RSS
RSS



 

Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria] Dim 1 Nov - 16:56



icon 150*150
Event FEAT on sait pas encore vraiment
Ryuku frémit. Il était tout mouillé, par de l'eau, bien sûr. C'était déjà l'aube, et il n'avait aucune idée de ce qu'il avait fait pendant toute la nuit. Il ne lui semblait pas avoir dormi... L'hybride soupira. Il ne pouvait plus ignorer cette douleur plus longtemps. Ses membres le brûlaient, en particulier ses attributs d'hybride, puis il devinait à ses vêtements rougis qu'il avait été coupé. Ryuku s'approcha de la fontaine à quatre pattes et regarder son reflet à travers. Son joli petit visage n'avait pas été touché, tant mieux, mais une entaille en forme de croix était visible sur son cou.  En se rendant compte de son existence, le neko commença à ressentir une grosse douleur vers cet endroit-là, mais bizarrement, la coupure n'était pas assez profonde pour être dangereuse. Etrange, si j'était inconscient et à portée de main, je me serai coupé en deux... Ryuku s'assit et retroussa ses manches, et ce qu'il vit confirma sa douleur :  il avait été coupé à plusieurs reprises. Son corps lui faisait mal de partout, et il avait l'impression d'être un sac à sang.

Ryuku soupira et s'assit sur un banc, ne prenant même pas la peine de laver ses blessures. Il était trop sous le choc pour. Heureusement, les autres gamins n'étaient pas là, mais il ne voyait pas Tina non plus. Pourtant, le vice-directeur se souvenait vaguement avoir été avec elle avant de se retrouver dans cet état. Est-ce que la démone lui avait fait des coups dans le dos ? Bien qu'ils se chamaillaient souvent, il ne voyait pas vraiment sa camarade faire ça. Et puis de toute façon, il aurait gagné la bataille, hahaha ! Tina était de toute façon incapable de blesser sérieusement quelqu'un d'ici. Aucun des élèves ne pouvait le battre non plus...

Le jeune hybride regarda quelques instants ses blessures. Elles avaient été causées par une lame, ou autre objet coupant. Quelque chose au corps à corps... Son objectif précédent lui revint. Capturer le scientifique. Qui n'avait pas de pouvoir. Ryuku ne se serait pas laisser approcher par cet homme. C'était impossible que ce soit lui qui l'ait blessé... Il frissonna. Etait-ce quelqu'un de supérieur ? Peut-être que c'était Ayden, bien que notre chat pense être plus fort que lui. Il lui peut-être aurait jeté un truc affaiblissant, puis l'aurait écorché après... Puis c'était bien le genre de ce bâtard. J'étais avec Tina. Ce traître n'aurait pas pu nous avoir tous les deux., pensa-t-il.

Ryuku savait malgré lui qu'il oubliait volontairement une possibilité.  Il refusait de penser à cette personne. Il y avait un mobile, puis son profil correspondait très bien à cela. Tout à coup, une voix interrompit ses pensées. Il releva la tête, mais ne vit personne.

"Ryuku ! Enfin je te trouve ! Je.. C'est horrible.. Je ne ressens plus la présence d'aucun élèves, tout a disparu et.. Cette atmosphère horrible qui règne dans le pensionnat me glace les veines !"

Voilà Tina ! Intérieurement, le vice-directeur se sentit légèrement soulagé, mais il n'en montra rien. La démone semblait vraiment effrayée, comme si il lui était arrivé quelque chose d'incroyable. La connaissant, Ryuku devina qu'il lui était arrivé la même chose que lui.  La petite directrice se montrait souvent paralysée par les mauvaises choses qui lui arrivaient au quotidien.

"Je ne comprend pas ce qu'il se passe Ryuku.. Mes ailes me font atrocement souffrir et je ne peux pas les déployer avant une bonne heure, je suis couverte de bleu et d'écorchure. Tu crois que c'est l'oeuvre de.. enfin.. tu vois. Je sens que quelque chose d'horrible va se passer.. reste prudent. Ou tu te trouve ?"

Un grand vide prit place dans la tête du matou. Tina avait coupé brusquement. Il semblerait qu'elle soit dans le même état que lui, et que comme lui, on lui avait massacré ses attributs raciaux. Ils avaient eu affaire à la même personne. Bien sûr, Ryuku devrait se fier au magnifique instinct de notre directrice et obéir à ses recommandations. Le chat se reprit. Il ne devait pas être sarcastique pour l'instant ; il avait bien mieux à faire. D'autant plus que lui non plus n'avait pas remarqué les shinsekiens. Avaient-ils tous disparu ? Au pire des cas, cela lui enlèverait un poids du dos, mais ça détruirait Tina.

Tout à coup, il entendit des bruits de pas malgré ses oreilles déchirées. Il se leva et regarda au loin les quatre personnes qui s'approchaient. Une lueur méprisante luisait dans leurs regards, en plus d'une autre montrant clairement qu'ils semblaient avoir trouvé une proie inattendue. Ryuku reconnut tout d'abord Kuma, l'ours, les deux profs, puis une autre plus transparente mais pas moins hostile. Avait-il droit à une mutinerie ? Les choses ne semblaient pourtant pas naturelles...

"Ce sont des élèves de Shinsekai qui nous attaque ! Il ne faut absolument pas les blesser, ils ne sont pas conscient de leurs actes, mieux vaut rester séparer !"

Tss, Tina, toujours à vouloir mettre son petit grain de sel ! Depuis quand ne pouvaient-ils pas les blesser, ces bouches à nourrir inutiles ? Eux étaient clairement prêts à le blesser. Ryuku recula de quelques pas, sachant que dans son état, ces quatre-là étaient parfaitement capables de le tuer. La fuite était la meilleure décision, et gaspiller son pouvoir à se débattre comme un pigeon pris à chier sur le pare-brise ne l'enchantait pas.

"Je suis à la fontaine, mais je vais m'en aller. Je suis dans le même état que toi, ce serait pas mieux de se retrouver ? Il y a quatre hybrides qui ont l'air de me vouloir du mal. Ce n'est pas forcément qui tu penses, peut-être qu'ils en ont marre de nous et qu'ils nous attaquent là, enfin bon, si tu tiens tant à ce qu'ils restent en forme...", télépatha-t-il (ce verbe existe pas lol) à Tina.

Il s'interrompit en les voyant s'approcher, l'air féroce. C'était l'air de courir, hahaha ! Ryuku détala, devinant qu'ils le poursuivaient. Il entendait leurs bruits de pas, leur tranquille respiration ... Alors que lui, ses jambes le tiraillaient, il avait l'impression qu'on lui avait ajouté des poids sur tout le corps, et que ses blessures ne guériraient jamais.

"Ecoute, je préfère me cacher, haleta-t-il. Ils veulent ma peau, j'ai les deux profs, les parasites de Kuma, et la dernière a des ailes..."

Ryuku souffla. Ils le rattrapaient très vite, et bientôt, ils pourraient l'achever.

CLYDE



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria] Dim 1 Nov - 19:14


La traque de Ryuku

Je me réveille en sursaut. Mal. Douleur. Je ressent des fourmillements dans chacune des mes extrémités. Que c'est-il passé ? Souvenirs flous. Odeur. Vision. Attaque. Une sensation d'étouffer. La fuite. L'instinct de survie. S'éloigner. Sensation coupable. Abandon. Puis la chute. Évanouissement. Et plus rien.

Où sont-ils ? Mes alliés. Mes amis. Et... Lui ? Sont-ils... Non. Impossible.
Les retrouver. Au plus vite. Tout les souvenirs reviennent petit à petit. La traque. La cible ! Il faut...
Mes sens sont perturbés. Mon crâne me fait souffrir. Je me sens seul. C'est mauvais. Je n'y suis plus habitué. Je dois rejoindre des éléments de la symbiose. Un gardien. Un loup. Quelqu'un.
Du calme. Je dois me concentrer. Mon instinct me crie de fuir. Mais nous avons dépassé ce cap. Nous avons pris le dessus.
Où-suis-je ? En forêt. En bordure des Bois. Un peu plus loin de l'entrée. Je dois m'y rendre.

Vide. Personne. Pas un allié. Pas une figure amie. Pas même un congénère !
Je dois prendre du recul. Les localiser. Comprendre.

J'étends mes ailes. Je prends mon envol. Le bâtiment n'est pas trop loin, par la voie des airs. Je souffre. J'ai mal. Mais je dois le faire.

Je l'ai trouvé. En bas. Il y a d'autre personne à côté. Il semble inconscient. Je dois faire vite.
Je me pose. En effet, ils sont tous au sol. Il y a une odeur bizarre. Mon instinct me crie qu'il y a danger. Je devrais me sentir en sécurité, soulagé, car je l'ai trouvé. Alors... pourquoi ce sentiment ?

- Kuma ? Tu... tu es réveillé ?

- Karasu ?

Il ouvre un œil. Plutôt que de me réjouir, je fais un pas de côté. Quelque chose ne va pas. Beaucoup de chose.

- Qu'est-ce... Qu'est-ce que je fais là ?

- Kuma, il y a eu une attaque. Le scientifique nous a tendu un piège. Il faut te lever.

- Le quoi ?

Je suis de plus en plus angoissé. Pourquoi... ? Pourquoi ne se souvient-il pas ?
Hebi aussi est là. Lui non plus ne comprend pas. Il lui parle. Kuma semble ne rien comprendre. Sanshoo s'y met aussi. Mamie-crache-le-feu est là. Ça, ça me rassure. Ma tension tombe d'un cran. Elle est toujours de bon conseil. Elle va rétablir la situation. Mais quelque chose m'inquiète.

- Kuma... Pourquoi tu n'a pas les trois personnes qui étaient avec toi ? Killua, Heigan, Kazuko ?

- Qu'est-ce que tu racontes ? Ce sont les membres de mon clan.

Les membres de son clan ? Un clan ? Là je comprend que quelque chose ne tourne pas rond DU TOUT. Hebi et Sanshoo semble autant inquiets. Kuma s'est toujours vanté de n'appartenir à aucun clan ou groupe. Il dit que c'est la première étape vers la neutralité. Pour être en accord avec ses valeurs. Jamais il n'aurait rejoint un clan de plein gré. Quelque chose ne va pas.

Un des autres hybrides vient de se réveiller. Kuma vérifie s'il va bien. Puis l'autre lui chuchote quelque chose. Kuma hoche la tête. Il a sa mine ennuyée mais déterminée. Sa tête de quand il va faire quelque chose qu'il n'aime pas mais qui est nécessaire. Je commence vraiment à m'inquiéter. Je m'approche de Hebi et Sanshoo.

- Ecoutez-moi, indique Kuma en s'approchant de nous, à la fois en langage reptile qu'en corvidé. Quelque chose de fâcheux vient d'arriver. Ryuku a trahi notre cause. Nous devons le capturer, ou dans un pire cas... Nous devrons le tuer. La tâche est ingrate, mais nécessaire. Nous ne pouvons nous permettre de faire faillir l'harmonie de notre petit grou...

- Neko ! Il s'appelle Neko ! Cris-je soudainement, pris par un sentiment inconnu. Il était en cage dans le même laboratoire que toi ! Tu l'as aidé, je te rappelle ! Tu lui as permis de s'échapper ! Et maintenant tu cherche à le tuer ? Et qu'est-ce que c'est que cette histoire de clan ? Qu-est-ce qui c'est passé, Kuma ?

- Tu crois que ça m'amuse ? Réplique-t-il. Oui, j'ai sauvé Ryuku. Oui, je le considérais comme un ami. Oui, c'est un hybride. Mais cela ne rend que plus grande sa trahison. Il me devait la vie, et il nous trahi ? Nous ne pouvons pas laisser un tel acte impuni.

Sanshoo se met dans une colère noire. Je ne comprend pas précisément, mais je devine. Moi je reste silencieux, désemparé. Trahison ? Vengeance ? Clan ? Jamais il n'avait parlé comme ça. Que se passait-il ?

- Cela suffit ! Crie-t-il dans les deux langues. Je le fais pour le bien de mon clan. Karasu, pars en reconnaissance. Dis moi où il est. Prends Sanshoo avec toi. Hebi, tu monte avec...

- Je ne le ferais pas.

- Karasu ?

Il me regarde. Il a l'air triste. Triste et déçu.

- Je ne le ferais pas. Tu n'es pas toi-même. Tu m'as toujours écouté. Tu as toujours écouté Sanshoo. C'est notre symbiose, notre But qui est prioritaire ! Pourquoi ton « clan »passe-t-il en premier ? Qu'est-ce-qui s'est passé, Kuma ?

Je finissais, implorant. Où était le Kuma qui s'excusait à chacun de mes raclements ? Qui me demandais à chaque fois conseil ? Qui réfléchissait longuement avant d'agir, plutôt que de partir se battre tête baissée, sans avoir pris me temps de se poser ? Que faisais-t-il là, alors qu'il était resté près des Bois ? Qui étaient ces gens, et où étaient ses compagnons ? Pourquoi faisait-il semblant de ne pas se souvenir du scientifique ? Et surtout, pourquoi prenait-il le risque de détruire la Symbiose en nous mettant en colère ?

- Comme tu voudras, dit-il, résigné, avant de me regarder droit dans les yeux.

Il sembla grandir. Ses pupilles se dilatèrent, arborant une fluorescence verte. Il me regarde, immense. Je n'arrive pas à détourner les yeux. Il semble irrésistible. Je sens ma volonté qui cède...

Un écran de flamme se dresse alors entre lui et moi. Il recule, tant par la surprise que par les légères brûlures. Sanshoo s'est interposée, toute dents sorties, me protégeant de son pouvoir. Lui à l'air désarmé, désemparé, désolé. Il essaye de parler, mais Sanshoo le coupe immédiatement. Elle me lance un regard. Pas besoin de plus. J'étends mes ailes, prêt à décoller. Elle monte sur mon dos sans le quitter des yeux. Je regarde un instant Hebi, lui proposant silencieusement de nous suivre. Il hoche la tête doucement. Il reste. Mais il me fait un discret clin d'oeil. Je comprend. Il reste pour le surveiller. Et peut-être pour mettre au courant Sasori, Ka et les autres, qui sont restés sur Kuma.

Sanshoo me donne un petit coup de patte. Je décolle. Il tente de nous parler, mais nous sommes déjà trop loin. Je repars en direction des frondaisons, alors que je l'entend, au loin, lancer un long hurlement. Il appelle la meute. Mais dans ce hurlement, j’entends aussi du désespoir.

***

Nous sommes arrivés au QG, rejoindre Fukuro et Saru. Ce dernier sera à même de nous servir d'interprète, il a appris nombre des langues que nous utilisons. Pendant que Sanshoo et lui discute, je met au courant le vénérable Grand Duc.

- Et donc, dit-il après avoir été mis au courant, vous pensez que Kuma est sous l'emprise de quelque chose ?

- C'est même probable. Vous l'auriez vu, avec ses yeux mornes, son teint malade...

- En effet, Ookami est passé tout à l'heure. A priori, lui non plus ne se souvenait de rien. Il a rassemblé la meute et a demandé un arrêt des recherches. Les sangliers ont dût abandonner la surveillance à leur tour. Vous savez comment ils sont.

- Il ne reste donc que nous ?

- Pas tout à fait. Risu et son escorte loup était trop loin lors du rappel, et le groupe de loup du bâtiment n'ont peut-être rien entendu.

- Il nous reste donc un espoir. Il faut à tout prix rejoindre ce groupe avant que la meute ne les rejoigne.

- Comment cela ?

- Kuma a rappelé la meute. Ils vont partir, lui et son... son « clan »à la recherche du Chat.

- Ah. Dommage. Bien, Je vais laisser la majeure partie des troupes en faction. Il nous faut des hommes pour verrouiller nos positions aux entrées de la forêt. Tout me porte à croire que le scientifique est étroitement lié à tout ceci. C'est la première fois que nous avons affaire à une telle crise. Nous devons de toute urgence ramener Kuma à la raison avant qu'il ne fasse une bêtise.

- Hebi est avec lui. Il devrait l'empêcher de faire quoi que ce soit.

- Bon. Vous et Sanshoo, rejoignez Ryuku. Protégez-le. Kuma s'y reprendra à deux fois avant de l'attaquer.

- Je ne sais pas... Il semblait vraiment changé.

- Nous verrons. Ensuite, localisez le groupe canin et évacuez le. De mon côté, je vais essayer de rassembler toutes les troupes nécessaires. Je n'ai pas le charisme de notre Kuma, mais je peux au moins avoir quelques sangliers à mes ordres, de quoi boucler la forêt. Il ne sortira pas.

- Le reste des Shinsekiens peut être partout et dans le même état que lui. Soyez vigilant.

- Il est vrai. J'ai également un agent porté disparu. Il était avec vous quand vous vous êtes évanoui. Je vais essayé de remettre la main dessus.

- Peut-être avec le démon Heigan. Il en avait la charge.

- Bon. Je ferais le nécessaire. Allez-y à présent. Saru et moi-même restons ici, nous mettons sur pied une contre-offensive.

Sanshoo avait fini son rapport. Elle semblait assez remontée.

- Très bien, Vénérable, dit-je en inclinant la tête. Ce sera fait. Mais ne serais-ce pas le moment propice pour faire appel à vos... vos amis ?

- Non, Karasu, répondit-il. C'est sans discussion possible. Il m'ont bien fait promettre de les mettre en dehors de tout ça. Kuma est au courant lui aussi. Il doit se charger de ce... de ces lieux seul.

Ne comprenant qu'à moitié, je me baissai pour permettre à Sanshoo de monter. L'élémentaire se sentait prête à en découdre.

- Fukuro ! M'écris-je avant de décoller.

- Oui Karasu ?

- Vous parlez très bien le corvidé !

- C'est un bon ami à moi qui me l'a appris, répondit-il avec un sourire. Il me tarde de le revoir.

- Nous vous le ramenons, vénérable. Promis.


***

Kuma regardait devant lui. Un sentiment de creux persistait dans tout son être. Karasu et Sanshoo l'avait abandonné. Pourquoi ? Ne voyait-il pas l'évidence du problème ? Ryuku était un traître, il DEVAIT être capturé. Au moins. Ses alliés étaient à ses côtés. Les membres de son clan. Il avait perdu sa hache, mais ça ne faisait rien. La meute d'Ookami restait à ses côtés. Eux étaient fidèles. Dix-huit loups à ses ordres. Les autres avaient en charge de chercher le traître hybride. Mais ils allaient pouvoir arrêter. Il était là, en train de panser ses plaies, dans la fontaine. Triste tableau. Kuma ne pouvait dire pourquoi, mais un petit quelque chose lui trottait dans la tête. Il ne ressentait rien à l'idée de l'avoir trouvé. Évidemment, il ne jubilait jamais lors de la capture d'un animal. Mais normalement, il ressent de la tristesse, de la pitié, de la joie aussi, quand sa capture contribuait à l’équilibre. Mais là rien.
La pensée lui était venue comme une odeur de fleur vient parfois chatouiller les narines en forêt, et était repartie de la même manière. En un clin d’œil. Résigné, il caressa la tête de l'Alpha, avant de donner l'ordre, sans remarquer l'éclat noir et rouge qui brillait devant lui.

avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Oui
Pouvoir: Ordre animalier
Âge du personnage: 17 ans
Guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 222
Date d'inscription : 07/05/2015
Age : 18
Localisation : Quelque part
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria] Lun 2 Nov - 21:37

ft. Kuma, Phylisis & Ecaria
Event Halloween. (Phase 2)

C'est n'importe quoi...


Bordel! C'était quoi tout ces cris insupportable autour?
Ils étaient au cirque ou quoi?!? C'était pas possible de se concentrer avec tout ce putain de bordel à côté!
Surtout quand on pensait enfin...à quelque chose...d'intéressant.

L'hybride n'avait aucune idée de quand est-ce qu'elle s'était réveillée mais à la limite, on s'en foutait non? La seule chose qui était à savoir était juste qu'enfin, elle avait trouver un moyen de se barrer de ce coin pourri...enfin?
Elle allait enfin trouver un moyen de savoir ce qu'il s'était passé avant qu'elle n'arrive ici. Exactement.

Cette histoire de scientifique était clair maintenant, s'il était ici, c'est parce qu'il avait un rapport avec ces conneries de races pour transformer n'importe qui en monstre. Et encore...la sienne était sûrement de loin la plus regrettable; recevoir des gène d'animaux, comme si le monde même la considérait comme une bête de foire?


La jeune fille restait là, adosser contre la fontaine, sans bouger.
Elle ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer à quel point ce qui allait suivre risquait de lui tout rendre. Lui rendre tout ce qu'elle avait perdu.

...comment se faisait-il qu'elle, ou plutôt, tout ces diables "d'hybrides" en étaient arriver là?
Les supérieur le savait sûrement non? Ils savaient sûrement d'où chacun venaient, est-ce qu'ils étaient heureux, bien plus qu'ici. Dans ce lieu où tout les anomalies rejetées par les humains s'enferment, uniquement pour fuir ce qu'ils avaient été auparavant.

Fuir...quel acte de lâcheté...c'est exactement ce qu'elle a dû faire pour pouvoir resté en "vie".
Mais maintenant qu'elle l'avait gâché, qu'est-ce qui lui empêchait de prendre celle d'un autre?
Après tout il fallait se rendre à l'évidence non!
Les humains, ces pitoyables scientifiques avait fait d'eux des monstres et les autres se contentait de se cacher comme s'ils ne voulaient plus jamais se montrer. Après ça, comment pouvoir prétendre que ces choses méritait de resté là, dans ce monde pourri et mal foutu? Au moins s'ils ne voulaient plus se montrer, en était mort  dévisagé au point de tout simplement ne plus pouvoir être reconnaissable, une atrocité qui ne donnerait même plus envie d'être admiré sous peine d'être profondément dégoûté par le cadavre puis ensuite, dans l'état où il a été mis, plus personne ne vous verra plus! Plus personne n'osera plus vous regarder!

C'est une bonne chose non? C'est ce qu'ils cherchaient tous depuis le début!
Et puis c'était largement mieux que d'attendre que le temps nous achève par lui-même...largement...au moins...il n'y avait pas besoin de perdre son temps de vie. Le temps de cette vie inutile qu'étaient devenu la leur.

Ce n'est qu'à partir de ce moment là que Dawn avait fini par ouvrir les yeux, le regard sombre et à la limite de l'in-expression total.
...ce regard qui, d’ordinaire, semblait sans arrêt désintéressé, évasif et légèrement attristé, mais par quoi? Et bien, personne ne le savait vraiment vu qu'elle ne parlait pas énormément...


Il était sûrement temps de se relever maintenant. Tout le zoo était parti depuis un moment.
Il ne restait plus qu'un type hybride, que Dawn qualifierait de bizarre vu qu'elle n'avait plus aucune envie de chercher un quelconque adjectif différent et plus précis que celui-la. Quand on y pensait, tout était bizarre, donc pourquoi se faire chier à trouver un autre mot?

D'ailleurs, elle n'avait même pas fait attention au lieu où elle se trouvait jusque là.
Un endroit différent du jardin probablement...mais pas bien éloigné...

Juste à quelque mètre, elle remarqua également la présence de femme louche et autoritaire de tout à l'heure, avec une autre personne du même style.
...elles étaient toute les deux hybrides...mais...pourquoi elle faisait attention à ça exactement?

Maintenant elle se mettait à faire attention à ces stupides races dont elle dénigrait l’existence parce qu'elle en avait rien à foutre mais aussi de la classe de la personne qui se trouvait face à elle.
Elle avait besoin de savoir qui était supérieur et différente d'elle...c'...c'était n'importe quoi!


La jeune hybride ne lâcha aucun mot avant d'avoir arrangé sa propre apparence, cachant cet air désemparé pour laisser place à un visage inquiet.
«T'...tout va bien Pr'...Professeurs?» demanda-t-elle aux deux dernières hybrides.

Bizarrement, c'était la première fois qu'elle avait appelé à membre de l'école par le nom de son rôle au sein de l'établissement...


  Cette fois...elle était réellement aller trop loin?

avatar
Néophyte
Néophyte
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 22
Date d'inscription : 28/06/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria] Lun 9 Nov - 19:37

Event phase 2 : chasse566 mots -
Phylisis
Ku'on
Ecaria
Ku'on

Ecaria ouvrit les yeux d'un coup, bondissant sur ses pattes en position de louve, prête à la bataille. Rien, l'ennemi avait disparu dans les méandres de la nuit. Tsk. La jeune louve avait soif de sang et elle ne pourrait être repu avant sa mission, ça l'excédait. Elle se redressa lentement, de toute sa hauteur sur ses sandale en bois et corde de liège. Le vent courait sur sa peau presque nue et soufflait dans son pantalon d'entraînement, créant une étrange et désagréable sensation de courant d'air. Elle ne se rappelait pas pourquoi elle avait atterri là, sensation plus que dérangeante que de ne pas pouvoir consulter ses propres souvenirs. Son pantalon était couvert de terre, signe qu'elle avait été traînée, de même que sa chevelure était plus en bataille que d'habitude et quelques bandelettes défaite. Sans doute les traîtres avaient-ils trouvé bon de les rassembler ici, telle une exécution qu'ils voudraient mettre e place. C'était bien de leurs esprits retors. Elle tourna lentement sur elle-même, apercevant sa soeur étendu au sol mais qui ne semblait pas blesser pour autant. La louve lâcha un soupir et s'approcha d'elle, se penchant et lui mordillant son oreille de renarde. Ecaria savait que ça la réveillerait en sursaut, et au moins elle serait sûre d'être debout.  Fouettant l'air de la queue elle observa une nouvelle fois les alentours, elle n'avait que ça à faire, et remarqua que deux autres hybrides étaient présent. Bien, ils n'auraient pas à devoir supporter les autres. Soudain quelque chose bougea, attirant son regard d'ambre tandis qu'un maigre fumet vint lui titiller l'odorat. Ca sentait comme le gibier, effrayé et sans abri. C'était une odeur alléchante. Soudain la voix d'une élève la tira de sa pensée, la faisant remonter dans le présent.

«T'...tout va bien Pr'...Professeurs?»

Eux n'étaient pas faible, ils n'avaient pas besoin de la considération d'une élèves qui séchaient tout leurs cours. Enfin, elle était de leur race, ils ne devaient pas être trop méchant.

"Oui." dit-elle d'un ton froid et sec.

De toute manière c'était son ton habituel. Reniflant l'air, la louve s'aperçut que le fumet qu'elle avait sentie auparavant était bien plus présent maintenant et sentait.. le sang ? Et un autre parfum qu'elle connaissait bien... Un sourire découvrant ses long crocs blanc vint peindre son visage, tandis qu'elle posait doucement la main sur son arme.Saisissant le fourreau entre sa main et le manche entre ses doigts aiguisé de l'autre, elle bondit en avant, fonçant vers sa proie les pupilles dilatée. Telle une bête sauvage elle laissa se déchaîner sa haine et sa soif de sang, prise comme dans un état second. Quelque chose la choqua mais elle n'y fait pas vraiment attention, son katana ne lui parlait pas. Ecaria n'avait pas le temps de se demander pourquoi, bien que dans toute autre circonstance ça l'aurait inquiété mais en cet instant quelque chose ne tournait pas rond..

"Trouvé !" Dit-elle avec un grand sourire, ses pupilles rouges sang irisée et dilater, face à sa proie, Ryuku.  


avatar
Professeur-senpai
Professeur-senpai
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 12/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria] Mer 11 Nov - 10:42


Event d'HalloweenRyuku, Kuma, Dawn et masseur

Phylisis se réveilla en sursaut après avoir senti une légère douleur à l'oreille. Des petites dents s'y étaient accrochés. S'était-elle emmêlé dans un bouquet de ronces ...? L'hybride cligna des yeux,  souhaitant reprendre le contrôle de la situation. Commençons les choses simplement. Où était-elle ? Son regard balaya l'endroit ainsi que sa sœur et les deux autres hybrides qu'elle n'avait jusqu'ici pas remarqués. Elle était à la fontaine de Shinsekai. Quel heure était-il ? La jeune femme regarda sa montre. Mince. Elle n'avait pas de montre, et malheureusement, Shinsekai ne possédait pas les grandes horloges faisant un bruit assourdissant pendant des minutes entières lorsqu'il était minuit. Mais au faible soleil et au ciel pâle, ainsi qu'à l'air frais, Phylisis devina qu'il était l'aube. Avec qui ? Trois autres hybrides, dont sa soeur, dont celle avec qui elle était avant et dont un colosse qu'elle se sentait tout de même capable de maîtriser. Si il avait mauvais caractère, elle serait obligé de se servir de son pouvoir. Pf. Heureusement que ce genre de garçon se soumet facilement. Et enfin, pourquoi était-elle là ? Un vide écarta d'un seul coup tout le reste de son être. Cela n'avait pas de sens. Elle était ici, à Shinsekai. L'endroit où ses deux seuls supérieurs les avaient trahies, elle et sa sœur. Toujours des traîtres, toujours des traîtres ! Elle n'avait désormais plus qu'une seule envie : défoncer ce traître de Ryuku. Au final, Tina avait peu d'importance. Ces imbéciles de démons allaient s'en charger pour elle.

«T'...tout va bien Pr'...Professeurs?»

Oh ? La brune avait parlé. Pourquoi se souciait-elle d'elles ? Elle qui était tout le temps dans le vague. Elle qui ne venait jamais en cour. Elle qui... Elle qui était au final un peu arrogante. M'enfin, c'était toujours une alliée de plus. Elle allait peut-être se montrer plus utile.

"Oui."

Ahlala, Ecaria ! Quelle froideur ! Sa voix avait été aussi tranchante que son sabre. C'était bien elle, ça. Phylisis sourit intérieurement. Elle n'était tout de même pas la plus cruelle avec ses imbéciles d'élèves. Elle savait Ecaria capable de les couper en morceaux pour un léger irrespect. L'ange de tout à l'heure serait déjà morte, à l'heure qu'il est.

Phylisis agita les oreilles. Ecaria semblait renifler. Oui. Elles avaient trouvé quelque chose d'intéressant. Du moins, la personne qu'il était intéressant de tuer. Ryuku. La jeune louve se jeta en avant, sortant son katana, les yeux fous. Elle avait activé son pouvoir. PF ! Phylisis qui pensait qu'elles pourraient parler pendant la traque ! Eh bien non ! Elle était déjà dans un état second, la folie habitant tout son être.

"Trouvé !", avait-elle déclaré.

Bien sûr. Phylisis suivit sa soeur, ignorant si les deux autres élèves allaient eux aussi leur courir après. Ils n'avaient pas vraiment le choix, mais Phylisis n'apprécierait guère qu'ils mettent 30 ans à les suivre. Avec tous ces assauts que pourraient préparer les autres races contre eux... La professeure arriva aux côtés de sa soeur, leur proie les fixant, muette de surprise, avant de détaler. Quoi ?! Il était fou ! Blessé, fatigué. Jamais il ne pourrait les semer. La renarde se mit à lui courir derrière, les yeux brillants. Bientôt elle serait suffisamment proche pour exercer son pouvoir sur lui, et à ce moment-là, ce sera la fin.

© Lady sur Epicode
avatar
Professeur-senpai
Professeur-senpai
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 10
Date d'inscription : 12/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria] Lun 7 Déc - 12:33



icon 150*150
Event FEAT on sait pas encore vraiment
Ces petits chiens étaient à sa suite. Si les deux élèves semblaient un peu plus lents et peut-être moins fous, les deux profs semblaient véritablement vouloir sa peau. Mh. Il aurait préféré l'inverse. D'autant plus que celle aux cheveux blancs agitaient frénétiquement sa lame, avant de s'élancer vers Ryuku, les pupilles dilatées. La fille aux nombreuses queues la suivit joyeusement. Il était bel et bien une proie à leurs yeux. Le chat grommela. Etait-il capable de se battre, dans cet état, contre quatre personnes déchaînées ? Il n'en était pas si sûr.

"ça ne sers à rien de se voiler la face Ryuku, c'est elle. Ne reste pas plus longtemps, je vais tenter de fuir au plus vite pour te rejoindre. Il faudra que je fasse un tour par le labo, j'en aurais pour maximum 2h, si je ne te re-contacte pas va l'éliminer, ça annulera tout. Normalement Five ne devrait pas tarder à ven.."

Tina avait repris contact. Apparemment, elle avait été interrompue. Ryuku avait vaguement entendu un bruit de "brisure", mais rien d'autre. Quelqu'un avait dû l'interrompre, mais il savait que la directrice avait beaucoup de moyens de fuite. Du moins, plus que lui. Hé, il était le plus en danger et elle, elle se pavane tranquillement dans le labo, à chercher un pseudo antidote ou on ne sait quoi ! Elle ne réalisait donc pas qu'il pouvait se faire défoncer à tout instant ? Et en plus on disait qu'il se voilait la face ! Vraiment pas sympathique, cette fille.

Le temps qu'il écoute le rapport de la démone, Ecaria s'apprêtait déjà à l'égorger. Mh, et en plus elle lui faisait perdre du temps ! Ryuku bondit en arrière et invoqua un mur de pierre. Désormais, utiliser ses pouvoirs lui faisaient assez mal, et il voyait bien qu'en temps normal il aurait fait quelque chose de plus solide, mais passons, c'est simplement pour faire une diversion. Il se retourna et courut, entendant déjà le mur s'effondrer.

"Mais moi je vais mourir ! Et puis pourquoi tu vas au labo ? On les laisse là où ils sont et on règle ça après ! Je suis fatigué moi, et puis je ne pense pas que je pourrais la battre tout seul dans mon état, je n'ai pas des cheveux roses ni des ailes, moi, et puis quand je suis blessé, je suis blessé, je ne peux pas invoquer de bazooka."

Les autres étaient bien plus rapides que lui. Pf. En temps normal il les aurait largement semés. Ryuku se retourna. Il allait forcer Tina à venir avec lui plus tôt que prévu. Il regarda bien ses assaillants. Il ne pourrait pas les prendre à quatre en même temps, il n'avait aucune aide, le terrain n'était pas des plus avantageux. C'était fou, tout simplement. Si les choses tournaient trop mal, il ferait en sorte d'encore s'enfuir, mais si son cinéma marchait bien -enfin, pas vraiment un cinéma puisqu'il allait vraiment se faire frapper-, Tina se bougerait peut-être un peu plus pour l'aider.

"Pourquoi vous rebellez-vous ? déclara-t-il d'un ton aussi implorant que moqueur. Tina et moi sommes surpris de votre révolte. Nous vous apprécions beaucoup. Si vous voulez, on pourra ouvrir des établissements différents pour chaque race", mentit-il.

CLYDE



☆★☆★☆★☆★☆★☆★




avatar

Feuille de personnage
Célibataire: Yep
Pouvoir: Taper les gens avec des cailloux
Âge du personnage: i'm 20
Une légende parmi les divinités
Une légende parmi les divinités
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Date d'inscription : 15/03/2015
Age : 76
Localisation : je tue tes amis par des coups de ...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Phase 2 event [Kuma, Dawn, Phylisis, Ecaria]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dawn Of War II
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Dawn of war 2 Retribution
» Nouvelle extension de Dawn of war 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Shinsekai :: Extérieur :: Fontaine-
Sauter vers: