après tout il n'aimait pas être enfermé, la liberté était tellement mieux. Il préférait donc passer son temps dehors mais ça ne voulait pas dire qu'il détestait être enfermait attention! Juste que s'il devait choisir entre les deux, pour sûr il choisirait d'aller dehors. C'est alors qu'il se souvint qu'il y avait quelqu'un devant lui. Ah oui le nouveau, ça faisait 2 fois en moins de 5 minutes qu'il avait oublié qu'il était là ou qu'il devait arriver. Enfin c'était pas comme si c'était quelqu'un qui l’intéressait. Peut-être baraqué mais sûrement idiot, ou alors simple d'esprit. Et puis comme il était sûrement moins fort que lui il n'y avait donc aucun intérêt à savoir qui il était. A la limite il pourrait servir comme punching-ball. C'est en pensant à cela que son interlocuteur pris alors la parole à son tour.

Bonjour Hideo ! Mon nom est Kuma Kashikoi. Content de voir que tu es en parfait accord avec la directrice. Dans ce cas, comme elle m'a donné son autorisation, tu ne verras pas d'inconvénient à ce que mes amis partagent aussi notre chambre ?

Des animaux? Mais de quoi parlait-il? Hideo observa a nouveau le nouveau avant de se rendre compte qu'il y avait une multitude d'animaux qui l'accompagnait.
 Des animaux? C'était autorisé? Au pire c'est de la faute de Tina si ça ne l'était pas.
Pensa-t-il tout en les regardant. Il y avait un peu de tout, un singe, un serpent enfin bref, ils avaient réussi à intéresser notre jeune homme pour l'espace d'une minute. Après avoir bien regardé chacun des animaux il reprit alors la parole.

Aah ce sont donc tes compagnons. Ça ne me dérange pas tout le monde est libre de faire ce qu'il veut. Du moment qu'ils ne chient pas par terre et qu'ils ne puent pas comme des cochons il n'y aura pas de problème. La chambre est assez grande pour les accueillir de toute manière. D'ailleurs il y a des toilettes, une douche, deux lits séparés et un espace un peu détente où il y a deux bureaux.

Il avait déjà trop parlé pour rien. C'était une perte d'énergie se disait-il. Il avait désormais remplie son rôle et voulu partir après avoir dit ces paroles de manières encore plus nonchalante que celles prononcées avant. Mais comme le jeune homme bloquait le passage il ne pouvait pas vraiment passer. Vraiment qu'est-ce qu'il avait fait pour devenir quelqu'un occupant autant d'espace?

Ce détail fut beaucoup plus intéressant pour Hideo que les animaux qui accompagnait Kuma.
Ah oui c'est vrai son nom était Kuma.
Pensa-t-il de nouveau. Décidément si la personne ne l'intéressait pas il ne retenait vraiment rien. Dans tous les cas plusieurs théories apparurent dans la tête de notre jeune garçon et il ne put en choisir une. Comme l’intéressé était devant lui autant lui demander se disait-il.

Au fait t'as fait quoi pour être aussi gros?


Cette fois il avait parlé d'une manière un peu plus normal, après tout le sujet l'intéressait déjà un peu plus. Mais comme il avait déjà beaucoup parlé auparavant il voulu aller droit au but. Mais actuellement il se passait quelque chose dans son cerveau. Il y avait deux factions qui se battait, l'une disait qu'il perdait du temps à rester planter là devant sa chambre à discuter avec un être inférieur, l'autre camp quant-à lui disait qu'il voudrait au moins connaître le secret de l'obésité du garçon nommé Kuma.

Jugeant qu'il n'y avait pas de mal à savoir cela Hideo choisi de donner raison au deuxième camp. Voyons maintenant ce que va répondre l'hybride.










Rp avec Kuma Kashikoi



Si vous voulez quelques infos


Ici! Very Happy ---> On ne regrette pas après avoir ouvert Wink


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Sam 16 Mai - 12:44


Un colocataire plutôt sauvage.

- Aah ce sont donc tes compagnons. Ça ne me dérange pas tout le monde est libre de faire ce qu'il veut. Du moment qu'ils ne chient pas par terre et qu'ils ne puent pas comme des cochons il n'y aura pas de problème. La chambre est assez grande pour les accueillir de toute manière. D'ailleurs il y a des toilettes, une douche, deux lits séparés et un espace un peu détente où il y a deux bureaux.
Il tentait de les rabaisser à leur condition animale. Peine perdue, se dit Kuma, si je veux qu’ils soient propres, ils le seront.
Il s’apprêtait à répondre, quand l’autre enchaîna :
- Au fait t'as fait quoi pour être aussi gros?

Gnn. C’était bas. Très bas. Kuma n’avait en général aucun problème avec sa carrure, c’était même un facteur avantageux pour survivre en condition hostile. D’ailleurs, il n’était pas gros dans le sens où l’entendait le petit démon face à lui : Il était imposant et n’avait aucune couche de graisse superflue : ce n’était que du muscle ! Il pouvait parler, l’autre chétif qui se gonfle les pecs juste pour la beauté du muscle ! C’était de la gonflette, c’est visible à l’œil nu. En combat régulier, il n’avait aucune chance. Kuma était bien tenté de sauter sur cette petite démonette et lui apprendre la vie et… Non.
Non voyons. C’était précisément ce qu’il cherchait. Il le provoquait pour prouver que ce n’était qu’une brute sans cervelle. Bon. Kuma avait décidé que la journée était la plus belle de sa vie, et ce n’était pas un petit minus dans son genre qui allait tous gâcher ! Il fallait que le courant passe bien. Réfléchissons.
Ce gars là n’était que peu impressionnable. Il fallait changer d’angle d’attaque. Comment font les autres face à une tête de mule dans le genre ? Ils vont dans son sens ? A ce stade cela ressemble plus à de la dictature, du même genre qu’il a avec ses animaux. Il pouvait aussi être aussi borné que lui, mais il l’avait vu entre deux élèves le matin, ça ne donnait rien. Il pouvait aussi changer de sujet, mais ça revenait à baisser les yeux face à un prédateur. Et Kuma refusait de reconnaître une quelconque infériorité face à ce prétentieux. Enfin, il pouvait retourner la situation à son avantage en prenant sa réplique comme un compliment. Oui. Oui, c’était pas mal, ça. Il pouvait aussi le complimenter à son tour : ça rendrait bien.
- Ah ah, tu as constaté ? dit-il d’un ton qu’il voulait fier tout en gonflant ses muscles des bras qui doublèrent de volume. C’est utile quand on vit à l’extérieur, mais ça ne sert à rien sans des réflexes et un esprit affûté.
Non, Kuma, non, c’est trop, là. Il avait voulu souligner le fait que ses muscles étaient loin d’être sa préoccupation primordiale, mais il avait été très maladroit. Il avait encore beaucoup d’effort à faire. Il se promit qu’à sa prochaine conversation il se contentera d’être lui même. De ce fait, il voulu rattraper les pots brisés :
- Dis moi, dit-il en abandonnant le ton de gros dur qu’il avait pris à l’instant, tu m’as l’air de revenir d’un entrainement, mais ça ne te ferait rien d’en faire un autre avec moi ? Je n’ai pas eu le temps de me décrasser aujourd’hui, et je suis curieux de voir quelqu’un comme toi au combat, tu as l’air d’avoir de l’expérience.
Mieux, beaucoup mieux ! Il l’avait dit d’un ton qui laissait transparaître le fait qu’il n’était pas très habitué à vivre ici, c’est comme s’il l’avait mis en confidence, qu’il avait confiance en l’autre. Et ça permettra à Kuma de dresser un portrait global sur le démon, qui allait définir s’il méritait son respect, ou si définitivement, il ne l’appréciait pas. Parce que pour le moment, il ne lui avait donné aucune raison de le respecter, entre la nonchalance, l’air hautain et autre. S’il se montrait doué au combat, il aurait tout de même ce respect qui existe entre deux combattants de haut niveau, mais une chose était sûre, Kuma ne le portait pas dans son cœur.  
[/color]
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Dim 17 Mai - 20:10



Un colocataire plutôt sauvage.


Les Aventures~~

Hideo observait toujours l'hybride devant lui. Il était vraiment gros. Enfin surtout si on le comparait à lui. Hideo n'avait pas tant de muscle que cela puisqu'il jouait surtout sur le côté vitesse plutôt que force. De ce fait une présence excessive de muscle lui était inutile. Il n'y avait donc que le stricte nécessaire. Mais ce n'est pas parce qu'ils n'étaient pas gros qu'ils n'étaient pas solide. Bien évidement il faudrait les contracter, chose que notre garçon ne faisait pas en ce moment. Après tout qui se ballade tout en contractant tous ses muscles à longueur de journée? Enfin dans tous les cas le jeune Kuma avait décidé de répondre.


Ah ah, tu as constaté ? C’est utile quand on vit à l’extérieur, mais ça ne sert à rien sans des réflexes et un esprit affûté.

Il avait dit ces paroles en gonflant encore plus ses muscles. Hideo avait l'impression de voir un sourire et un rire forcé de la part du garçon. Etrange, dans tous les cas ce qui l'étonnait le plus c'était la masse de graisse excessive de Kuma. Au début il pensait qu'il n'était qu'un peu gros mais en gonflant ses pseudos muscles, on pouvait contempler toute l'ampleur du garçon. Malheureusement dans la tête d'Hideo se n'était qu'un surplus de muscle inutile qu'il considérait comme de la graisse. L'exemple le plus concret serait des seins. Pour certaine personne plus gros c'est mieux c'est, pour d'autre ce n'est qu'un excès de viande. La vision du garçon était donc la même ici. Dans tous les cas Kuma n'attendis pas qu'Hideo dise quoi que ce soit avant de continuer.


Dis moi,tu m’as l’air de revenir d’un entrainement, mais ça ne te ferait rien d’en faire un autre avec moi ? Je n’ai pas eu le temps de me décrasser aujourd’hui, et je suis curieux de voir quelqu’un comme toi au combat, tu as l’air d’avoir de l’expérience.

Son ton avait changé. On n'entendait plus la voix forcée qu'il essayait de prendre. Clairement il était lui même au moment où il parlait. Il cherchait donc à se battre, il n'y avait donc que cela dans la tête du garçon? Déjà qu'il est gros et qu'il n'a que de la viande et du muscle si en plus il n'a pas de cerveau....En tout cas il correspondait bien à l'image qu'Hideo s'était fait de lui. Mais un combat....S'il en faisait un il était sûr que Tina allait lui crier dessus et comme il n'aime pas s'attirer la colère de cette dernière il mit un temps pour réfléchir. D'un côté il y avait la directrice et de l'autre son envie de tester le nouveau. Puis soudain une illumination lui vint à l'esprit. Un plan qui pourrait faire en sorte que Tina ne soit pas en colère contre lui tout en ayant la possibilité de tester Kuma. Excellent se dit-il. Heureusement pour lui la lumière du soleil le frappait dans le dos, il était donc déjà 14 heures donc le soleil ne tapait plus aussi fort mais dans tous les cas tous les éléments étaient présents.

Il commença à emmagasiner secrètement de l'énergie dans son dos tout en faisant mine de réfléchir à la proposition de Kuma. Il avait donc une main derrière lui qui extrayait les infimes particules de magie qu'il y avait dans la lumière du soleil. Il y en avait très peu puisque c'était un élément naturel. Il devait donc gagner un peu de temps c'est pourquoi il disait des petites phrases pour casser le silence.

Hmmm.....Laisse moi réfléchir.....J'hésite.....Pouruqoi pas....Enfin....Attends....

Et ainsi de suite. Cela dura 5 bonnes minutes, il avait accumulé assez d'énergie pour pouvoir faire un complexio. Il enchaîna donc sur une phrase.

Bon j'accepte donc ton défi mais comme tu es nouveau je vais te laisser un avantage. Comme tu l'as si bien dit je suis quelqu'un qui a déjà un peu d'expérience dans les combats donc je veux bien me mettre un handicap. Tu as 15 minutes pour essayer de me blesser. Enfin il faut que la blessure soit assez conséquente, pas juste une simple éraflure, mais n'allons pas trop loin au point d'arracher un membre. Pendant 15 minutes je n'attaquerai pas, je ne ferai qu'esquiver et me défendre. Du moment que tu ne vas pas trop loin tu n'as pas à t'inquiéter car je peux me soigner.

Même s'il avait beaucoup parlé, il était un peu excité par le fait de le voir se battre. Il avait perdu sa voix nonchalante et l'observait. Juste après avoir fini sa phrase il fit son complexio. Il avait ainsi absorbé la lumière du soleil. Les particules de magie qui s'en émanait étaient de types lumières. Le type lumière donnant alors à Hideo la possibilité de "soigner". Mais attention comme il n'avait absorbé qu'une quantité infime de magie de type lumière, tout ce qu'il pouvait faire c'était de soigner un petit bleu et encore ça prendrait du temps. Non s'il s'était transformé c'était surtout pour pouvoir passer en mode éthéré, car oui actuellement il était une entité spirituel. Enfin du moins il l'était quand bon lui semblait durant 15 minutes. Mais il ne voulait pas se faire toucher du coup il resta dans cette forme. Il déclara alors d'un ton plein d'arrogance

Alors? Tu es prêt?

Si son adversaire n'avait pas de magie de type "spirituelle" et qu'il n'en avait que de type "physique" il n'avait aucune chance de gagner contre lui. On pouvait voir une sorte de lumière blanche émaner d'Hideo. Comme une aura qu'il l'entourait. Regardant ainsi de haut Kuma il attendait sa réponse.
 







Rp avec Kuma Kashikoi



Si vous voulez quelques infos


Ici! Very Happy ---> On ne regrette pas après avoir ouvert Wink


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Dim 17 Mai - 22:50


Un colocataire plutôt sauvage.

Dieu que ce garçon n'avait pas l'air sympathique. Tout en lui émanait la perfidie et le mensonge. Suite à la proposition de Kuma, il sembla réfléchir longuement. Il semblait intéressé (enfin!) mais quelque chose semblait le retenir. Après quelques instants, une lumière passa dans ses yeux et il changea de position, passant un bras dans son dos, puis mis à minauder quelques phrases sans sens:

- Hmmm.....Laisse moi réfléchir.....J'hésite.....Pourquoi pas....Enfin....Attends....

Bon, il était décidé ou pas ?! Son changement d'attitude avait clairement montré qu'il était partant mais... Une minute.

Un éclat attira l'oeil de Kuma, dans le dos d'Hideo. Il avait appris à se méfier de tout : ce ne pouvait pas être bon signe si cela provenait du dos de son adversaire. Il garda un visage impassible, mais ne resta pas inactif. Un bourdonnement inaudible à l'oreille humaine se fit entendre :

- Ka, reconnaissance aérienne, dans le dos du démon.

Kuma avait appelé son moustique favori, logeant non loin de son oreille. La magie de la symbiose... Kuma l'avait autorisé à s'installer durablement ici avec ses descendants et ses mâles, qui pouvait s'abreuver de son sang dans une région bien précise : en retour Ka effectuait de nombreux travaux aux ordres de Kuma.

Le petit insecte décolla ainsi en direction de la chambre, son discret bourdonnement caché par la voix d'Hideo.
En attendant le rapport du petit espion, Kuma passa à son tour sa main dans son dos et fit des signes discret à Saru : ils s'étaient entraînés longuement pour établir un langage visuel, n'usant que de simple geste. Moins évident que la parole direct, mais bien plus discret. Saru fût donc mis au courant du combat probablement imminent et transmis l'information à Hebi et Karasu, qui attendait au sol, dans un langage inspiré de celui de Kuma, rudimentaire mais suffisant. Le but de l'opération était que Kuma reste impassible face à Hideo, il ne pouvait pas ouvrir la bouche pour parler aux autres animaux resté en bas. Mais Saru, lui même à la bonne hauteur, pouvait leur parler plus bas, et rester silencieux. La contre-offensive se mettait en marche.

Alors que Hideo continuait son monologue, pas très adroit pour camoufler ses intentions, Ka rentrait au Q.G, dans le pavillon de l'oreille de Kuma :

- Manifestation magique. Utilise soleil. Failli être vidé de mon énergie vitale.
- Tu as été détecté ?

- Probablement pas. Pas passé dans l'air d'effet.

Voilà qui confirmait les doutes de Kuma. Le démon avait déjà commencé le duel, sans en avertir Kuma. Il donna donc le feu vert pour déclencher la suite des opérations à Saru. Hebi glissa silencieusement sur le sol, Karasu atterrit sur son épaule, et Saru partit discrètement en direction des lits où il se cacha sous la couverture de son adversaire. Les préparatifs étaient prêts.

- Bon j'accepte donc ton défi mais comme tu es nouveau je vais te laisser un avantage. Comme tu l'as si bien dit je suis quelqu'un qui a déjà un peu d'expérience dans les combats donc je veux bien me mettre un handicap. Tu as 15 minutes pour essayer de me blesser. Enfin il faut que la blessure soit assez conséquente, pas juste une simple éraflure, mais n'allons pas trop loin au point d'arracher un membre. Pendant 15 minutes je n'attaquerai pas, je ne ferai qu'esquiver et me défendre. Du moment que tu ne vas pas trop loin tu n'as pas à t'inquiéter car je peux me soigner.

Ben voyons. Prends moi pour un dindon. Quel malandrin... Donner un avantage à son adversaire quant on est quelqu'un de son arrogance ? Que cherchait-il ? L'humilier ? Gagner du temps ? Rien d'amical, en tout cas. Vu sa nouvelle posture, sa préparation magique était terminée. Kuma réfléchit rapidement : Pourquoi refusait-il de l'attaquer ? De peur de provoquer un pouvoir plus grand incontrôlable ? Un type aussi arrogant ne pouvait pas avoir peur de ne pas contrôler ses pouvoirs. Essayait-il d'emmagasiner plus de magie ? Non, sinon il aurait continué son manège et la manifestation serait aussi visible que tout à l'heure. Il s'empêche d'attaquer, mais veut bien défendre... C'est idiot, dans un espace aussi restreint, une défense physique ne pouvait pas être efficace. Kuma ne voyait qu'une possibilité : Il avait un moyen magique d'éviter les coup, de manière sûr. Kuma avait bien vu venir la chose, heureusement que les préparatifs étaient en place.

- Alors? Tu es prêt?

Le combat (si on pouvait appelé ça un combat) commençait. Kuma feignit la surprise :

- Ah ? Ici, maintenant ? Je pensais faire ça dans une salle d'entraînement...

Oui, bien sûr. Et défaire toute sa préparation magique. Kuma savait très bien que son adversaire refuserait, ce n'était que pour le mettre en face de l'absurdité d'une telle chose.

- Bon, très bien, se résigna-t-il, du moins en apparence. Le combat commence. J'ai 15 minutes à occuper sans être sûr de prendre un coup.

Il entra dans la chambre, cherchant à bousculer Hideo. Il passa au travers comme dans de l'eau. C'était ça : il était capable de se défaire du monde matériel. Bon. Appliquons le plan.

- Dans ce cas tu ne vois pas d'inconvénient à ce que je ferme les volets, continua-t-il en s'exécutant. Tu ne peux rien faire pour m'en empêcher, tu ne peux pas m'attaquer.

Il en profita pour permettre à Karasu de s'envoler à l’extérieur avant de fermer les volets. A lui de jouer...

- En plus...

Kuma se retourna pour voir la salle. Elle aurait été plongé dans l'obscurité si Hideo ne l'éclairait pas de son corps étincelant.

- En plus, avec ton mode lampe de chevet activé, on ne peut pas dire que la lumière extérieur te manque.

Le rapprochement entre le soleil et lui était évident : il avait assimiler les caractéristiques du soleil d'une manière ou d'une autre. Kuma tira donc une chaise qu'il mit devant la fenêtre, tandis que Saru, redescendu du lit, sortait de la pièce discrètement, un objet en main, en fermant discrètement la porte. Le plan fonctionnait bien.

- Entendons-nous, Hideo. Je ne peux pas te toucher, je ne peux donc pas t'attaquer. De par ton règlement, tu dois attendre encore... douze minute avant de pouvoir t'en prendre à moi. Cette durée écoulée, tu peux soit avoir épuiser ton énergie et ton pouvoir, dans ce cas là, je pourrais passer à l'action, soit ton pouvoir sera encore actif et alors là... Advienne que pourra.

En évoquant cette possibilité, Kuma pria intérieurement pour que Karasu fasse vite.

- Mais en attendant, je t'en prie, assieds-toi : tu dois être bien fatigué, et je ne t'attaquerais pas de suite.

Kuma se demandais combien de temps il mettrait avant de réaliser que ni son portefeuille, ni la photo sur sa table de chevet n'étaient à leur place respective, mais bien entre les mains d'un petit singe qui avait, en outre, fermé la porte à clé, mais qui était en plus parti le plus loin possible. Kuma attendit sa réaction en souriant à cette perspective.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Dim 31 Mai - 19:24



Un colocataire plutôt sauvage.


Les Aventures~~


Tout d'abord il feignait la surprise, bien sûr Hideo savait très bien que sa petite mise en scène était des plus mauvaises, elle était juste la pour vérifier si oui ou non il y avait un cerveau dans le corps de l'autre là.


- Ah ? Ici, maintenant ? Je pensais faire ça dans une salle d'entraînement...

Puis après un certain temps il dit


- Bon, très bien, se résigna-t-il, du moins en apparence. Le combat commence. J'ai 15 minutes à occuper sans être sûr de prendre un coup.

Mais au lieu de l'attaquer il rentra dans la chambre et poursuivit.

- Dans ce cas tu ne vois pas d'inconvénient à ce que je ferme les volets .Tu ne peux rien faire pour m'en empêcher, tu ne peux pas m'attaquer.

Mais ce n'était pas tout! Il n'avait pas fini sa tirade ou monologue si on pouvait l'appeler ainsi.

- En plus, avec ton mode lampe de chevet activé, on ne peut pas dire que la lumière extérieur te manque.

- Entendons-nous, Hideo. Je ne peux pas te toucher, je ne peux donc pas t'attaquer. De par ton règlement, tu dois attendre encore... douze minute avant de pouvoir t'en prendre à moi. Cette durée écoulée, tu peux soit avoir épuiser ton énergie et ton pouvoir, dans ce cas là, je pourrais passer à l'action, soit ton pouvoir sera encore actif et alors là... Advienne que pourra.

Hmm...? Intéressant, il y avait donc pas qu'un cerveau dans la tête de ce garçon, il y avait un bon cerveau! Hideo était un peu surpris par cette révélation mais la cacha puisqu'elle ne méritait pas d'être exposée.

- Mais en attendant, je t'en prie, assieds-toi : tu dois être bien fatigué, et je ne t'attaquerais pas de suite.

Comment vous expliquer.....Est-ce que ce nouveau pensait vraiment qu'Hideo n'allait pas remarquer le petit singe qui était sorti avec son porte-feuille et la photo? En plus une porte qui se ferme ça fait du bruit faut pas exagérer non plus. Enfin, grâce à son entraînement, en plus de sa race, Hideo pouvait rapidement sentir qu'il y avait un certain nombre de personne dans la pièce. Comment vous allez me dire? Par la magie qui s'en émane. Mais bon, ce n'était pas encore au niveau de la directrice, s'il y avait beaucoup de personne avec de la magie dans un même endroit Hideo ne pouvait pas savoir qui était quoi, ce qui était le cas ici. Il savait que Kuma avait disséminé un certain nombre de ses amis dans la chambre

Et d'après ce qu'il venait de dire, à coup sûr un de ses amis étaient sous la couette. Ensuite pour les affaires volées...A part la photo de Tina qu'Hideo appréciait beaucoup mais qui n'était pas irremplaçable puisqu'il sortait avec elle, il s'en fichait un peu. Vous allez me dire qu'un porte-feuille c'est important, pas pour Hideo. Il était tout le temps fauché et il y avait à peine 2 euros dedans. En plus comme il était mineur il n'y avait pas de carte bancaire et pour le peu de fois où il est allé mangé dans des restaurent il n'avait pas pris de carte de fidélité.

De ce fait Hideo perdit toute motivation pour ce qui était en train d'arrivé. Il commença à concentrer pour pouvoir absorber l'ombre qui était autour de lui. Chose assez simple puisqu'ils étaient dans le noir complet, mais la chose était plus longue que s'il avait été victime d'une attaque d'ombre. Pendant le processus il prit la parole

Ahlala, tu parles de ma comédie mais je peux aussi en parler de la tienne. Tu penses que je n'ai rien remarqué peut-être, enfin bon dans tous les cas amuse toi avec la chambre.

Après un certain temps, l'énergie collectée il refit un complexio, ce qui eu pour effet d'enlever son armement précédent. Il se glissa alors dans l'ombre et sorti tranquillement de la chambre laissant son camarade Kuma à l'intérieur. Enfin sortir, on va reformuler ça. Il s'était dissimulé dans la pièce et attendait les réactions du garçon. Logiquement il ne devait pas être capable de le voir puisqu'il ne faisait aucun bruit et qu'il n'émanait pas d'intention meurtrière. Alors pourquoi avoir dit qu'il était sorti de la chambre? Et bien tout simplement parce que de temps en temps il allait jeter un coup d’œil au corbeau qui était dehors, enfin il le cherchait quoi.... sur le toit, dans les airs, parfois il le voyait parfois non, il n'était pas sûr. Mais du moins on était rentré dans une phase d'attente, Hideo avait réinitialisé son temps de pouvoir et il n'y avait donc plus de lumière qui émanait de lui. Si après 20 minutes le gros gars n'avait pas bougé alors Hideo partirait de la chambre à la recherche de quelque chose pour le distraire.











Rp avec Kuma Kashikoi



Si vous voulez quelques infos


Ici! Very Happy ---> On ne regrette pas après avoir ouvert Wink


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Mar 2 Juin - 20:35


Un colocataire plutôt sauvage.


La démonette ne semblait pas impressionée : Hideo avait même de nouveau l'impression de s'ennuyer ferme.

- Ahlala, tu parles de ma comédie mais je peux aussi en parler de la tienne. Tu penses que je n'ai rien remarqué peut-être, enfin bon dans tous les cas amuse toi avec la chambre.

Et d'un coup il disarût. Plus rien, pouf. Kuma n'avait pas tout compris sur l'instant : il avait allongé le bras, et en un instant, la lumière qu'il diffusait s'était éteinte, et le temps que ses yeux s'accoutument à l'obscurité, il n'était plus là.

- Hebi ? Tu sens quelque chose ? Siffla-il à l'intention du serpent.

- Non. C'est incroyable : tout à l'heure, même sous sa fome je ressentais la vibration de ses pieds, immobile, mais là, plus rien.

La forme d'Hideo... intouchable... il n'avait pas pu sortir comme ça, sinon Hebi aurait senti le mouvement ! Ou alors pouvait-il tout simplement voler, ou quelque chose d'autre. Mais une chose était sûre : il s'était retiré. Il n'avait même pas eu le respect de rester face à son adversaire. Quel Conn... Quel faquin !

- Crétin de démon, grinça-t-il entre ses crocs.

Il se dirigea vers la fenêtre qu'il ouvrit dans un geste rageur. Le reste de la journée DEVAIT bien se passer. Il devait se calmer et reprendre son enthousiasme : ce colocataire n'était qu'une petite ombre dans un immense tableau illuminé, après tout !

- Karasu ! Cria-t-il à l'extérieur. Reviens, le démon s'est tiré ! Et puis Elle n'aime pas être dérangée pour rien !

Le corbeau, qui avait déjà fait la moitié de la distance, effectua son demi-tour à contre cœur : il détéstait les contres-ordres.

- Ka, sort de la chambre. Appelle tes amies, et localisez Saru : faites lui comprendre qu'il peut revenir, le démon n'a pas l'air attaché à ce qu'il lui a volé.

Le moustique s'envola à tire d'aile, passant sous la porte. Kuma s'asseya sur son lit, en réfléchissant : la lumière qui entrait dans la chambre inondait à présent les murs, et l'ombre n'avait plus beaucoup d'endroit où subsister.

Kuma ferma les yeux : ce colocataire avait réussi à récupérer les caractéristiques de la lumière du soleil, et à les conserver, même une fois la fenêtre fermée. Il avait ensuite disparu, sans à priori utiliser ses pieds, qui devaient toujours avoir un contact avec le sol. Au passage, Kuma se dit qu'il s'agissait probablement d'un bon point faible. Mais une chose clochait : s'il gardait ses pieds dans le monde physique, cela voulait dire que c'était nécéssaire. Il l'avait traversé comme dans de l'eau... Peut-être Hideo risquait-il d'être traversé par le plancher, et ainsi passer au travers ? Oui, c'était une raison valable. Même la seule raison à priori. Mais alors cela signifiait... qu'il ne pouvait pas voler ! Sinon, il ne se serait pas contenter de rester « collé » au plancher, il n'aurait eu qu'à flotter au dessus du sol... Du coup, même s'il pouvait passer le corps à travers les murs, il aurait quand même eu à bouger ses pieds, ou en tout cas à avoir un contact constant avec le sol.

- Hebi, tu confirmes qu'il n'y a pas eu de mouvement de sa part avant sa disparition ?

- Non, ses pieds étaient bien physique, bien que le reste n'émettait aucune vibration. Et ils n'ont pas bougé, je te l'affirme.

Aussi, à moins de savoir se téléporter, Hideo n'avait pas put « disparaître » comme ça. Et il était peu probable qu'un élève aient des capacités si développées et si puissantes. Donc...
Kuma se souvint de sa forme lumineuse et de l'orbe de magie dont avait parlé Ka. Et si il avait pu... assimiler les capacités d'un autre éléments ? Comme celle de l'Ombre, alors très présentes tout à l'heure. La définition même de l'ombre, c'est l'absence de lumière. Et s'il avait... acquis la possibilité totalement du monde ? Ça se tenait...

- Il se peut qu'il soit encore ici, marmonna Kuma, plus pour lui-même.

Ce n'était qu'une supposition, mais par acquis de conscience, Kuma se leva et alluma la lumière, tout en scrutant les rares coins d'ombre. De plus, il fallait attendre Saru avant de pouvoir faire quoi que ce soit d'autre, aussi, Kuma décida de changer ce combat en partie de cache-cache.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Mer 24 Juin - 16:03



Un colocataire plutôt sauvage.


Les Aventures~~


Cet ennuie.....Kuma ne faisait encore rien. En tout cas il ne faisait que dire des ordres à ces animaux de compagnie. Même si c'était à voix basse il croyait vraiment que je n'allais pas l'entendre? L'ombre est partout.


Après un certain temps Kuma s'exprima dans un langage qui était inconnu à Hideo. C'était donc ça son pouvoir! Il pouvait communiquer avec les animaux. Du mois il y avait sûrement un rapport. Intéressant, c'est pour ça qu'il avait tant d'animaux/insectes avec lui. Même si à première vu on peut deviner que son pouvoir à un lin avec ses animaux, lesquels on ne peut pas vraiment savoir.


Crétin de démon

Oula, mais c'est qu'il commence à s'énerver le monsieur. On a bien fait de rester et d'observer, même si je n'allais pas tarder à partir parce que c'est pas que le lac m’intéresse beaucoup mais j'aimerai y jeter un œil. Mais comme Tina m'a donné un boulot faut bien que je le finisse. Pas croyable quand même...


Il changea alors de ton ou de bruit plusieurs fois. Il devait donc communiquer avec différents animaux, s'il pouvait donné des ordres à distance peut-être pouvait il rappelé ce corbeau et ce singe? D'ailleurs le corbeau m'était resté invisible lorsque j'étais parti le cherché dehors mais tant pis.

C'est à ce moment là qu'une idée germa dans mon esprit. Et si, pour l'énerver un peu, je lui piquais son moustique. Oui, bonne idée. Ce petit insecte avait osé essayé de m'espionner tout à l'heure, on peut bien lui jouer un tour ou deux. Après quoi, Hideo se cacha dans l'ombre de Kuma après que ce dernier ait allumé la lumière. 


Il était peut-être en train de me chercher? Ou alors en avait-il eu marre? Dans tous les cas si rien ne se passait d'ici les prochaines 15 minutes, Hideo partirai voir le lac, zone qu'il n'avait pas encore exploré. Tout à coup le moustique s'envola et passa sous la porte. Chose qui paraissait dure pour le petit moustique que de se poser sur ses pattes pour passer en dessous. Mais ça ne va pas le faire mon petit bonhomme tu restes avec nous voyons.

Hideo plongea alors dans les ténèbres pour ressortir dehors et, sortant une main de l'ombre, attrapa le moustique avant de l'entraîner avec lui dans l'ombre. Il pris soin de ne pas la blesser mais l'immobilisa contre lui.

Il repris alors sa place dans l'ombre de Kuma en replongeant dans les ténèbres et attendit la suite des évènements.









Rp avec Kuma Kashikoi



Si vous voulez quelques infos


Ici! Very Happy ---> On ne regrette pas après avoir ouvert Wink


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Jeu 25 Juin - 11:02


Un colocataire plutôt sauvage.

Tout ceci tournait au ridicule. Il n'était venu ici que dans le but de saluer son colocataire, découvrir la chambre et repartir. Résultat, après avoir fait monté une intrigue sur un combat imminent qui n'eut aucun débouché, il se retrouva coincé dans sa chambre et son coloc' était possiblement en train de ricaner dans l'ombre (au sens littéral). Cela devait cesser.

- Si Saru met trop de temps, grinca-t-il, j'ouvre cette porte de manière un peu moins diplomate...

- Et bien tu va pouvoir t-y mettre dès maintenant, informa Hebi, au ras du sol. Ka a disparue. Alors que tu t'approchais de la porte, ton ombre a eu comme une excroissance et Ka a disparue dedans. Je ne l'entend plus, je ne ressens plus ces vibrations. Comme s'y elle s'était volatilisée.

- Qu'est-ce que tu me chante ? Gronda Kuma. Dans mon ombre ? Mais qu'est-ce que...

Il se retourna en essayant de la scruter. Une idée lui vint en tête.

- Hideo ! Cria-t-il à l'attention de son ombre. Sors d'ici de suite et rends moi mon moustique ! Dès que ce sera fait, je me tire de cette chambre malsaine ! Je crois que les présentations sont faites et sache que la manière dont tu t'es éclipsé ne m'a guère plu !!

Fichu démon arrogant. Pour qui se prenait-il ? Kuma ne voulait que faire les présentations à la base. Et maintenant il se cachait dans sa propre ombre et l'hybride n'était pas à l'abri d'un autre mauvais coup de la part de son colocataire. Pour évacuer sa rage, il donna un puissant coup de pied dans la porte fermée. Celle-ci s'ébranla si fort qu'elle sortit de ses gonds et tomba au sol. Le coup de Kuma, bien que donné sous le coup de la colère, était en fait parfaitement maîtrisé : il avait donné une impulsion vers le haut, soulevant légèrement la porte, et la force du coup avait fait le reste.

- Tu vois, petit démon ? Tu sors, je sors à mon tour, et je ne te revoie plus jusqu'à ce soir, où je me contenterais de la plus pure formalité ! Et rends moi mon moustique !

Kuma parlait à présent sur un ton courroucé, mais encore très calme. Il restait encore dans la suite logique de ses émotions, le reste de la journée ayant été parfaite. Il ne voulait pas continuer dans cette voie, il voulait simplement sortir et reprendre sa série d'émerveillement.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Ven 26 Juin - 23:10



Un colocataire plutôt sauvage.


Les Aventures~~

L'ennuie encore une fois... Cela faisait une minute depuis qu'il avait fait son action et il regardait maintenant Kuma faire des bruits bizarres. La première fois on s'étonne mais après on est habitué et ça devient lassant. Franchement Kaname est bien plus drôle que Kuma. Dommage, il n'y aura pas un autre pitre dans l'académie. Peut-être qu'il servira de bon partenaire de combat au final, s'il est question de physique parce que question magie on dirait que notre garçon n'est pas un génie. Enfin bref après un certain temps il se tourna vers Hideo, enfin moi quoi, ou plutôt son ombre et cria:


Hideo ! Sors d'ici de suite et rends moi mon moustique ! Dès que ce sera fait, je me tire de cette chambre malsaine ! Je crois que les présentations sont faites et sache que la manière dont tu t'es éclipsé ne m'a guère plu !

Oui c'est moi même , pas la peine de crier à ton ombre elle ne t'a rien fait. Ton moustique? Ah oui oui, attend un peu. Dans tous les cas c'est ta chambre ici, sois libre d'y venir autant de fois que tu veux héhé. Et puis que cela ne t'ais plus ou non m'importe peu, après tout je suis toujours là je ne me suis pas éclipsé donc ton commentaire ne m'est pas adressé.

Après quoi il défonça la porte avant de se retourner et de re-crier, ne savait-il donc pas se tare?

Tu vois, petit démon ? Tu sors, je sors à mon tour, et je ne te revoie plus jusqu'à ce soir, où je me contenterais de la plus pure formalité ! Et rends moi mon moustique !

Aaaaah mais je suis sorti vu que tu es sortis logiquement. Et cela ne sert à rien de me définir par ma race, cela n'est en aucun cas insultant vu que tu me définis, ahlala. Ah oui ton moustique. Juste avant de te le rendre je ferai parvenir la note de la porte à Tina sur ton compte vu que tu l'as détruite. Sur ce....

Hideo laissa sortir le moustique de l'ombre mais sorti aussi ses mains et attrapa les pieds de Kuma. Après quoi il utilisa une bonne partie de l'énergie qu'il avait emmagasiné depuis tout à l'heure pour prendre Kuma. Allons, il fallait bien lui faire une petite blague, après tout il m'avait bien fait chier. C'est pourquoi je vais juste l'emmener 50 mètres plus loin, à l'ombre d'un arbre. Chose dite chose faite, malgré le poinds de Kuma comme ils étaient dans l'ombre il était facile de le tiré et il était difficile pour lui de se mouvoir.

Après être arrivé là où il voulait, Hideo le lança hors de l'ombre avant de lui adresser une dernière parole:

Tient je t'ai aidé à explorer l'académie. Au plaisir de t'avoir rencontré c-o-l-o-c-a-t-a-i-r-e.

Voilà une chose de faite, maintenant puisqu'on a utilisé notre pouvoir autant nous rendre au lac comme ça. C'est ainsi qu'il replongea dans l'ombre avant de laisser Kuma, planté là.








Rp avec Kuma Kashikoi



Si vous voulez quelques infos


Ici! Very Happy ---> On ne regrette pas après avoir ouvert Wink


avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 20
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage. Jeu 2 Juil - 12:55


Un colocataire plutôt sauvage.


En attendant la réponse de son colocataire, Kuma reprit la porte, intacte bien que sortie de ses gonds, pour la remettre à sa place, ouverte. Il n'y aura plus qu'à attendre que Saru rende la clé pour remettre la serrure en place. Rien n'était laissé au hasard.

- Aaaaah mais je suis sorti vu que tu es sortis logiquement. Et cela ne sert à rien de me définir par ma race, cela n'est en aucun cas insultant vu que tu me définis, ahlala. Ah oui ton moustique. Juste avant de te le rendre je ferai parvenir la note de la porte à Tina sur ton compte vu que tu l'as détruite. Sur ce....

Ah ! Le voilà enfin qui daignait ouvrir le bec. Quand à la porte in n'avait manifestement pas remarquer qu'elle allait très bien. Sans surprise, la voix provenait de son ombre. Et du même endroit sortit un moustique, probablement tétanisé par son expérience, mais aussi... Une main. Deux mains. Sans qu'il n'ait eu le temps de faire quoi que ce soit, Kuma se sentit tirer en arrière, et finit par tomber... Dans sa propre ombre.
C'était comme de nager en eau froide. La sensation était vraiment étrange. Tout ses sens lui envoyaient des signaux d'alertes. Il ne ressentait que le corps de Hideo, le reste était noir.

Après ce qui lui parût une éternité, Hideo le sortit brutalement de la zone d'ombre. Le dos de Kuma heurta violemment un arbre (chêne Sessile) avant d'entendre la simple voix d'Hideo, lui provenir de l'ombre du chêne :

- Tient je t'ai aidé à explorer l'académie. Au plaisir de t'avoir rencontré c-o-l-o-c-a-t-a-i-r-e.

Puis plus rien. Kuma se doutait qu'il était parti. Il souffla un coup, contemplant l'endroit où Hideo l'avait amené. C'était la forêt par laquelle il était entré. Cherchant à rester positif, il se dit qu'il serait intéressant de la découvrir plus longtemps. Il repartit donc vers le bâtiment récupérer ses amis dans l'idée de repartir en forêt tous ensemble, le petit contre temps d'aujourd'hui n'étant déjà plus qu'un mauvais souvenir.
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 19
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un colocataire plutôt sauvage.

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un colocataire plutôt sauvage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Drôle de colocataire! [PV Takeshi]
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Uruk-Haï sauvage
» creation d'un BB ork sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Purgatoire :: Rps terminés-
Sauter vers: