RSS
RSS



 

Un gringalet à la peau pâle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Un gringalet à la peau pâle... Jeu 7 Mai - 17:06

Un gringalet à la peau pâle : Jûsan Utoya
Informations générales

NOM : Utoya

PRÉNOM : Jûsan
     
ÂGE : 19 ans à tout casser.

RACE : Enchanteur ~

Origine(s) :Allemande.
Pouvoir

NOM DU POUVOIR :
L’hyper-rapidité

DESCRIPTION :

Ce pouvoir veut tout simplement dire que Jûsan possède la faculté d’être d’une rapidité qui dépasse vraiment les normes. On ne sait pas tellement comment cela marche, certes du fait des nombreuses expériences qu’il a surmonté, mais on ne sait pas exactement par quel procédé magique cela agit. On sait simplement que cela lui permet d’être d’une rapidité vraiment supérieure à celle d’un humain ordinaire. Pas au point d’aller à la vitesse de la lumière, loin de là, juste que si il fait un petit sprint devant vous, votre œil n’aura même pas le temps de capter sa trajectoire ! Rien de tel pour surprendre quelqu’un.

Mais il n’y a pas que pour courir à une vitesse bien plus performante, c’est absolument dans tous ses sens qu’il possède cette faculté magique. Ses réflexes en sont d’autant plus développés, à un tel point qu’il peut tout simplement en éviter des balles d’arme à canon basique sans problème. Quoi de mieux ! Enfin… si la poussée du canon est supérieure à sa vitesse, on peut tout de même réussir à l’atteindre. Mais encore faut-il trouver plus rapide que notre cher petit Jûsan.

Les réactions du garçon en sont également toutes aussi vives. Il réagit toujours de façon instantanée et de plus de son caractère qui est imprévisible, cela ne fait pas tellement bon ménage. Il ne sait aucunement se contrôler, au point d’en devenir dangereux… Ou même de se mettre lui-même en danger. Ce qui fait ne sait pas totalement gérer son pouvoir, surtout sur ce point, ce qui lui apporte des problèmes, parfois. De plus, il ne peut pas non plus tenir ce pouvoir absolument tout le temps. En effet, plus Jûsan utilise ce pouvoir comme pour faire une course ou même lorsqu'il combat, eh bien plus sa fatigue lui vient et moins il est vif, même dans ses réflexes habituels.

Voici un petit gif démontrant un peu son pouvoir :
Spoiler:
 
 

   


Décris le pouvoir de ton personnage en faisant attention à ce qu'il reste un minimum dans les "normes" de sa classe (par exemple un Métamorphe n'aura pas de pouvoir). Si votre personnage appartient à une race sans pouvoir, expliquez ses caractéristiques pouvant servir au combat ect... Racontez comment votre personnage l'utilise, ses avantages, ses inconvénients et ne faites pas non plus quelque chose de trop cheaté car votre personnage doit apprendre à bien s'en servir ici ect... Vous pourrez enlever des inconvénients ou ajouter des points forts en remplissant certaines conditions, pour plus de détails voir article sur les pouvoirs. MINIMUM 7 LIGNES, 5 LIGNES SI VOUS AVEZ UN GIF POUR ILLUSTRER VOTRE POUVOIR.
Physique


Ce que l’on remarque directement, c’est que Jûsan ressemble presque à une fille. Faisant à peine 1m70 pour seulement 53kg, il n’est pas bien grand ni même corpulent pour son âge. On pourrait même croire qu’il ne mange presque rien mais détrompez-vous, c’est un sacré gourmand ! Surtout avec les sucreries, il adore tout ce qui est gâteaux ou même bonbons. On pense qu’il ne grandit ni même ne grossit plus qu’il ne devrait du fait de ses expériences passées, mais aussi car il aime être en mouvement, surtout avec ses entrainements au couteau.

On repère vite également la pâleur de sa peau mais il n’y a pas que cela à remarquer avec cette dernière. En effet, Jûsan possède des sortes de fils à la couleur rouge vive assez spéciaux qui sont incrustés dans sa peau, étant tout simplement recousue… Enfin bon, on peut en voir dans son cou allant jusqu’à son torse, tout le long de son bras droit formant une sorte de tourbillon remontant à sa main et même jusqu’au bout de ses doigts, à son bras gauche également mais à celui-ci les fils s’arrête au niveau de son coude, ensuite dans son dos tout le long démarrant juste au-dessous de sa nuque à juste au-dessus de son fessier, le long de ses cuisses pour s’arrêter à ses genoux, les deux étant parfaitement pareils, et enfin même à son visage, deux petits points en dessous de ses lèvres et deux autres en dessous de son œil droit, d’ailleurs les iris de ces derniers étant rouge sombre... On pourrait presque en dire que c’est une sorte de poupée recousue, mais tout ceci est bel et bien sûr dû aux expériences qu’il a subit… Et donc pas mal de découpage sur son maigre corps. Il perd même parfois ses fils ! Mais il possède toujours de quoi recoudre, une fine aiguille et une bobine de ce fil bizarre... Au lieu d’avoir une dizaine de cicatrices, il a une dizaine de mètres de fils dans la peau.

Pour ce qui est de ses cheveux, Jûsan possède une bonne touffe au blanc immaculé du fait de ses expériences passées ; il avait les cheveux noirs, enfant. Sa coupe n’est pas non plus si longue, s’arrêtant pile aussi dessus de sa nuque et de ses épaules ! Il en a également une mèche de bié, qui part vers la gauche. Cette dernière est retenue par trois sortes de barrettes aussi rouges que les fils de sa peau, et ces barrettes forment un chiffre. Le chiffre 13, en nombre romain. Et vous savez comment on dit 13 en japonais ? Jûsan. Son prénom, oui. Ce qui veut dire qu’il s’appelle tout simplement treize. Vous en saurez plus dans l’histoire plus bas !

Le style vestimentaire du gringalet est… Particulier. Il porte toujours un débardeur avec une chemise au-dessus, de préférence blanche, avec un pantalon souvent dans les tons sombres tel que noir, jusque-là, ça reste assez basique. Mais… Vous ne le verrez pas sans une paire de bretelle aux couleurs vives, ou même de fameuses pantoufles rouges, disant que c’est plus confortable et plus facile à retirer que des baskets. Il possède et même cache toujours des couteaux dans des petites poches incrustés à l’intérieur de sa chemise conçues par lui-même, on ne sait pas pourquoi et essayer de les lui retirer revient à retirer son bras, et donc à éveiller sa colère.


Décrivez physiquement votre personnage. Couleur de cheveux, couleur des yeux, teint, façon de s'habiller, taille, poids, corpulence ect, traits du visage. Pour les espèces impliquant d'autres caractéristiques physiques (ailes, oreilles d'animaux), soyez précis dans la description des attributs raciaux. Par exemple, précisez la taille, la texture, la couleur, si ça paraît imposant, si c'est discret ou non... MINIMUM 10 LIGNES
Caractère


Jûsan n’a aucune notion de moral, ou presque. En effet, il a encore une petite âme d’enfant insouciante en premier point mais son caractère peut varier d’une seconde à l’autre, étant des plus imprévisibles. Il a reçu une faible éducation, n’en sachant que quelques formules de politesses toutes aussi basiques tel que bonjour, merci, au revoir,… Ce qui fait qu’il peut parfois paraitre assez impoli, voir même grossier. Comme un enfant, il est également d’une extrême naïveté mais attention, il apprend très vite de ce qu’on lui dit ou fait. N’essayez donc pas de profiter de ce gringalet ou vous pourriez bien le regretter par la suite, quitte à vous retrouver tailladé de partout... Jûsan n'a également acune notion des différents gardes ou espèces, s'en fichant royalement. Vous avez beau le menacer de "Je suis un démon, prends garde à mes pouvoirs obscurs !", il s'en fiche éperdument. Il est également très capricieux, pouvant même en sortir les couteaux pour obtenir ce qu’il veut, et donc il peut très bien vous plantez comme ça, d’un coup comme ça, car monsieur n’a pas obtenu ce qu’il veut. Il suffit de le disputer comme il se doit pour l’arrêter, lui renvoyer le coup serait une mauvaise idée du fait qu’il réagit dans l’instant… Et lorsqu’il écorche quelqu’un à qui il en veut vraiment, il peut s’en démontrer particulièrement méchant et très, très psychopathe, jusqu’à lui en retirer toutes ses tripes. Il faut dire qu’il ne sait pas exactement ce qu’il peut et ne peut pas faire du fait qu’il n’a pas été élevé comme un enfant le devrait, de plus de son pouvoir qui le fait réagir en un centième de seconde. Appart tout ceci il reste quelqu’un de joyeux, d’enfantin, aux airs parfois amusant. Mais qui sait comment il réagira à telle ou telle chose…

Pour ce qui est de l’affection envers les autres, eh bien on le sait seulement quand il en devient un peu pot de colle, sans jamais changer d’attitude. Mais encore faut-il qu’il s’attache à quelqu’un, ce qu’il ne fait pas si facilement contrairement à ce qu’on pourrait croire avec son air toujours enjoué. Il n’est pas du genre à aimer les gens tant que ça, même si il se montre gentil avec ces derniers. Il faut vraiment réussir à capter son caractère étrange pour cela, ce qui n’est pas si facile. Malgré tout, si vous y arrivez il en deviendra un peu possessif, mais pas autant qu’avec la nourriture ou ses objets. En effet, Jûsan aime tellement manger et tiens tellement à ses objets que si on y touche, il peut en devenir agressif même si vous son ami. Mais s’il vous propose un quelconque bonbon, vous pouvez être sûr qu’il vous aime !

Jûsan déteste beaucoup de chose également, au point de vouloir vous en arracher la trachée. A part qu’on lui pique ce qui lui appartient ou sa bouffe, il ne faut surtout pas trop le toucher, lui. Cela lui rappelle les manipulations du laboratoire et donc, il ne vous préviendra même pas mais vous plantera juste l’un de ses couteaux dans votre main si ça ne lui plait pas, il n’est pas du genre à prévenir avant « d’attaquer ». Pour ce qui est de lui lancer des insultes en tout genre, eh bien cela ne l’atteint pas vraiment. Voir même il n’en connait pas tellement. Par contre le frapper… Vient à ce qu’il vous rende la pareille sans hésiter, du moins il faut déjà réussir à l’atteindre sans qu’il évite. Mais même si il parvient, il frappera à son tour ou plutôt vous plantera. Il a tellement connu la souffrance physique qu’il ne veut plus en recevoir, à tel point qu’une simple pichenette l’énerve. Mais le pire de tout, c’est de l’enfermer ou l’attacher. Cela revient à lui faire la pire des atrocités, et pourrait bien vous mettre en grand danger, car cela le met dans une telle rage qu’il ne vous taillade pas simplement… Mais bien pire. Ceci fait partit de ses traumatismes et il ne vaut mieux les lui faire revivre.

Décrivez le caractère de ton personnage. Est-il/elle calme, excité, froid, désagréable, gentil, sympathique ? Comment se comporte-t-il avec ses camarades ? Avec les personnes supérieures hiérarchiquement à lui ? Avec les personnes inférieures hiérarchiquement ? Est-ce un oiseau de nuit ? un isolé ? Est-il actif en cours ? MINIMUM 8 LIGNES.
Histoire


Jûsan est né dans un petit hôpital en Allemagne durant le glacial mois de décembre, mais malheureusement pour lui ce mois pourtant d’un naturel festif ne lui apportait pas tellement de chance… En effet, sa jeune mère n’avait pu le garder, décidant ainsi de le laisser derrière elle, en devenant tout simplement orphelin. Son tout début de vie n’était déjà pas des plus agréables… Mais la suite n’assurait rien de bon non plus.

Un peu plus tard, il en était donc envoyé dans un orphelinat qui était assez célèbre pour son nombre considérable d’enfants, obtenant le prénom Erwin en ce temps-là.  Il y avait des enfants de tout âge, avec tous des histoires différentes. Mais celle de Jûsan était l’une des plus courantes ; l’abandon d’une jeune mère qui ne voulait assumer son enfant… Il en restait banal à ce sujet, c’est ce qui arrivait le plus fréquemment. Se trouvant tout de même un ami tout en grandissant un peu, les deux étant dans l’orphelinat depuis leur même année de naissance,  les jours qui s’écoulaient en étaient plus joyeux pour Jûsan avec cet ami, ils jouaient toujours ensemble et cumulaient des plus petites aux grosses bêtises ! Ce qu’ils regrettaient parfois…  Mais leur petite amitié ne dura pas éternellement.  En effet, à tout juste 4 ans c’était le meilleur âge pour adopter un enfant et il voyait une bonne partie de ses petits camarades du même âge que lui partir un à un. Y compris son ami… Et plus les jours s’écoulaient, plus il voyait d’autres enfants se faire adopter, le faisant se renfermer sur lui-même en voyant que personne ne s’intéressait à lui. Il restait dans son coin à tout de même continuer d’espérer qu’on l’adopte pour sortir de cette « prison ». Mais il en pleurait souvent, se disant qu’il était inutile, que personne ne voudrait jamais de lui. Qu’il n’aurait peut-être jamais de parent malgré sa patience…

Tandis que les mois avaient défilés, un beau jour de Juillet trois étranges messieurs arrivaient à l’orphelinat sous le regard curieux du petit Jûsan.  Ces derniers faisaient penser au docteur de l’orphelinat avec leur mallette à la main et leurs grosses lunettes sur le nez, mis appart que eux n’étaient pas de nationalité allemande mais japonaise. Des chercheurs japonais pour être exact. Ce que le gringalet ne pouvait deviner en ce temps-là. Ces derniers faisaient donc le tour des enfants tout en chuchotant avec la propriétaire de l’établissement, s’arrêtant de temps en temps devant certains gosses du même âge que notre petit allemand, avant d’inscrire quelque chose sur un carnet. Et ils firent cela avec douze enfants, s’arrêtant devant Jûsan en dernier et inscrivant également quelque chose sur leur carnet. Notre cher gamin ne comprenait pas pourquoi ces personnes faisaient cela mais s’en fichait tout aussi bien, une petite lueur d’espoir d’être adopté pour de bon brillant dans ses yeux. Et c’est ce qui arriva ! Du moins… Il le pensait. Il pensait qu’il allait enfin avoir une vraie famille. Mais à sa plus grande stupeur, au lieu de partir assis confortablement dans une voiture, il fut mi en cage couvertes d’un drap à l’arrière d’un camion de transport de marchandise, avec douze autres camarades, tels des animaux. Et ils y restèrent pendants près de 24h entières… Mais heureusement pour Jûsan il avait de quoi boire et manger, c’était déjà ça. Il savait qu’il changeait de transport à chaque fois, ne sachant de quoi. Il avait peur et était même terrifier, voulant seulement arriver vite. Enfin… Il ne savait pas exactement ce qu’il attendait et allait sûrement regretter son orphelinat.

Alors que le gringalet était roulé en boule dans sa cage à moitié endormit, il entendait vaguement des voix non loin, lui faisant ouvrir les yeux. Il vit alors, à travers les barreaux de sa cage, qu’il se trouvait dans une sorte de grand, très grand laboratoire avec toutes sortes de machines et autres choses qui lui étaient totalement inconnues. Il voyait également des personnes en blouse blanche qui discutaient et en pivotant la tête, il vit une rangée de cage avec dans chacune l’un de ses douze autres petits camarades. Jûsan s’approchait de la porte de la cage et tentait de l’ouvrir, mais sans grand résultat… Les adultes présents le remarquèrent et l’un d’eux approchait, se mettant à lui dire en allemand qu’il devait rester tranquille et que désormais il ne s’appellerait plus Erwin, mais Treize et donc en soit Jûsan, car il était le treizième et dernier de la liste des enfants, et qu’il leur serait très utile. Tout de même, on l’appelait par un nombre… C’était assez rabaissant de se faire traiter comme un rat de laboratoire mais à cet âge, il n’en comprenait grand-chose ni n’en ronchonnait. Mais à peine il devait se remettre de ses émotions, étant sous le choc, qu’il se faisait sortir de sa cage et manipulé de partout comme une occultation générale chez le docteur dès le premier jour, mais rien de bien terrifiant, pour le moment… Puis les jours se mirent à défiler et les tests commençaient à tomber sur les treize enfants, et c’était douloureux. Les chercheurs disaient que c’étaient de simples produits pour tester leur petit corps, mais il n’imaginait pas que cela irait jusqu’à tuer l’un de ses camardes, ou aussi appeler le numéro neuf ou kyû. Le gringalet en restait traumatisé, il avait vu cet enfant du même âge se jeter contre les barreaux, hurler, suffoquer,… Il ne voulait plus qu’on lui injecte ou fasse quoique ce soit d’autre, et pourtant… On l’y força sans douceur. Sans aucune douceur.

Les années se passaient lentement tandis que Jûsan grandissait dans sa cage, mais son corps était muni de marques de piqure ou lame en tout genre, à tel point que ses cheveux qui étaient si noir devenait brusquement gris pâle avec tous les produits. Son caractère avait changé lui aussi, il était d’autant plus docile pour les tests mais en restait totalement avide d’expression. Il devenait fou, parlant souvent seul dans sa cage, jusqu’à en donner la chair de poule à ses camarades survivants… En effet, quatre autres étaient morts alors qu’il venait d’avoir 10 ans. Et plus le temps s’écoulait, plus les tests étaient lourds, plus le nombre d’enfants survivants diminuait à grande échelle. En à peine 1 an et demi, six autres gosses perdirent la vie après de violentes réactions. Ils n’étaient plus que deux, Jûsan et san, aussi bien dit le trois. Notre gringalet passait son temps à grignoter des bonbons pour garder son calme, on leur promettait ce qu’ils voulaient tant qu’ils faisaient les tests sans tellement résister, on les traité comme des animaux à qui on donnerait une friandise pour avoir obéit. Le seul bon point dans tout ça, c’est que Jûsan comprenait et parlait plutôt bien le japonais au fil du temps, ayant oublié toutes ses racines allemandes et même son prénom de base, on lui avait totalement fait déconné son cerveau. Mais des changements apparaissaient… Il se montrait plus vif pour réagir ou autre, ce qui enchanté ses chercheurs. A tel point qu’ils en découpèrent Jûsan un peu plus chaque jours voir même plusieurs fois sur les même parties, ce qui fait que le gringalet finissait par se faire recoudre par des fils spéciaux rougeâtres. Du côté de son dernier camarade, il n’était plus fiable et se faisait donc tué pour cela, toute l’attention étant désormais sur le treizième et dernier survivant… Les tests étaient plus violents encore et il accumulait les opérations. Et ce jusqu’à  l’âge de presque 17 ans…

Jûsan n’était plus un enfant mais un adolescent qui avaient l’air comme mort, la peau étant d’une grande pâleur, les cheveux blanc immaculé, les yeux rouges exorbités... Il avait pourtant obtenu des capacités incroyablement développées en rapport avec a rapidité, à tel point que les chercheurs le testaient à faire beaucoup de chose, comme tuer des personnes qualifiées. Il faisait cela sans hésiter, ayant obtenus des couteaux de la part de ses chers amis les chercheurs pour cela… Ils se disaient que leur système était assez fiable pour maintenir leur petit protégé calme. Mais c’était une très mauvaise idée. Il ne vivait plus dans une cage mais dans une sorte de chambre blindée dans laquelle il s’entrainait au couteau, il en avait toujours sur lui malgré qu’on le lui en retirait à chaque fois. Il gagnait en rapidité de compréhension et ce ne fut pas bon pour toutes les personnes qui travaillaient dans ce laboratoire.  Au fil du temps, il plantait presque chaque personne qui le manipulait, jusque-là rien de grave mais jusqu’au jour où tout dérapa… En soit, un jour où on l’emmenait tranquillement vers les machines, il… Tua tout le monde qui avait participé aux tests sur lui. Tous. Un par un. Et ce dans la joie ! Il riait à cœur joie tout en les tailladant. Il voulait grandement venger toutes ces années perdues à être un cobaye, il en avait pris conscience. On lui avait donné des livres dans lesquels il y avait des photos du monde extérieur et ces simples images lui avaient donné l’idée de vouloir sortir. De simples images pour un grand massacre…

Un des rares survivants appelait les services de police pour intervenir, malgré que les cobayes humains tels que Jûsan étaient strictement interdits mais caché de tous, celui-ci était devenu bien trop dangereux et ingérable. Les agents arrivaient sur place tandis que le gringalet grignotait tranquillement des bonbons qu’il avait dénichés, assis au milieu des corps étendus. Lorsque l’un des policiers vint à sa rencontre, il restait des plus dociles et se laissa emmener sous les douces paroles de l’agent qui le rassuraient, se disant qu’il allait être tranquillement libéré... Mais il fut assez déçu. En effet, par la suite il se faisait emmener à un centre spécial qui se mit à le prendre en charge pour les réhabituer il lentement, mais ce n’était pas des plus faciles… Il en restait imprévisible comme jamais et ses capacités de rapidité développées faisaient peur à tout le monde. Il gardait le chiffre Jûsan en tant que prénom et on lui donnait un nom à son choix, qui fut Utoya, pour qu’il se sente un peu plus humain. On le laissait sortir dans le jardin du centre sous bonne surveillance, et chaque fois il en faisait le tour comme pour dénicher une sortie ou autre idée dans ce genre. Malgré lui et de nombreuses tentatives pour s’évader ou recommencer un massacre, il restait près de deux années au centre, atteignant alors les 19 ans jusqu’au moment où les personnes du centre firent la simple et toute petite erreur d’oublier de le fouiller avant de le laisser sortir, et donc il fit un second et magnifique massacre, la rage de rester enfermer comme si il était encore au laboratoire l’aveuglant. Il sortait ensuite tout en s’enfuyant dans une forêt pour être sûr que personne ne l’enferme à nouveau, emportant avec lui couteaux et sucrerie, ainsi que bobine de fil rouge et aiguille qu’il gardait toujours sur lui. Il marchait et marchait toujours dans une direction précise et d’instinct, quelque chose l’attirant comme un aimant, mais il en restait prudent… Arrivant tout de même au pensionnat Shinsekai. Jûsan ne se montrait pas des plus dociles au début, couvert de sang et ne voulant que personne ne l’approche de trop, il mit un certain temps avant de comprendre qu’ici, il ne pouvait qu’être des plus tranquilles, tournant une nouvelle page…  

Qu'est-il arrive à ton pauvre personnage ? Raconte son quotidien avant l'incident au laboratoire, à quel âge a-t-il servi de cobaye, combien de temps lui-a-t-il fallu pour s'échapper... Si il a cherché à rejoindre ses proches, si il a bien été accueilli, comment il a redécouvert le monde... Comment a-t-il trouvé le pensionnat ? A-t-il laissé des camarades derrière lui après s'être échappé ?
Qui es-tu ?

PRENOM : Florence mais on préfère m'appeler Flo ou Floush 8D (cc Maag)

ÂGE : Bientôt 15 è_é

SEXE :I'm a girl.

QU'EST-CE QUI POURRAIT AMELIORER LE FOFO ? Bonne question ^-^

PHRASE SECRÈTE :

UN COMMENTAIRE ? Je vais vous violer =)

Merci pour tout !
Code by Kanra

avatar
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 17
Localisation : Derrière toi, hin-hin !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Jeu 7 Mai - 18:38

owii du viol :ahum:
Bienvenu parmis nous putain de longue petite Floush~
Ryuku s'occupera de ta fiche


ps : je t'emmerde je suis pas grosse et ta oublier la fin tssss



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




<3:
 
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Non (héhé ♥ )
Pouvoir: Matérialisation
Âge du personnage: 20 ans
directrice toute-puissante
directrice toute-puissante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 237
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 18
Localisation : Dans un lit :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Jeu 7 Mai - 18:42

Hello et bienvenue Floush! Bravo pour avoir fini ta fiche ^^
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 19
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Jeu 7 Mai - 21:22

bienvenue petit mage ~~ bravo Floush t'as été moins longue que ce que je pensais ^w^
avatar
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Ven 8 Mai - 3:45

Merci-merci tout le monde ! \0/

Prépare tes fesses Maag, tu vas le sentir passer !
Ps : si tu es énooooorme !!! 8D Et j'ai rajouté la fin, très bon choix de mot u_u
avatar
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 17
Localisation : Derrière toi, hin-hin !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Ven 8 Mai - 19:38

ce serait plutôt à toi de te préparer Floushyshou~
ps : s'pèce de slp èé t'as vut'as vu, bien digne de ta sensei n'est-ce pas ? u.u



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




<3:
 
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Non (héhé ♥ )
Pouvoir: Matérialisation
Âge du personnage: 20 ans
directrice toute-puissante
directrice toute-puissante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 237
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 18
Localisation : Dans un lit :3
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Ven 8 Mai - 22:39

Tente toujours et tu ne vas plus savoir t'assoir 8D
ps : ze t'aime aussi c: et vouais u_u
avatar
Newbie
Newbie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 3
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 17
Localisation : Derrière toi, hin-hin !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Sam 9 Mai - 13:17

Cessez donc ce flood bande de thugs. :j'm'en fous je m'impose pour la première fois de ma vie vous me respectez:
Félicitations, tu as terminé ta fiche ! Tu as vraiment été rapide  
Bon je m'occupe de toi hahaha

Informations générales : Alléluia, quelqu'un a compris qu'il fallait mettre sa tête sur le truc à droite TwT sinon ça va, ahah mon dieu je ne pensais aps que quelqu'un allait mettre son personnage d'Allemagne vu que cette langue est élégante

Pouvoir : Pour moi le gif ne marche pas ><' Globalement son utilisation est bien expliquée mais j'aimerais savoir quand (ou si) ça peut le fatiguer, etc etc, il faudrait vraiment préciser ses limites parce que vu son caractère il peut facilement y avoir des abus et, bien qu'au final ça ne fait que correspondre à son pouvoir, on peut vite se sentir impuissant face à ce genre de personnage qui peut utiliser tout le temps son pouvoir.

Physique : C'est bien expliqué voilà voilà c'est bon

Mental: Je fais toujours ce genre de réflexion je crois mais j'imagine donc qu'il s'en balec des rangs, de la hiérarchie ect ? ^^' enfin voilà voilà à part ça c'est bon

Histoire : bien bien

Qui es-tu : bien bien

Sinon à part ça il te faudrait un avatar (n'est-ce pas Tina), y a des petites fautes parfois mais rien d'important, bon courage tu es presque validée huhu



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Sam 9 Mai - 14:39

En vrai Ryuku je crois qu'il n'y a eu que Kaname Shido qui n'avait pas mis de photo xD Sinon Floush bon choix de personnage *-*
avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir:
Âge du personnage:
Shinsekien
Shinsekien
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 80
Date d'inscription : 27/04/2015
Age : 19
Localisation : Dans le lit
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Mer 27 Mai - 20:50

ee

Alors alors ? Ça fait longtemps là :c



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle... Lun 8 Juin - 12:48

ne prenez pas exemple de ce double-post les enfants <3

je vois que c'est changé alors je valide ^^ prends garde tout de même à ne pas trop envoyer nos shinsekiens chez l'infirmière

Félicitations
Bravo, Jûsan Utoya,tu es validé ! Les portes de Shinsekai s'ouvrent à toi ! Après une longue fiche à compléter, te voilà enfin parmi nous !

Tu peux désormais accéder à la chat box et rp où tu le souhaites ! Nous t'invitons dès maintenant à faire ton inventaire, à demander des rps si besoin et à créer ta fiche de relation

Par les pouvoirs qui me sont conférés, je t'attribue la chambre n°2 de l'aile des garçons! Tu pourras dire bonjour à ton colocataire, Kaname Shido !





☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un gringalet à la peau pâle...

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un gringalet à la peau pâle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Peau et le Froid
» Les morts ont tous la même peau
» ★ Laisse moi effleurer ta peau de mes notes... ♫ [TERMINEE]
» Orks à la peau humaine
» La musique dans la peau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie blabla et passage obligatoire ~ :: Présentations personnages~ :: Fiches acceptées-
Sauter vers: